JeuxCapt

Test Crysis 3 sur PC

Crysis 3 sur PC
  • Test Crysis 3 sur PC
  •  PC
  • Vidéo test Crysis 3

    Crysis 3 18+
Descriptif de Crysis 3
Descriptif :

Crysis 3 est un FPS sur PC dans lequel vous incarnez Prophet porteur de la fameuse Nanocombinaison. Se déroulant vingt ans après les évènements de Crysis 2, le soft propose d'arpenter une ville de New York dans laquelle la nature a reprit ses droits et transformant la ville en véritable jungle urbaine. Il vous faudra lutter contre l'organisation du Cell, mais aussi contre les Cephs, race alien désireuse d'envahire la Terre. Un mode multijoueur est aussi au rendez-vous et propose des affrontements en ligne jusqu'à seize joueurs.

Crysis3 test

Histoire de Crysis 3
Histoire :

Après les évènements survenus à New York, un dôme fut construit autour de Manhattan pour contenir l’invasion Ceph. Vingt ans plus tard, le CELL impose un contrôle énergétique sans pareil sur la planète grâce au contrôle d’une mystérieuse énergie trouvant sa source sous le dôme.

Alors que tous pensent que la menace numéro une n’est plus la race Aliens qui a tenté d’envahir le monde, une résistance se forme pour contrer le CELL et faire la lumière sur ce qui se passe sur l’île de Manhattan.

Prophet est alors réveillé par Psycho dans le but d’aider la résistance, mais de sombres secrets se cachent sous le dôme de la liberté et la menace Ceph pourrait bien ressurgir…

Crysis-3-Test-JeuxCapt

Scenario de Crysis 3
Scénario :

La saga Crysis n’a jamais réellement brillé par la qualité de son scénario, même si le premier opus réservait quelques passages et rebondissements plutôt bien sentis. Crysis 3 est surement l’épisode de l’immaturité total tant les clichés s’enchainent et tant on s’ennuie à suivre les aventures des super gentils contre les super méchants. À aucun moment, on ne distingue une quelconque profondeur de propos dans le jeu, tout ce qu’on nous offre c’est un scénario tiré par les cheveux à l’extrême et porté par des personnages aussi charismatiques qu’un pot de Nutella vide.

Aussi simpliste qu’insipide, le scénario ne parvient jamais a intéresser un tant soit peu. Entre les vingt ans qui séparent Crysis 2 du 3, le CELL a réussi à contrôler le monde grâce au monopole énergétique, mettant ainsi d’innombrables personnes et pays sur la paille, pour ensuite mieux les exploités. Votre mission est donc de détruire cette source énergétique Alien, mais les choses ne se déroulent pas comme prévues et les Cephs refont comme par hasard surfaces. Bref, ce n’est pas folichon et les quelques intrigues personnelles des personnages ne sauvent en rien le joueur de l’ennui. Les Cephs quant à eux, font toujours offices de gros vilains bêtes et méchants dont les motivations restent toujours aussi obscures et inexplicables.

Niveau dialogues, on approche du néant total, tant le tout est constamment plongé dans un cliché à la morale qui parait tout droit sortie d’un film de Michael Bay. Concrètement, on se retrouve face à des personnages à la psychologie très superficielle et dont on se moque totalement passé la première demi-heure de jeu. Entre celui qui ne digère pas son passé de soldat, celle qui cherche la rédemption, celui qui parait louche dès qu’il ouvre pour la première fois la bouche et notre Prophet toujours prêt à se sacrifier pour tout et n’importe quoi, rien ne parvient à capter notre attention.

Enfin, il faut tout de même avouer que la mise en scène est très réussie, moteur graphique au top oblige, on en prend plein les yeux et c’est tant mieux. On ne tirera pas le même constat des séquences de dialogues bien sûr, mais il faut reconnaitre que l’action est à son paroxysme dans ce Crysis 3 et qu’on se rapproche de plus en plus des gros blockbusters américains, ce qui a le mérite de nous réveiller un peu…

Crysis-3-Test-JeuxCapt

Graphismes de Crysis 3
Graphismes :

Graphiquement et en un mot, le jeu est sublime. La version PC poussée à son maximum affiche une qualité de rendue incroyable, surpassant bel et bien tout ce qui s’est fait jusqu’à présent. Bien entendu, il vous faudra une bonne machine pour faire tourner le jeu en extrême, mais force est de reconnaitre que ce Crysis 3 est bien optimisé et une configuration potable pourra faire tourner le jeu convenablement. On remarquera néanmoins quelques petites baisses de framerate pas bien méchante ici et là, lorsque c’est un peu trop le bordel à l’écran.

Artistiquement, le titre est aussi très réussi. New York se voit donc reprendre ses droits par la nature, un peu à la manière du film « I am a Legend », mais poussé à son paroxysme ici encore. Ainsi, on se retrouve à crapahuter dans une véritable jungle urbaine qui propose des environnements assez variés, comme des marécages poisseux ou encore de larges prairies. L’aspect de la ville se veut aussi très marqué par les conflits, New York est en ruine et n’a jamais été aussi agréable à parcourir. Petit bémol en ce qui concerne certains lieux High Tech, qui dénaturent un peu le tout et paraissent quelconques face à la beauté des environnements extérieurs et intérieurs.

Le character design est dans la droite lignée du reste. Les différents personnages humains affichent une modélisation très réussie et les visages sont impressionnants de réalisme, aussi bien de par leurs niveaux de détails que de par leurs expressions. Bien sûr, la Nanocombinaison de Prophet est toujours aussi classe, sobre et transpire la puissance. Les ennemis retrouvent les skins plutôt bons de Crysis 2, humains ou Cephs, rien n’est vraiment surprenant, à part peut-être deux trois nouveaux Aliens, on reste un chouïa sur notre faim de ce côté-là. Les boss, sont sublimes et apportent bien souvent un vent de fraicheur à l’aventure.

Techniquement aussi Crysis 3 fait le boulot. Jeux de lumière et effets spéciaux de premier ordre, textures en haute définition, bien que parfois baveuses ou ratées, et modélisation des différents décors réussies. Les différents effets visuels (particules, effets de fumés, …) sont aussi dans le ton, mais on aurait aimé une physique un peu plus élaborée, qui sert à quelque chose au moins. Enfin, les temps de chargement sont courts et très discrets, ce qui n’est pas négligeable.

Crysis-3-Test-JeuxCapt

Gameplay de Crysis 3
Gameplay :

Commençons donc par aborder par le level design. Crytek avait promis un retour aux sources avec cet épisode, chose réussie, vu que les zones de jeu sont plus larges et permettent des approches bien plus variées que dans Crysis 2. Mais voilà, la mayonnaise ne prend vraiment jamais, la faute à des situations de jeu répétitives, classiques et bien trop faciles.

En effet, on se retrouve trop souvent devant le même schéma de jeu, on avance dans un couloir, jusqu’à se retrouver dans une grande arène nous permettant d’utiliser le level design à notre avantage et cela aussi bien verticalement qu’horizontalement. Le problème c’est que ce schéma revient sans arrêt et que seul le chapitre cinq propose quelque chose de constamment très ouvert. Certes, un chapitre est aussi dédié en partie aux véhicules, mais la phase s’avère sans intérêt tant elle est bâclée.

Le problème finalement, ce n’est pas tant le level design qui est bon, mais bien l’équilibrage de jeu. Le gameplay est pourtant classique pour un Crysis, on retrouve donc une Nanocombinaison (que l’on peut toujours augmenter, rendant les choses encore plus faciles) proposant divers pouvoirs, comme le camouflage, la vitesse accrue ou encore le mode armure. Autant dire que la combinaison rend puissant, peut-être trop d'ailleurs et c'est regrettable vue que c'est elle la véritable héroïne du jeu. On possède aussi toujours la possibilité de verrouiller les ennemis et objets importants sur notre radar grâce à la Nanovision ou encore d’utiliser la vision infrarouge. L’armement se veut lui aussi classique, avec pétoires humaines (customisables) en tout genre et quelques flingues Aliens bien sentis. Oui, mais voilà, une nouvelle arme de destruction massive est disponible : l’arc.

Cette arme peut paraitre classique, mais s’avère être au final un cheat autorisé, tant elle est surpuissante. Ainsi, on peut quasiment « one shot » tous les ennemis avec une seule flèche et coupler l’arc au camouflage de la Nanocombinaison rend les choses plus faciles encore. Il faut savoir que tirer à l’arc ne vous fait perdre presque aucune énergie, ce qui a pour conséquence de pouvoir rester invisible tout en se faisant des brochettes d’ennemis très facilement. Dommage, car l’idée de l’arc s’implante finalement à merveille dans l’univers Crysis, faisant de nous un réel chasseur silencieux.

L’autre gros problème vient de l’IA des ennemis, qui n’ont d’intelligence que le nom. En effet, ils sont très bons pour se mettre à découvert dans la ligne de mire de votre arc et que dire de leur réaction, franchement risible, quand ils se séparent tous pour se cacher chacun dans un coin en attendant que la mort vienne les chercher. A aucun moment on n’est mis en difficulté et à aucun moment les ennemis ne nous obligent à revoir notre approche sous pression. Ajoutez à cela des situations de jeu quasiment toujours identiques et peu inspirées et vous obtenez un FPS facile et générique au possible.

Finalement, on s’ennuie beaucoup dans ce Crysis 3, rien ou presque ne vient casser notre routine meurtrière, même pas les boss qui bien que réussis visuellement, peines aussi à faire le poids contre notre Prophet surpuissant. Il y a bien les phases de piratage, mais surexploités et franchement nulles, elles rajoutent de la facilité dès lors que l’on peut pirater tourelles et autres armes pour les retourner contre nos ennemis. On passe alors notre temps à se faire des brochettes d’ennemis, camouflé avec notre arc, à nous cacher pour regagner de l’énergie et repartir de plus belle.

Alors, que reste-t-il à sauver ? Les intentions sont certes bonnes, mais dans les faits cela ne marche pas et le jeu est totalement déséquilibré, tant les ennemis se retrouvent toujours démuni face à nous. Les phases en véhicules terrestres ne parviennent pas à changer la donne, ni même celle en hélicoptère qui fait très rail shooter du pauvre. On retiendra que la réalisation est bonne et que l’ennui visuel est quasiment inexistant, ce qui rehausse un peu la barre, mais rien ne vient sauver un jeu qui s’avère trop simple, trop répétitif et facile. Même la recherche d’objets et l’accomplissement des quêtes annexes, dans lesquelles il suffit juste de dévier un peu de sa trajectoire initiale pour les accomplir, ne viennent apporter quelque chose de suffisamment travaillé et de passionnant pour intéresser un tant soit peu.

Enfin, il reste le multijoueur qui bien que correct, reprend les bases de celui de Crysis 2 en proposant des cartes assez petites (peut-être un chouïa plus grandes) et des modes de jeu très classiques. Il ne reste finalement que le mode Hunter, plutôt bon, pour apporter une dose d’originalité bienvenue. On notera un lobby bien fait sur PC, avec système de vote et tout ce qui s’en suit et des parties pouvant aller jusqu’à seize joueurs, ce qui est relativement peu.

Crysis-3-Test-JeuxCapt

Duree de vie de Crysis 3
Durée de vie :

Une des grosses faiblesses du soft à n’en pas douter, la durée de vie est ridicule pour qui fera le jeu en ligne droite sans s’obliger à tuer tout le monde et à faire quelques objectifs annexes. Cinq heures de jeu environ seront alors nécessaires pour le finir de cette façon et rajoutez une à deux petites heures si vous trainassez un peu. Bien sûr, au niveau de difficulté maximum les choses se corsent un peu plus, influençant directement la durée de vie. Finalement, bien que plus large, l’univers ne présente que peu d’intérêt et on aura vite fait de filler à nos objectifs (principaux et secondaires) pour avancer et passer à la suite.

Le multijoueur occupera un bon moment ceux qui ont aimé celui de Crysis 2, mais là encore, on ne dénote pas grand-chose de bien original, mis à part le mode Hunter qui se révèle être une bonne surprise finalement.

Crysis-3-Test-JeuxCapt

Bande son de Crysis 3
Bande-son :

Bonne surprise, la bande sonore de ce Crysis 3 est très réussie. Les différents thèmes musicaux sont bons et rythment bien le jeu, les bruitages d’excellentes qualités et les doublages plutôt corrects. On regrette néanmoins parfois un mixage sonore hasardeux dans lequel les voix des protagonistes s’effacent au profit de la musique et des bruitages, notamment lors de certaines cut-scènes.

Ce qu'on a aimé  de Crysis 3
Ce qu'on a pas aimé  de Crysis 3

- Graphiquement et techniquement au top
- Mise en scène pêchue
- Les efforts sur le Level-Design
- New York, la jungle urbaine
- L’arc…
- La bande sonore
- Le mode Hunter

- Scénario et narration catastrophiques
- Psychologie à deux balles
- Trop facile
- Trop répétitif, sans inspiration
- …Mais combo camouflage/arc trop cheaté
- Boss sans saveurs
- IA catastrophique
- Les phases en véhicules sans intérêt
- Très court

Test Crysis 3 13/20 sur PC
Conclusion du testeur :
Riku Riku

À défaut d'être un bon jeu, Crysis 3 s'impose comme une véritable vitrine technologique et graphique. Affichant de très belles choses, le soft peine à convaincre de par le contenu qu'il propose. Court, facile, répétitif, ennuyeux par moment et porté par un scénario inintéressant au possible, il peine à satisfaire et fait l'effet d'un gros pétard mouillé. On peut toujours se rabattre sur le multijoueur, mais trop classique, il ne se distinguera que par le mode Hunter. Une grosse déception.

Crysis 3 a été noté : 13/20 par Riku
Vous n'avez pas accés à cette option.
Vous devez vous connecter pour poster une réaction.
  • Fear - Le 23/02 à 10:37
  • Je suis d'accord avec la note... Déçu par ce Crysis 3, moi qui voulait le prendre... ben c'est raté...
  • gta-41 - Le 23/02 à 11:10
  • Aussi charismatique qu'un pot de Nutella vide Sinon bon test, encore une fois les graphismes ne font pas tout le jeu, la preuve.
  • FaB_77 - Le 23/02 à 12:03
  • Ohh déçu, venant de Crytek je m'attendais pas a sa... Tampis, bon test Riku
  • lespartandu42 - Le 23/02 à 17:41
  • 13/20 ! Ah ouais quand même, ce jeu ne m'attirais pas de base, mais la je ne vais pas me le prendre de suite !!
  • Titenicoise06 - Le 23/02 à 18:30
  • Trop facile .... tu l'as fait en recrue? Car personnellement je suis en train de me le faire en super Soldat et je ne le trouve pas si facile que ça, pour ma part je trouve que 13 c'est quand même dur, Après pour l'arc je suis d'accord il a une puissance assez forte un peu cheater mais bon, Après oui effectivement il est très beau (sur PC) car perso sur console il m'a pas bleufé. Après un peu deçu pour la durée de vie, je ne l'ai pas encore fini on verra bien en combien de temps je le termine Sinon bon test
  • Riku - Le 23/02 à 19:00
  • Le jeu a été fait en difficile. Juste avant le dernier mode de difficulté maximale et oui je l'ai trouvé facile et prévisible. En même temps j'ai finis Crysis 2 peut être quinze fois et le premier n'en parlons pas. Et on peut quand même passer des zones en fufu sans tuer personne... Comme dans le deux ce qui est...mauvais. Ensuite, il faut dire que je parle du mode normal et le mode juste après. Le joueur lambda aura tendance à commencer une première fois le jeu dans ces deux modes de difficultés, je ne parle pas qu'à une élite ou qu'aux très bons joueurs de FPS, mais à tous. Mais je peux le préciser dans le test si vous voulez.
  • Xxdididu68xX - Le 23/02 à 21:23
  • Il a l'air trés déçevant d'aprés ton test.
  • Damien - Le 24/02 à 17:19
  • je suis entierement d'accord avec toi riku
  • DyDy_ - Le 28/02 à 18:50
  • Franchement très deçu de Crysis a par graphiquement sur PC
Acheter ce jeu
Facebook de JeuxCapt Twitter de JeuxCapt Chaîne Wat.tv de JeuxCapt
ToolCapt
  • JeuxCapt.com
  •  
  • Calendrier
  •  
  • Chat
  •  
  • Niveaux JeuxCapt
  •  
  • Fiches de jeux
  •  
  • Sondages