JeuxCapt

Préview écrit SimCity 5 sur PC

SimCity 5 sur PC
  • Préview écrit SimCity 5 sur PC
  •  PC
  • Preview écrit SimCity 5

    SimCity 5 7+

Trois petits jours. Trois petits jours seulement pour pouvoir tester cette bêta fermée de SimCity et ainsi pouvoir vous donner notre avis sur ce nouveau city-builder qui nous arrive tout droit des studios Maxis.

SimCity-JeuxCapt

Une bêta très fermée

Premier constat, qui n’est pas à mettre au crédit du jeu à proprement parlé, la bêta nous offrait une expérience de jeu bridé ne permettant pas à ce Simcity de dévoiler tout son potentiel. Ainsi, sauf durant le tutoriel, il nous était impossible de tester l’échange de ressources, de services et le tourisme entre différents joueurs. De même qu’au niveau du développement urbain, de nombreux bâtiments n’étaient pas disponibles, tout comme la spécialisation que l’on peut assigner à sa ville. D’autre part, il n’était possible que de construire et gérer une même ville pendant qu'une heure, une limite de temps qui peut paraitre contraignante, mais qui au vu des autres contraintes ne l’est pas vraiment, car tourner en rond sans pouvoir faire quoi que ce soit n’a que peu d’intérêt.

Votez Riku ! Maire de JeuxCaptVille 

Venons-en maintenant au jeu à proprement parler. Classique dans un premier temps, les mécaniques connues jusqu’alors évoluent au fur et à mesure que notre ville grandie. On commence par relier l’autoroute la plus proche à une zone constructible et s’en suit alors là l’implantation de nos premières maisons, commerces, industries, mais aussi une usine d’eau (un vulgaire château d’eau dans la bêta) et une usine électrique pour permettre à vos industries et commerces de fonctionner et aussi à vos Sims. S’en suivent alors l’inauguration de votre mairie et le commencement d’une nouvelle aire pour votre ville, celles des demandes de vos Sims. En effet, il vous faudra non seulement faire attention à vos finances, avec tous les ajustements qui vont avec, c’est-à-dire majoritairement les taxes et la balance entre les dépenses (services publics) et vos revenus (loyers, taxes, commerces, industries, tourismes, spécialisations…), mais aussi veiller à ce que vos Sims soient satisfaits de vos prises de décisions et donc de vos actes.

SimCity-Screen-1-JeuxCapt

Les JeuxCaptiens sont exigeants !

Pour pouvoir comprendre ce que votre peuple attend de vous, il vous suffit de faire attention à ce qui se passe sur votre écran. Un Sims s’exprimera parfois via une bulle apparaissant au-dessus de son habitation et fera une remarque concernant sa qualité de vie, un bon moyen de savoir ce qui va ou ne va pas. Par exemple, s’il n’y a pas d’électricité dans son quartier, il va s’agacer et le faire savoir via une bulle info qui apparait donc au-dessus de son habitat. Ceci prévaut pour tout, une industrie sans travailleur, un commerce en proie à la criminalité, le manque de services médicaux, tout peut se voir en temps réel grâce à ces bulles infos. De différentes couleurs en fonction des objections, elles représentent la seule manière d’interagir plus ou moins directement avec vos Sims. Ainsi, différentes infos bulle plus marquées apparaissent de temps à autre avec des demandes spécifiques de votre peuple. Par exemple, atteindre un taux de satisfaction de plus de 65% et avoir 2500 habitants, ce qui aura pour conséquence de faire passer votre ville au niveau supérieur et ainsi d’upgrader votre mairie et d’avoir de nouvelles possibilités de développement. Vous l’aurez donc compris, ce dernier point fait plus office de marche à suivre que d’aide à vos habitants, vous pouvez d’ailleurs refuser la demande ou encore la reporter à plus tard. Enfin, certains bâtiments doivent être approuvés par vos Sims avant d’être construits, comme la Mairie ou encore le Casino par exemple.

Monsieur le Maire, un casino ?

Au menu des grosses nouveautés, outre l’interaction avec les Sims, SimCity nous propose aussi des échanges entre villes, de bien et de service, tout comme des échanges touristiques. Si vous manquez par exemple de policier pour répondre à la trop grande criminalité dans votre ville, vous pouvez très bien demander main forte à la ville voisine, contrôlée par vous-même ou un autre joueur. Il va de même pour les ressources, comme du minerai pour vos usines électriques, on notera d’ailleurs qu’une grande surface est disponible sur la map « monde » dans laquelle vous pouvez exploiter diverses ressources. Le tourisme est aussi important, car il génère un revenu non négligeable pour vous comme pour vos voisins. Mais parlons de la spécialisation de votre ville, qui vous permet donc de vous consacrer à un domaine précis. Durant la bêta une seule était disponible, celle dans le domaine des jeux d’argents. S’en suit donc la construction d’un casino, d’un hôtel ou encore de salles annexes de jeu. Ceci à son intérêt, car attirant beaucoup de touristes, il faut donc mettre la chose en parallèle avec les échanges entre villes. D’autres spécialisations sont disponibles, certaines vous apportant un confort économique avec par exemple l’électronique ou encore les exploitations minières. Il nous faudra néanmoins attendre la version du titre pour juger de ces quelques points qui semblent néanmoins bien implantés au jeu.

SimCity-Screen-2-JeuxCapt

Monsieur le Maire, devenons une mégalopole !

Ensuite, parlons du déroulement normal d’une partie et du développement de notre ville. Ainsi, il n’est plus question ici de construire maison par maison, usine par usine, le tout a été simplifié, mais pas stupidement. Ce qui importe ici c’est de bien placer nos diverses zones, car celles-ci évoluent avec le temps et vos actes. Comprenez que si vous faites les bons choix en gestion financière, comme dans celle des espaces verts et des services publics, votre ville évoluera d’elle-même en temps réel. Vos maisons deviendront immeubles, vos simples commerces de campagnes deviendront centres commerciaux et vos manufactures deviendront de grosses usines, et cela équivaut pour tous types de constructions. Vos actes ont donc des conséquences et si votre ville stagne trop longtemps et qu’il n’y a aucun changement d’architecture, c’est qu’il y a un truc qui ne va pas et il faut y remédier. L’évolution est donc le mot d’ordre de ce SimCity, mais il ne faut pas faire les choses n’importe comment, surveiller ses dépenses, tout en améliorant les différents services, comme mettre en place des transports en commun ou encore améliorer la sécurité de la ville en augmentant le nombre de policiers dans les rues. Finalement, votre ville évolue en fonction du bien-être de ses habitants, si la qualité de vie est bonne, votre ville évoluera en conséquence.

On veut un lycée et de meilleurs transports Monsieur le Maire !

Venons-en maintenant à l’évolution des services publique justement. Dans ce SimCity, il n’est pas nécessaire de construire une école dans chaque quartier, ainsi qu’un lycée et autres. Vous construisez votre école et la reliez via une ligne de bus spéciale à vos quartiers et le tour est joué, de même que pour pouvoir accueillir plus d’élèves, il vous suffit de construire une ou deux annexes, des extensions à votre école donc. Il en va de même pour les forces de l’ordre, les hôpitaux, les pompiers, chaque bâtiment peut être amélioré et le joueur peut ainsi augmenter l’efficacité du service offert. À la fois bien pensé et accessible, ce système facilite un peu les choses néanmoins, mais au vu de la taille des villes, construire cinq casernes de pompiers ou encore trois commissariats n’aurait aucun sens.

SimCity-Screen-3-JeuxCapt

Monsieur le Maire, notre ville est-elle « ville fleurie de l’année » ?

Graphiquement SimCity s’en sort plutôt bien, ce n’est pas la folie techniquement, mais ça tourne bien et les constructions en temps réel sont plutôt agréables à l’œil. Seul petit souci, surement dû à la bêta, une fois le niveau de zoom trop proche du sol, un effet de flou assez gênant se met en place, gageons que la version finale ne connaitra pas cet inconvénient. Sinon, les animations sont plutôt pas mal, quoi que parfois louche, voir des pompiers rentrer dans leur camion en rampant à l’intérieur c’est assez fendard ou encore un flic s’encastrer dans un mur pour tirer sur des malfrats c’est assez fendard aussi. Des bugs qui encore une fois devraient être corrigés, mais globalement, c’est réussi et des filtres que l’on peut appliquer au rendu viennent ajouter un petit grain appréciable en plus. Au niveau de l’interface, c’est clair, intuitif, accessible et même si certains graphiques peuvent désorienter au début, on s’y fait et la lourdeur des fiches de statistiques a été revue pour quelque chose de beaucoup plus lisible, un très bon travail sur ce point. Un clic, une info, bien joué Maxis.

Tout n’est pas rose, la faillite pour bientôt ?

Bien que l’expérience proposée a conforté l’idée que SimCity est bien de retour, il faut avouer que tout n’est pas rose non plus. Déjà, cette bêta était très facile. À aucun moment nous n’avons été en difficulté financière ou détestée par le peuple. La facilité de prise en main et l’accessibilité de cet opus se ressentent aussi sur la difficulté. Après plusieurs villes construites, le constat s’impose, pour le moment le challenge est aux abonnés absents. On espère que lors de la version finale ce point soit revu et surtout que plus notre ville évolue, plus les habitants deviendront exigeants. Ensuite, la taille des zones pour construire les villes est vraiment petite et on se sent très vite à l’étroit, même si on peut construire trois villes sur trois terrains différents, cela reste décevant et beaucoup plus petit que dans les épisodes précédents. Enfin, le nombre de bâtiments à l’air assez peu élevé, à voir dans la version finale, mais on pourrait vite en faire le tour.

Monsieur le Maire, notre ville se porte bien !

En conclusion, cette expérience très bridée sur ce nouveau SimCity s’est avérée être vraiment bonne. Certes, de nombreuses mécaniques de jeux restent à être approfondir, mais ce petit avant-goût est très encourageant pour la suite et donne surtout envie d’en voir plus. Une première sortie réussie pour le jeu du studio Maxis, pour un titre qui ne manquera pas de faire parler de lui.

A mettre dans votre caddie
Par Riku
Vous n'avez pas accés � cette option.
Vous devez vous connecter pour poster une réaction.
  • sioblam95600 - Le 08/02 à 21:08
  • Super preview Riku très bon jeu.
Acheter ce jeu
Facebook de JeuxCapt Twitter de JeuxCapt Chaîne Wat.tv de JeuxCapt
ToolCapt
  • JeuxCapt.com
  •  
  • Calendrier
  •  
  • Chat
  •  
  • Niveaux JeuxCapt
  •  
  • Fiches de jeux
  •  
  • Sondages