Preview Quarantine

Quarantine

PC

PREVIEW – Quarantine : De bonnes idées en quarantaine

Développé par le petit studio autrichien Sproing, qui s’est fait remarqué par le passé grâce à Cursed Mountain ou encore Panzer Tactics DS, Quarantine est un jeu de simulation / stratégie venant de paraitre en early access sur Steam. Le postula du jeu est à la fois très simple et séduisant. On contrôle une organisation de santé mondiale dont le but est de venir à bout d’épidémies qui se répandent sur la planète entière. Une sorte de Plague Inc. à l’envers en somme, avec une touche de Civilization ou tout autre jeu au tour par tour. Un concept qui promet beaucoup, mais qui pour le moment montre ses limites.

Preview Quarantine

Contagion

Preview QuarantineLe principe de jeu de Quarantine est d’une facilité déconcertante. Sur une map monde, on se doit d’éradiquer une épidémie qui peut être d’ordre bactériologique, virale ou dite de prion. Le jeu propose un système au tour par tour – à la Civilization – et c’est donc une course contre la montre qui s’engage contre la propagation de la maladie. Le but ultime étant d’arriver à créer un vaccin avant que cette dernière ne décime une bonne partie de la population mondiale. Pour ce faire on dispose de divers outils, mais avant tout de ressources humaines. On se doit de choisir au préalable à une partie un leader entre quatre classes de personnages, sachant qu’il est possible de recruter les autres plus tard en jeu. Le médecin, le scientifique, le politicien et un chef de la sécurité sont donc disponibles et possèdent chacun des caractéristiques uniques. Le médecin est par exemple bien plus efficace pour traiter la maladie en zone contaminée que le chef de la sécurité, alors que ce dernier est capable de contrôler les foules et instaurer sans trop de heurts des zones de quarantaines. Il n’y a pas de bon choix à faire ici, tout dépend de la stratégie que vous voulez mettre en place par la suite.

Une fois ceci fait, il faut choisir dans quelle ville va se trouver le siège de notre organisation, chose ayant peu d’importance au finale, mais construire progressivement des bureaux dans d’autres villes augmentent le gain d’argent entre chaque tour. La map est composée de plusieurs grandes villes mondiales et chacune d’elle représente un foyer d’infection potentiel. En début de jeu, seules trois d’entre elles sont infectées avec un seuil de niveau un. Ceci est capital, puisqu’une fois le seuil maximal de quatre atteint, il n’est plus possible de faire quoi que ce soit dans une ville, ni traitement ni quarantaine, rien. De plus, l’épidémie se propage alors beaucoup plus vite aux alentours et la zone entière peut vite devenir incontrôlable. Car il s’agit bien ici de devoir contrôler la maladie avant de la soigner, la contenir et essayer autant que faire ce peu de brider sa progression.

Il va donc falloir gérer son argent, recruter du personnel et lancer des opérations, en traitant les malades pour faire reculer le seuil d’infection ou en mettant en place des quarantaines dans les villes pour éviter qu’elle ne se répande. Pour créer le fameux vaccin, il faut avant tout récolter des échantillons de la maladie et ensuite analyser chaque branche d’ADN de cette dernière pour y arriver, ce qui demande des jours, et donc des tours de recherche. On peut néanmoins booster la vitesse en recrutant plus de chercheurs, ce qui est tout de même onéreux. Différents arbres de technologies sont aussi disponible, permettant par exemple de diminuer les dommages que subissent nos personnages, ou encore de ralentir le taux de propagation et de pouvoir accomplir des recherches plus vite. Là encore il est possible d’accélérer la cadence de recherche des technologies contre une grosse somme d’argent. Concernant les personnages,  peu importe la classe, ils possèdent tous un niveau et peuvent donc en monter, via de l’expérience acquise en mettant en place des opérations, et affichent aussi une barre de vie et sont donc susceptibles de mourir. Et vu que le recrutement coûte cher et que le nombre de personnages est limité à deux par classe, il faut faire très attention.

Preview QuarantineALERTE

Preview QuarantineAttention forcément, mais dans les faits, perdre un ou deux bonhommes n’est pas bien grave. Chaque action effectuée est risquée pour notre équipe et on peut d’ailleurs voir à quel point avant de passer à l’acte. Il faut alors veiller à ne pas trop en faire au risque de voir périr l’un de ses personnages, mais aussi leur permettre de se reposer histoire de regagner quelques points de vie. Le problème, c’est que cela aurait pu être bien plus grave si toutes les actions n’étaient pas possibles avec toutes les classes. Or, un politicien peut très bien mettre en quarantaine une ville et un chef de la sécurité peut aussi administrer un traitement médical par exemple. Et là Quarantine montre ses limites, car on peut remporter une partie sans même utiliser un médecin ou un scientifique, et c’est franchement dommage que le système n’ait pas été mieux pensé. Il aurait été plus judicieux, de notre point de vue, que chaque classe ne puisse pas effectuer toutes les actions et soit cantonné a un rôle bien particulier. Cela aurait rendu la perte d’un membre bien plus dommageable, mais aussi le choix de son leader en début de partie plus important.

Et ce n’est pas la seule chose qui nous chiffonne. A l’heure actuelle et au vu de ce qu’il propose, Quarantine ne justifie aucunement son prix de 14, 99€. Il n’y a que trois scénarios de disponibles et donc trois maladies, et une fois le coup prit, ce qui demande une ou deux heures, les parties s’enchaînent très vite et sans réelle difficulté. Que l’on soit en facile ou difficile, le constat est le même, cela manque cruellement de profondeur et d’intérêt sur la durée, la chose devenant même répétitive à la longue. Alors oui, chaque agent infectieux possède ses propres caractéristiques, mais lorsque l’on sait comment les gérer, il n’y a plus du tout de challenge. Il y a bien des petits événements aléatoires qui interviennent de temps en temps, mais rien qui n’influence réellement le cours du jeu. Certes, les parties courtes vont de pair avec le sentiment d’urgence qu’essaie d’instaurer les développeurs et en cela on ne peut pas dire que cela soit raté, mais il va falloir beaucoup plus de contenus, d’options disponibles et un plus grand nombre de scénarios pour contenter pleinement et surtout éviter que le jeu ne soit trop répétitif.

Preview Quarantine

Enfin, graphiquement le jeu n’a rien de fou non plus. La map monde est même plutôt moche et manque cruellement de détails, mais les menus ont le mérite d’être clairs et lisibles. Reste qu’il arrive qu’il y ait des petits soucis de traduction française pour le moment, mais cela devrait être vite patché.

Conclusion

Cela nous brise le cœur, d’autant plus qu’on aime l’idée et le principe de jeu de ce Quarantine, mais actuellement on ne peut décemment pas le recommander. Il est préférable d’attendre que du nouveau contenu arrive, s’il arrive un jour, et surtout attendre un retour des développeurs sur l’orientation future qu’il souhaite donner au jeu. On se croirait face à un jeu mobile, peut-être en un peu plus élaboré, mais sans grande envergure et à ce prix, on ne peut qu’être déçu pour l’instant. 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz

Mot de passe perdu