3on3 freestyle

3on3 Freestyle

PS4

3on3 Freestyle arrive en bêta sur PS4

Décidément, le sport et les bêta sont à la fête chez Sony ! Il y a quelques jours, on vous annonçait en effet l’arrivée de la bêta de Disc Jam sur PS4. Si vous avez mis les mains dessus, vous essaierez également peut-être la bêta de 3on3 Freestyle qui arrive dès maintenant sur PS4.

Pas de code à utiliser, d’email à envoyer puisque la bêta est ouverte et s’installe directement depuis le store. Cependant, vous me demandez peut-être qu’est-ce que 3on3 Freestyle. Il s’agit en fait d’un jeu de basket-ball de rue, évidemment en trois contre trois. Le titre est axé arcade et culture de la « street » comme on disait il fut un temps aujourd’hui révolu. Ainsi, le joueur pourra choisir parmi la liste des personnages, qui proposent tous un background et des capacités spéciales. On retrouve d’ailleurs un système économique assez fréquent aujourd’hui puisque les 15 personnages peuvent être débloqués pour 35, 99 €. On imagine qu’il est possible d’y jouer gratuitement avec beaucoup moins de personnages. Ou pourquoi pas de les débloquer avec de l’argent virtuel, en jouant beaucoup. Sachant qu’en plus de cela, chaque personnage peut-être amélioré avec de l’XP. Du classique et efficace et pour cause : les développeurs (JoyCity) ont déjà travaillé sur Freestyle 2 : Street Basketball. Un titre qui posait sans doute les bases de 3on3, sans qu’on s’en aperçoive.

Un jeu qui nous rappelle grandement l’époque des jeux de sports arcade aujourd’hui disparut. Impossible en effet de ne pas penser à NBA Street Vol. 2 par exemple, qui partage presque la même identité visuelle. Si 3on3 Freestyle peut être tout aussi fun, on attend évidemment du jeu en local, un free-to-play raisonnable et un travail graphique impeccable. Son grand frère Freestyle 2 n’était en effet pas un modèle au niveau de la technique. On attend d’en savoir plus, notamment sur une éventuelle date de sortie.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse