3on3 freestyle

3on3 Freestyle

PS4

3on3 Freestyle sort en exclu sur PS4

Il y a quelques jours, on vous parlait de 3on3 Freestyle. Le jeu de basket de JoyCity était en effet en bêta ces derniers temps. Il n’aura cependant pas fallu attendre longtemps pour voir le jeu arriver puisqu’il vient de débarquer, uniquement sur PS4. 3on3 Freestyle se trouve dans la section free-to-play sur PlayStation Store.

Car oui, 3on3 Freestyle est un free-to-play. On vous entend déjà ruminant derrière votre écran : « free-to-play ou pay-to-win ? ». La réponse aurait été simple si dépenser de l’argent véritable permettait uniquement de customiser le jeu. Mais ici, l’argent sert également à débloquer d’autres joueurs ainsi que des améliorations. On reste très méfiant donc, et on espère que le gameplay de 3on3 Freestyle saura se démarquer de ce possible antijeu. Par ailleurs, le jeu est loin d’être une simulation. L’action se passe uniquement sur un seul panier et tour à tour, une équipe attaque tandis que l’autre défend. Bien sûr, l’équipe qui défend peut piquer le ballon de l’adversaire pour marquer quelques points d’humiliations. Là où le jeu est intéressant, c’est qu’il propose un roster de 15 personnages, ayant évidemment chacun leurs compétences particulières. Certains sont des snipers du basket, d’autres sont des dribbleurs professionnels. Il est ensuite possible de modifier les stats de ses personnages, grâce aux gains de fin de matchs. Ainsi, 3on3 Freestyle mise plus sur la gestion de l’équipe plus que sur la technique elle-même. On note également qu’un mode local coopératif jusqu’à trois joueurs accompagne les modes 1vs1 et 3vs3 en ligne. Un bon point pour occuper une ou quelque soirées.

3on3 Freestyle semble vouloir évoluer puisque des partenariats avec la marque Risewear et de vrais joueurs Streetball ont été faits. De nouveaux personnages devraient d’ailleurs faire leur apparition dans le futur. Si le jeu vous intéresse, on ne peut que vous conseiller de télécharger ses 3, 46 Go pour l’essayer gratuitement.

 

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse