Absolver Une

Absolver

PC PS4

Absolver trouve une date !

Il s’agit sans doute de la plus grosse production de Devolver Digital à venir. D’autant plus que Strafe vient tout juste de sortir. C’est donc à Absolver de faire le grand saut, et cela devrait bien se passer pour lui. En effet, le jeu de SloClap a plutôt fait parler de lui jusqu’à maintenant, à tel point que les joueurs attendaient désormais une date de sortie.

Pour rappel, Absolver est un jeu de combat assez étrange. Tout d’abord dans son design, avec ses personnages fins et masqués. Mais c’est surtout par son gameplay que le jeu se démarque. Absolver met le corps-à-corps sur un piédestal, mais aussi le multijoueur. Il y sera question d’apprendre des arts martiaux contre des joueurs, et de partir dans des donjons. Cependant, certaines fonctionnalités restent encore assez obscures. Quoi qu’il en soit, SloClap dévoile la date de sortie d’Absolver qui sera le 29 août sur PC, PlayStation 4 et Xbox One. Le studio choisit donc sur une période assez calme en jeux, loin du mois de juin ou de la fin d’année.

Pour accompagner cette annonce, Devolver vous propose un trailer pour mieux comprendre le jeu. On y voit les enchaînements possibles, mais aussi les différentes parades et esquives. On ajoute également que trois styles seront de la partie, et qu’ils ont évidemment leur particularité. L’un permet d’absorber les coups sans étourdissements, tandis que l’autre permet d’esquiver un coup. Enfin, la liste des attaques est divisée en Stances, c’est-à-dire la position du joueur. On pense notamment à For Honor, qui proposait trois stances différentes. De plus, il est possible de paramétrer ses propres attaques et d’apprendre de nouvelles en combattant. Qu’il s’agisse d’un ennemi ou d’un mentor. Absolver semble donc proposer une aventure innovante et complète, reste à voir si le jeu tiendra la route sur la longueur et sur d’autres points.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse