Activision perd plusieurs de ses licences

activision
Le jeu vidéo est avant tout un business. Surtout pour les gros éditeurs, qui doivent parfois passer par l’achat de droits pour produire un jeu. Cependant, il s’agit plus qu’une location que d’un achat, car ces droits ne sont que temporaires. L’éditeur n’a donc plus l’occasion de produire des jeux liés à la licence, mais n’a plus non plus le droit de les vendre. Ces derniers ne survivent que par le marché de l’occasion. Cela se ressent encore plus avec le marché dématérialisé, où les jeux disparaissent d’un seul coup. C’est actuellement le cas de plusieurs licences détenues par un gros groupe. Activision vient de perdre plusieurs de ses licences.

On s’étonnera donc à moitié de la disparition subite de ces jeux via les divers stores. C’est le cas par exemple des The Amazing Spider-Man 1 & 2, qui viennent de disparaître du PlayStation Store, du Xbox Store et de l’eShop de Nintendo. Notons que The Amazing Spider-Man 2 avait subi de lourdes promotions il y a peu. Sa disparition devait donc sans doute être prévue. Il est fort probable qu’Activision ne possède plus les droits et ne cherche pas à les avoir puisqu’un prochain Spider-Man édité par Sony devrait bientôt arriver.

Activision aurait également perdu la licence Tortues Ninja. C’est en tout cas ce qu’on pourrait croire via la disparition soudaine de TMNT : Des Mutants à Manhattan, moins d’un an après sa sortie. Le jeu a en effet disparu du PlayStation Store, du Xbox Store et même de Steam. Lui aussi avait eu le droit à une remise importante il y a peu.

Activision avait donc sans doute prévu le coup, et tenté le tout pour le tout avant de se débarrasser de ses licences qui n’ont pas été de gros succès, autant commercial que critique. Ou peut-être qu’Activision rachètera les droits dans peu de temps, toujours est-il qu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, il est impossible de se procurer ces jeux en version dématérialisée.

« Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière. »
August Strindberg

1 Commentaire

  1. perso ça ne m’étonne pas, c’est même quelque chose d’assez courant avec des jeux utilisants des licences tiers, déjà une bonne partie des jeux adaptés de films sont indisponibles en démat, mais c’est également le cas chez les crossovers tel qu’ultimate marvel vs capcom ou encore mortal kombat vs dc universe (si ces deux licences appartiennent effectivement à la warner, le jeu est sorti en 2008 soit 1 an avant le rachat de midway par la warner et donc l’acquisition des droits de MK, d’où sa disparition).

Laisser une réponse