agents of mayhem

Agents of Mayhem

PC PS4 Xbox One
6

Acceptable

Agents of Mayhem se montre pendant une bonne heure !

Agents of Mayhem semble complètement sorti de son silence. Après un trailer leaké, les développeurs mettent les bouchées doubles pour présenter le jeu. Mais ce qui est plus intéressant, c’est évidemment de voir du gameplay ! C’est exactement ce que proposent les développeurs pendant une heure !

Autant dire qu’on peut nettement mieux comprendre le jeu de cette façon qu’avec un simple trailer. Si le jeu se passe bien dans l’univers de Saints Row, les deux titres n’ont presque rien en commun. À vrai dire, en y regardant de plus près, Agents of Mayhem ressemble de plus en plus à un Fuse. Certes, le titre propose toujours un environnement ouvert, mais les missions semblent plus linéaires. La différence principale, c’est que le joueur choisit trois personnages en début de mission. Il pourra ensuite switcher en pleine partie à la volée. Évidemment, ces personnages ont des caractéristiques différentes ainsi que des capacités différentes. On trouve par exemple Daisy, ayant un gros minigun. Ces personnages se débloquent d’ailleurs peu à peu via le scénario. On note également que plus la difficulté est importante, plus le joueur est récompensé. Les personnages peuvent ensuite être upgradés ou changer leurs attributs d’armes. Côté gameplay, il s’agit d’un véritable shooter. On retrouve d’ailleurs un ATH très proche de Borderlands par exemple. On retrouvera d’ailleurs des phases en véhicules pour changer un peu le gameplay.

L’un des problèmes que l’on peut déjà sentir réside dans ses inspirations : Borderlands comme Fuse sont deux jeux coop (jusqu’à quatre d’ailleurs). Le problème est qu’Agents of Mayhem ne l’est absolument pas, pourtant le jeu s’y prête parfaitement. Ceux qui pensaient créer une équipe de trois personnages complémentaires peuvent donc ranger leurs rêves. On espère donc que ce jeu 100 % solo ne sera pas non plus trop ennuyeux et monotone sur la durée. Mais ça, on ne peut que le savoir manette en main !

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse