agents of mayhem

Agents of Mayhem

PC PS4 Xbox One
6

Acceptable

Agents of Mayhem voit son trailer fuiter, avec une date de sortie

Vous rappelez-vous d’Agents of Mayhem ? Si la réponse est non, c’est tout à fait normal. Le titre de Volition fût brièvement annoncé en mai 2016, avant de disparaître. Absolument aucune information n’avait filtré sur le jeu depuis. Cependant, les choses se précisent doucement pour Agents of Mayhem, contre le gré de ses développeurs.

Si un nouveau trailer vient bien d’arriver sur Internet, il s’agit pourtant d’une erreur. Les développeurs ont cherché à supprimer celui-ci, mais, telle l’hydre de Lerne, lorsque l’on coupe une vidéo, c’est deux autres copies qui apparaissent. Ce qui explique également la qualité quelque peu médiocre de ce trailer en 360 p. On est loin de la 4K, mais c’est bien suffisant pour comprendre l’intérêt du trailer. Celui-ci met en lumière le scénario du jeu volontairement kitch au possible. Des agents d’élite vont devoir encore éliminer un terrible docteur en quête de pouvoir. Le jeu sera dans la veine humoristique de Saints Row, et ça se voit avec ce trailer, partant sur la musique de l’Agence tous Risques.

Concernant le jeu en lui-même, on peut s’attendre à un jeu d’action linéaire et non un open-world. Ce que l’on sait pour sûr en revanche, c’est que plusieurs personnages seront disponibles, et qu’ils auront chacun des armes et des pouvoirs spécifiques. On note par exemple une ninja équipé d’un arc ou un Afro-Américain utilisant un outil de téléportation. Finalement, Agents of Mayhem n’est pas si loin de Fuse. Un jeu développé par Insomniac Games qui s’était fait, hélas, écrasé par la concurrence, sans que le titre soit trop mauvais pour autant. On espère qu’Agents of Mayhem aura de véritables armes pour se défendre. Cela semble commencer par sa date de sortie puisque le jeu sortira en août prochain. Généralement, l’été est connu comme étant le désert du jeu vidéo, Agents of Mayhem pourra peut-être se faire une place.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse