arms

Arms

Nintendo Switch
8

Super

Arms frappera en juin

Le Nintendo Direct de cette nuit/ce matin était riche en contenu, c’est le moins que l’on puisse dire. Tant mieux, car c’est ce que l’on demandait à Nintendo. Au niveau des annonces, toutes les consoles ont été touchées, mais on retient surtout les annonces sur Switch. Si Zelda tient encore les joueurs en apnée, Nintendo prépare doucement la suite de son line-up.

Parmi les poulains du constructeur, on a noté une nouvelle licence : Arms. Un simple mélange de Punch-Out et de Wii Boxe ? Pas si sûr. À travers les derniers trailers, on a pu voir que le jeu serait un peu plus complexe. Chaque personnage possède ses propres caractéristiques, mais cela reste classique. En revanche, pouvoir avoir deux poings différents permet clairement de varier les stratégies. Arms pourrait donc être une bonne surprise. Cependant, on n’avait jusqu’alors aucune date de sortie. Le Nintendo Direct était l’occasion parfaite d’annoncer au monde qu’Arms sortirait le 16 juin prochain. Soit quelques jours après Splatoon 2. Dommage que Nintendo n’ait pas plus espacé ses gros jeux. Quoi qu’il en soit, l’éditeur a également montré quelques nouveaux extraits du jeu.

Ainsi, on a pu voir un nouveau personnage répondant au nom de Min Min. Cette boxeuse peut réaliser des attaques de corps-à-corps quand elle saute. Si cela peut faire mal à l’ennemi, cela peut également dévier les coups de poing. Et si Min Min charge son propre poing, elle fera apparaître un dragon à son bras. En plus de l’envoyer, cela permettra de tirer un laser de quelques secondes. À l’issu de cette présentation, Nintendo propose également un match entier contre Spring Man, un personnage que l’on a déjà vu. Le combat se passe dans une arène en creux, ce qui impacte évidemment la position des boxeurs. Au passage, Nintendo a annoncé que des Joy Con jaunes seront vendus à la sortie du jeu.

 

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse