TEST – Battlefield 1 : In The Name Of Tsar : Les Russes débarquent en force

Après les Poilus, c’est au tour de l’armée Russe de faire son show à travers un DLC dédié à cette dernière baptisé In The Name Of Tsar (ITNOT). Il s’agit du second pack de contenu à ce jour de Battlefield 1, et regorge un contenu gargantuesque pour un pack de maps. L’éditeur le qualifiant comme étant le plus gros contenu additionnel du dernier FPS en date de DICE. Il est dispo partout depuis le mois de septembre, au prix d’une quinzaine d’euros pour ceux qui ne disposent pas du Season Pass.

Battlefield 1 in the name of tsar testLa Grande Guerre

Battlefield 1 DLCAprès avoir investi 15€ (ou 50€ pour le Season Pass), à quoi devez-vous vous attendre au niveau du contenu de ITNOT ? À du lourd, tout simplement. En effet, le DLC propose pas moins de six nouvelles cartes multijoueur, toutes proposant un level-design tirant parti du gameplay de Battlefield 1 et qui font également plaisir à tous les types de joueurs. Chacune des maps propose un environnement qui lui est propre. On pense notamment aux plaines de Volga, Galicie, et Albion qui font le bonheur des amateurs de fusil de précision. Ou sinon il y a Bastion de Broussilov et Col de Lupkow, des cartes montagneuses propices à tout type de style de jeu. Et la dernière, Tsaritsyne, la plus petite de toutes, concentrant son action en son centre dans une grande cathédrale. Une carte idéale pour les combats rapprochés.

Mais, ce n’est pas fini, puisque ce deuxième DLC propose aussi de nouvelles armes inédites aux différentes classes disponibles (deux par classe). Il suffit tout bonnement de compléter certains défis pour les débloquer (tuer X ennemis avec cette arme, réanimer X alliés, etc). De nouveaux défis ont été ajoutés, ainsi qu’un nouveau mode de jeu, Largage de ravitaillement. Un mode classique offrant des sensations moindres par rapport au mythique mode Conquête, où vous devez collecter des ravitaillements tombés aléatoirement sur la map par un avion. Alors certes, le travail en équipe est important, mais malheureusement, on reste globalement sur notre faim.

En somme, de nouvelles Opérations sont aussi proposées dans ce nouveau contenu payant. Toutefois, on pourrait pester sur les étendues des zones de jeu beaucoup trop petites par rapport au nombre de joueurs présents. Soixante-quatre joueurs dans un quart de la map, croyez nous que c’est le foutoir total. Ça explose de partout, on a dû mal à avancer, car une petite partie des alliés et des ennemis usent à tout va du mortier, et les autres grenades incendiaires, anti-char, et gaz. Bref, on s’y perd un peu pour tout vous dire, et il serait nettement plus appréciable de réduire le nombre de joueurs pour ce mode-ci.

Un DLC de qualité

Graphiquement, les nouvelles cartes sont sublimes. Si Galicie reste tout de même assez classique, les cinq autres proposent des paysages neigeux de toute beauté, avec des effets de lumière particulièrement réussis. C’est agréable à l’œil, et on se sent totalement immergé dans l’ambiance de la Grande Guerre, et surtout dans des environnements très différents de ce qu’on a pu voir jusqu’à maintenant dans Battlefield 1. Ajouter à cela une excellente bande sonore nous immergeant encore plus dans ces champs de bataille, ce In The Name Of Tsar est une très belle réussite dans ces domaines-là.

Conclusion

Un contenu énorme pour un DLC de ce genre, et des cartes de bonnes factures pour ce In The Name Of Tsar. Le prix est « justifié », même si devoir investir quinze euros pour des maps reste assez cher. Si vous êtes un vétéran de Battlefield 1, foncez, et sinon pour les autres, on vous conseille (comme pour chaque DLC finalement) de garder votre argent pour autre chose.

Points positifs

  • Des cartes de qualité (graphisme et level design)
  • Un contenu très correct
  • La bande-son au top

Points négatifs

  • Le mode Largage de ravitaillement pas très intéressant
  • Les zones de jeu en Opérations trop petites
7

Bon

Laisser une réponse