biomutant

Biomutant

PC PS4 Xbox One

Biomutant se montre pendant 20 minutes

Biomutant est clairement l’une des surprises de l’année. Bonne ou mauvaise, c’est impossible à savoir pour le moment. Cependant,  le titre édité par THQ Nordic s’avère plutôt ambitieux pour un jeu AA. Le TGS fut l’occasion pour PlayStation Access de s’approcher du jeu afin de nous donner un complément d’information.

En premier lieu, le véritable personnage central du jeu n’est pas le joueur, mais le narrateur ! Le personnage jouable fait partie de la classe des héros muets, une voix off commentera ainsi toutes les actions que le joueur fait. Que ce soit au niveau du combat, mais aussi au niveau des choix. Dans Biomutant, ces derniers sont nombreux, à commencer par l’éditeur de personnage qui influera sur les statistiques physiques de notre personnage. De plus, le jeu d’aventure proposera un système de karma façon Fable. Si la mission initiale du joueur est de sauver l’Arbre de la Vie (en soignant une à une ses racines ou en éliminant le boss du coin), il peut toujours faire fi de cette quête et devenir le grand méchant. Évidemment, ces choix permettent une grande replay-value au jeu, qui peut déjà sur une dizaine d’heures de jeu. Concernant la partie combat, il s’agit d’un beat’em all dans la lignée de Devil May Cry. Ainsi, il faudra gérer les combos et jongles grâce au corps à corps et aux armes à feu. Le jeu inclut d’ailleurs un système de craft pour avoir de toutes nouvelles armes. De plus, le joueur pourra également compter sur des pouvoirs pour varier ses attaques. On note de la télékinésie, des éclaires ainsi que la possibilité de poser des champions rebondissants. Pratique pour se dégager des ennemis.

Concernant la partie graphique, les développeurs soulignent fortement qu’il s’agit d’un premier build fabriqué pour l’occasion. Il ne faut donc pas faire attention à la fourrure étrange du héros, aux textures baveuses ainsi qu’aux problèmes de collision. Biomutant sera, on l’espère, bien plus beau que cela. La technique a le temps d’être travaillée pour ce jeu sortant en 2018, sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse