Bioshock The Collection – Test

Au stade de rumeurs depuis des mois, 2K Games a décidé en début d’année d’officialiser pour de bon une compilation regroupant l’intégrale des Bioshock sortis sur l’ancienne génération de consoles. Au programme dans cette compile baptisée Bioschock : The Collection : les trois Bioshock, ainsi que les extensions et un petit bonus qui sont les commentaires du concepteur Ken Levin dans « Imagining BioShock ». Le tout disponible au prix de 49,99€ depuis mi-septembre sur PS4, Xbox One et PC.

test-bioshock-the-collection-jeuxcapt

On se contente du minimum

On ne va pas se le cacher : il s’agit ici de portages globalement paresseux. Mis à part le tout premier Bioshock (qui date de 2007) qui a subi un lifting plus conséquent que les deux autres jeux, on se trouve là avec une compilation très fainéante.

Cela ne veut pas dire que cette dernière est mauvaise, loin de là. La série des Bioshock fait partie des licences très appréciées des joueurs et surtout qui a marqué une génération. C’est un plaisir de retrouver Rapture ou encore Columbia, mais ne vous attendez pas à vous prendre une claque graphique sur les consoles actuelles. Bioshock est plus beau, le mieux travaillé des trois tandis que les autres, le sont un peu moins surtout Infinite qui est récent, et qui à l’époque était déjà très beau.

Techniquement, c’est du solide. Adieu le 720p des anciennes versions pour accueillir maintenant de nouvelles versions en hautes résolutions : du full-HD (1080p) est de mise pour cette compile. Côté framerate, aussi c’est du bon. La fluidité est ici bien meilleure. On laisse de côté les 30 FPS pour pouvoir profiter de la licence dans de bonnes conditions : en 60 FPS. C’est agréable, il faut bien le dire.

Dans l’ensemble, hormis quelques améliorations ici et là, on reste sur des portages qui se contentent du minimum, histoire de faire plaisir aux joueurs qui peuvent profiter pleinement du 1080p et du 60 FPS.

Faut-il craquer pour cette compilation ?

Oui et… non. Explications. Si vous n’avez jamais joué à un Bioshock de votre vie, cette compilation est faite pour vous. Trois jeux en un, une durée de vie conséquente surtout avec toutes les extensions solo incluses, et un prix « raisonnable ». Vous avez déjà fait les trois opus ? Alors ne craquez pas. Clairement, ça ne vaut pas le coût de dépenser une telle somme pour un portage fainéant. À moins que vous soyez un vrai fan…

Si toutes les extensions solo sont présentes dans la compile, ce qui est une bonne chose en soi, notons malheureusement la disparition du multijoueur du second opus. Ce n’est pas vraiment grave puisqu’avant tout, Bioshock se savoure en solo. De même, trop peu de bonus sont disponibles et de petites nouveautés auraient été un plus. Pour terminer, sur PlayStation 4, la compilation se décompose en deux Blu-Ray : le premier comporte les deux premiers Bioshock quant au second, il s’agit de Bioshock Infinite. Une bonne idée d’avoir mis deux galettes, chose que n’avait pas fait Dead Island : Definitive Edition…

Conclusion

Bioshock : The Collection est une compilation de portages assez paresseuse au final. Peu de nouveautés présentes, et aucune raison de repasser à la caisse si vous connaissez déjà ces jeux. En définitive, elle est surtout destinée aux nouveaux afin qu’ils profitent de ces trois belles aventures si particulières.

Découverte de Bioshock The Collection

Points positifs

  • Trois jeux en un
  • Un plaisir de retrouver Rapture et Columbia
  • La présence des extensions solo

Points négatifs

  • Inutile pour les connaisseurs
  • Portages fainéants
8

Super