Black Torch Critique – Simple et efficace

black torch critique
Disponible depuis le 8 février chez Ki-ion, Black Torch est un nouveau shonen. Alors qu’un deuxième tome est déjà prévu pour le 5 avril. Actuellement, il y en a déjà trois au Japon. Ce shonen assez dynamique est disponible pour 6.90€. On retrouve un nouveau mangaka chez nous avec Black Torch. Il est le dessinateur et auteur de cette série. Pour les puristes, il a également fait Freaks, un one shot disponible uniquement au Japon.

Black Torch Critique

Synopsis :

Jiro n’aspire qu’à vivre tranquille, et pourtant c’est un véritable aimant à problèmes : non seulement il appartient à une lignée de ninjas, mais il a en plus la capacité de communiquer avec les animaux ! Alors quand il trouve un mystérieux chat noir mal en point, il n’hésite pas une seconde à lui venir en aide.En fait de félin, il a recueilli Rago, un Mononoke surpuissant !

Ces créatures surnaturelles, capables de dévorer les humains, vivent d’ordinaire cachées… Mais Rago est en fuite, poursuivi aussi bien par des exorcistes que par ses propres pairs ! Un démon ne tarde pas à retrouver sa trace, et un combat épique s’engage. Jiro, imbattable contre de simples humains, ne fait pas le poids face à un monstre… Pour sauver son bienfaiteur de la mort, Rago n’a d’autre option que de recourir à une technique de possession. Un humain et un Mononoke alliés dans un même corps, on n’avait jamais vu ça ! Exorcistes ou esprits, quel camp choisiront-ils ?

Avis :

black torch critiqueQuand Ki-oon m’a proposé ce manga, après lecture du synopsis, il faut bien avouer que je n’étais pas spécialement emballé. Le synopsis n’a rien de fou, mais j’avais rien d’autre à me mettre sous la dent. Bref, j’attendais pas grand chose de ce Black Torch. Finalement, la surprise est plutôt bonne. Il ne faut pas s’attendre à un chef d’œuvre, mais le manga est très plaisant à parcourir. Il se lit assez rapidement et propose un vrai condensé d’action. Pas de bavardage inutile. Ici, l’auteur va droit au but sans pour autant délaisser les explications importantes pour comprendre le contexte.

On fait donc connaissance avec Jiro, un « ninja » qui n’en fait qu’à sa tête à une époque actuelle. Voilà déjà un élément qui casse avec la routine des ninjas à une date lointaine. On mélange le tout avec des histoires de démons, de groupes qui luttent contre ces êtres maléfiques et on obtient un mélange détonnant. Pas mal de combat assez bien amené et un duo pour le moment intéressant. En effet, Jiro va rapidement être associé à un Mononoke comme indiqué dans le synopsis. Ils vont ainsi devoir cohabiter et faire face à une grande menace… Je n’en dis pas plus à ce sujet, mais travailler ensemble va être la base de ce premier tome. Faire connaissance avec les différents personnages est également un élément important.

Au niveau du design, je trouve regrettable qu’on soit face à des personnages assez classique. Heureusement, ils ont un caractère qui casse avec leur physique. La jeune fille que vous voyez en image à beau être sexy, il ne faut pas trop lui prendre la tête. En effet, elle ne se laisse pas faire, même face à de gros molosses. A côté de ça, on a notre personnage principal qui a une certaine classe avouons le. Pour finir, il faut souligner le travail réalisé sur le dessin. Très soigné, le tout est agréable à l’œil. Cependant, on aurait aimé plus de détails avec de jolis backgrounds pour apporter plus d’immersion.

On a donc avec Black Torch un bon shonen avec un certain potentiel. Très dynamique, on est curieux de voir comment va évoluer l’aventure. Rendez-vous donc le 5 avril pour la suite de l’histoire.

Critique précédente : The Witcher La Malédiction des Corbeaux – Critique

black torch critique

Laisser une réponse