Bride Stories tome 9 Critique – Toujours aussi passionnant

bride stories tome 9
Bride Stories n’est pas un manga comme les autres. Il a beau nous parler de mariages la plupart du temps, ce n’est pas pour autant un manga à l’eau de rose bien lisse et gentillet. Ce tome 9 nous le démontre à nouveau. L’accent y est mis sur le personnage de Pariya, vous allez me dire, « encore » ?! Oui mais pas que. On y retrouve aussi nos personnages emblématiques de la série. C’est avec un grand plaisir de revoir Karluk, Amir, l’explorateur anglais Smith, Baymat ou encore Azher…

bride stories tome 9 critique

Synopsis :

Après l’attaque des Hargals le village se reconstruit petit à petit. Hélas, la famille de Pariya a vu sa maison ravagée par les flammes et le trousseau de la jeune fille a complètement brûlé… Dans ces conditions, inutile de parler de mariage : il faut tout reprendre à zéro. Umar et son père mis au courant de l’escarmouche, décident de venir prêter main forte aux villageois. L’occasion pour Pariya de se montrer sous son meilleur jour ! Résolue à changer du tout au tout, elle tente de prendre exemple sur Kamola, mais la route est encore longue… Réussira-t-elle à se rapprocher de son futur époux ?

Critique : 

Pariya reste déterminée et avec beaucoup de caractère. Dans ce tome, en plus de s’appliquer à « reconstruire » son trousseau, ce qui est loin d’être une mince affaire, elle veut en savoir plus sur son fiancé. Elle mène alors l’enquête sur sa personnalité et ses goûts pour mieux le connaitre. En effet, il s’agit d’une union arrangée comme le veut la tradition. Du coup elle ne connait rien de lui et il lui parait pour le moins très énigmatique mais néanmoins très attirant… Elle chasse les informations concernant son prétendant. La pudeur étant de mise, elle trouve un milliards de stratagèmes pour parvenir à ses fins… C’est à la fois touchant et drôle, comme toujours avec Kaoru Mori qui manie avec subtilité et talent cet humour sous-jacent. Encore un vrai régal pour les lecteurs. Les personnages restent très expressifs, détaillés grâce au trait de crayon toujours aussi remarquable de Kaoru Mori.

bride stories tome 9En outre, ce tome commence par nous étonner avec une introduction faite de mini-histoires liées aux animaux et impliquant nos protagonistes. C’est une bonne idée et c’est drôle. Bref vous l’aurez compris, je suis une fan incontestée et insatiable de l’auteur Kaoru Mori. Plus particulièrement de la série de Bride Stories qui en est au 9ème tome, mais ne s’essouffle pas le moins du monde, bien au contraire. J’espère vous avoir donné envie de lire ce nouveau tome, ou de vous mettre à commencer la série si ce n’est pas encore fait. Quant à moi j’attend la sortie du tome 10 avec impatience, comme pour chaque tome…

Précédente critique : Jour de Pluie

Laisser une réponse