bride stories tome 9 critique