call-of-cthulhu

Call of Cthulhu

PC PS4 Xbox One

Call of Cthulhu s’illustre d’images horrifiques

call-of-cthulhu

Il y a des auteurs dont les écrits n’arrêteront jamais de donner vie à d’autres œuvres, et notamment dans le jeu vidéo. Les trois plus grands auteurs du jeu vidéo sont sans doute Tom Clancy, Philipp K. Dick et HP Lovecraft. Ce dernier, connu pour le mythe de Cthulhu et ses nombreuses autres divinités monstrueuses a connu bien des adaptations. Si la dernière adaptation directe fût Call of Cthulhu : Dark Corner of the Earth, c’est dans Bloodborn que l’on a pu voir la dernière influence de Lovecraft. Pourtant, d’autres jeux sur Cthulhu sont à venir, dont… Call of Cthulhu.

À la différence du FPS de 2005 ayant le même nom, il s’agira ici d’un jeu d’aventure pur. On y incarne en effet le détective privé de Boston, et ancien soldat, Edward Pierce. Il devra se rendre sur l’île de Darkwater pour enquêter sur le meurtre de Sarah Hawkins, et toute sa famille. Évidemment, le détective sera vite confronté à l’horreur, avec les monstres et toute la mythologie Lovecraftienne. L’écrivain avait en effet créé une mythologie où d’anciens dieux ont été enfermés dans des failles, avant notre arrivée sur Terre, mais ces derniers complotent pour nous détruire. C’est donc dans ce sombre concept que le joueur doit errer, avec une gestion de la santé mentale du joueur, comme on le voit sur les images ci-dessous. Il faudra éviter de trop tomber sous la folie sous peine du game over. Un peu comme dans Eternal Darkness finalement. Cependant, éviter les lieux trop dangereux fait également éviter des indices intéressants… On note également que des interrogatoires plus ou moins musclés seront au rendez-vous.

L’ambiance sera clairement sombre, et devrait autant proposer de moments d’enquêtes que de moments de véritable flippe. On verra tout cela l’année prochaine sur PC, PS4 et Xbox One. Pour l’instant, aucune véritable date de sortie n’a été dévoilée.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse