Call of Duty : Black Ops 3 – Salvation – Test

La fin de la saison des DLC de Black Ops 3 est arrivée le 6 septembre dernier avec le tout dernier pack de maps baptisé Salvation. Comme à l’accoutumée, ce pack comprend au total quatre maps dont deux remakes, ainsi qu’une nouvelle et dernière expérience en mode Zombie, Révélations.

black-ops3-dlc-test

Faire du neuf avec du vieux

Depuis la sortie du premier pack de maps, les développeurs de chez Treyarch ont « offerts » aux joueurs un remake d’une ancienne carte d’un ancien Call of Duty. Cette fois-ci, dans Salvation, il y a deux remakes : celle de la map Standoff de Black Ops 2, et celle de la map Outskirts de World at War.

Outlaw (remake de Standoff) transporte les joueurs dans une ambiance western. Et on peut dire que ce remake de cette carte tant appréciée des joueurs est réussi. Le côté futuriste du jeu a disparu totalement avec cette carte, c’est assez original, même si on déroute complètement de l’essence même de cette franchise. Peu importe, les amoureux de BO2 sont aux anges avec ce retour efficace d’une très bonne carte.

Autre map, autre remake, celle de Outskirts de l’opus de 2008 baptisée ici Rupture. Que l’on soit clair, net et précis, cette map est complètement ratée de bout en bout. Premièrement, difficile aux premiers coups d’oeils de se dire qu’il s’agit bien d’un remake, car le cachet de cette carte de WaW n’est plus là dû à ce côté trop futuriste. Deuxièmement, la carte est beaucoup trop grande, certainement la plus grande du jeu. On court, on fait que ça, on se fait descendre par un campeur qui se positionne dans un bâtiment, on ne trouve pas les ennemis…bref on s’ennuie. De même, un brou-ah constant est présent, et ça fait mal aux oreilles. Enfin, notons tout de même la présence de robots que l’on peut conduire avec la possibilité de tirer des balles et de lancer des missiles. C’est fun et très rare dans cette franchise pour le souligner.

Côté nouveautés, on retrouve Micro. La map la plus originale de ce pack puisqu’il s’agit d’une zone de combat en miniature. Les joueurs se retrouvent à côté d’un barbecue géant, de grosses mouches qui volent, des cannettes géantes qui bloquent le passage, des donuts, etc. Un petit côté « Ant-Man » fait le charme de cette carte, même si comme on l’a dit plus haut, les développeurs sont partis dans un délire qui fait un peu tache, il faut l’avouer, pour une franchise de guerre.

Plongeons-nous durant le Moyen-Âge avec la map Citadel qui nous transporte à travers une forteresse, avec des tours, un pont-levis, une douve et une atmosphère bien particulière, très loin des autres maps proposées dans ce pack. Le futuriste côtoie ici le passé. Attention aux petits campeurs qui se font aussi présents que dans la map Rupture.

L’heure de la Révélation a sonné

Ce qui fait la force des Call of Duty de Treyarch depuis des années, c’est bel et bien le mode Zombie tant adoré des joueurs de cette licence. Depuis 2008, ce mode-ci a bien changé, bien évolué, et malheureusement, un jour ou l’autre la fin arrive. L’aventure du Zombie se termine ainsi avec Révélations où les joueurs retrouvent Richtofen, Dempsey, Takeo et Nikolai qui ont enfin découvert l’identité de ce mystérieux Dr Monty. Les fameux zombies sont toujours là, mais aussi l’apparition d’un démon qu’il faudra combattre.

La map se veut plutôt grande, avec l’ajout par endroits d’anciennes maps de ce mode. Oui, on peut jouer sur la map Origins ou encore sur Nacht der Untoten, un petit clin d’oeil pour dire que c’est la fin. Comme depuis le début sur le zombie de Black Ops 3, la difficulté est plus évoluée, et qui pourrait rebuter certains nouveaux et ceux qui veulent tenter leur chance en solo. Comme d’habitude, un secret est toujours là où il faudra, bien évidemment, le résoudre, des nouveaux trophées ont fait aussi leur apparition. Bref, de quoi bien faire plaisir aux amoureux des morts-vivants de Call of Duty.

Conclusion

Salvation termine ainsi la saison des DLC de Black Ops 3, mais aussi l’aventure du mode Zombie. Les maps multijoueurs sont globalement plutôt intéressantes, originales, sauf peut-être le remake de Outskirts qui déçoit un peu. Enfin, comme toujours, la carte zombie est travaillée et plaira sans aucun problème aux fans. En somme, ça reste toujours aussi cher pour ce que c’est, et on vous conseille de passer votre chemin si vous n’êtes pas trop fan du multi ou du zombie.

Black Ops 3 Salvation DLC trailer

Points positifs

  • Le remake Outlaw (Standoff de BO2)
  • Une bonne carte Zombie
  • Micro, une map originale

Points négatifs

  • Toujours aussi cher
  • Rupture, quel mauvais remake
  • Même pas de remake de maps de Black Ops...
6

Acceptable