Castlevania – Le trio maléfique contre Dracula

Castlevania – Le trio maléfique contre Dracula
Pour ceux qui ont visionné les quatre épisodes de la première saison, Netflix a annoncé début juillet que la saga aura sa suite et que celle ci sortira le 26 octobre 2018. Pour ceux qui ne connaissent pas,  Castlevania, la série télévisée américaine est basée sur le jeu vidéo japonais sorti en 1989 sur NES, « Castlevania III : dracula’s curse ».  Le titre suit Trevor Belmont, qui défend la nation de Valachie contre Dracula et ses serviteurs.

Inspiré d’une œuvre vidéoludique

Castlevania III: Dracula’s Curse est le troisième jeu vidéo de Castlevania produit pour le Nintendo Entertainment System. Il a été publié par Konami au Japon en 1989, en Amérique du Nord en 1990 et en Europe en 1992. Il a ensuite été publié sur la Wii.

L’année est 1476, et le comte Dracula a commencé à ravager l’Europe avec une armée de monstres. La famille Belmont de chasseurs de vampires, une fois exilé de Valachie, est appelée à agir par l’Église. Ils craignaient la puissance «super-humaine» des Belmonts, mais avec Dracula menaçant d’avaler l’Europe dans l’obscurité, ils n’ont d’autre choix que d’appeler Trevor Belmont, porteur actuel du Vampire Killer Whip.

Se joignant à Trevor Belmont dans sa mission de vaincre Dracula sont trois nouveaux personnages jouables: Sypha Belnades, une jeune sorcière avec un faible pouvoir d’attaque physique mais de puissants sorts magiques élémentaires à sa disposition; Grant Danasty, un pirate avec la capacité de grimper sur les murs et de changer de direction au milieu du saut (une capacité rare dans les premiers jeux de la série); et Alucard, le fils de Dracula, un dhampir capable de tirer des boules de feu et de se transformer en chauve-souris. Trevor peut être accompagné par un seul compagnon à la fois. S’il choisit d’en prendre un autre, il doit abandonner son compagnon actuel. Le joueur peut « transformer spirituellement » entre Trevor et son allié avec le bouton « select ». Tant Trevor que celui qui l’accompagne partagent le même compteur de santé. La fin du jeu diffère selon le compagnon que Trevor a avec lui à ce moment-là, ou s’il ne prend pas du tout un autre personnage avec lui. La fin détermine le chemin du personnage vers Valhalla.

La première saison, un avis mitigé auprès des spectateurs

La série était initialement conçue comme un film, développé par un producteur Kevin Kolde et sa société Project 51, puis par Frederator Studios quand Kolde a rejoint la même compagnie en 2005. Kolde avait un contrat pour un scénario avec l’écrivain Warren Ellis en 2007; le projet est entré dans l’enfer du développement jusque vers 2015, où il a finalement trouvé un foyer mondial sur Netflix. Le studio d’animation Powerhouse Animation Studios a rejoint l’équipe et la production a commencé. Son style artistique est fortement influencé par celui de l’anime japonais et l’œuvre d’Ayami Kojima dans Castlevania: Symphony of the Night, avec l’équipe de production, y compris les membres du personnel qui travaillaient dans l’industrie japonaise de l’animation. La série a été créée sur le service de streaming Netflix le 7 juillet 2017  et a été renouvelée pour une deuxième saison élargie de huit épisodes le même jour; la deuxième saison devrait être diffusée le 26 octobre 2018.  Selon l’acteur vocal principal Richard Armitage, une troisième saison a été éclairée par Netflix.

Quand son épouse est brûlée sur le bûcher après avoir été faussement accusée de sorcellerie, le vampire comte Vlad Dracula Tepes déclare que tous les habitants de Valachie paieront de leur vie. Il convoque une armée de monstres et de démons qui envahissent le pays, provoquant une vie de peur et de méfiance. Pour combattre cela, Trevor Belmont, le monstre chasseur de monstres, prend les armes contre les forces de Dracula, aidé par le magicien Sypha Belnades et le fils de Dracula, Alucard.

Voici une liste d’aspects selon allociné, ce qu’ont retenu les spectateurs de la saison 1 :

  • Les points forts retenus

– Choix judicieux d’avoir choisi le 3e volet de la saga vidéoludique

– V.O. de qualité

-Combats violents, gore et efficaces

-Parmi les personnages, on a le plaisir de retrouver « Trevor Belmont », « Sypha Belnades », « Alucard » « Vlad Dracula Tepes »

  • Les points faibles avoués

– Personnages fades

– Bestiaire décevant, perte d’identité graphique de la franchise

-Musiques tirées du jeu mal exploitées

-V.F. Catastrophique

-1ère saison de quatre épisodes de 20 minutes, trop court

 

La deuxième saison comportera huit épisodes

Après un an d’attente Castlevania revient cette année sur Netflix avec le double des épisodes. En effet la première saison a souffert d’une histoire trop courte.

Voici un résumé de la saison à venir :

De retour sur Netflix pour un second round, Castlevania, comme on l’a vu plus haut inspiré de Dracula’s Curse, est un dans le genre sombre médiéval fantastique qui suit le dernier membre du clan Belmont. Celui ci, déshonoré, tente de sauver l’Europe de l’Est de Vlad Tepes Dracula. Trevor Belmont n’es pas seul dans cette aventure, lui et ses compagnons de route vont essayer de sauver l’humanité de l’extinction contre Dracula et contre son sinistre conseil de guerre de vampires.

Le trailer qui est sanglant,  et le carnage pour la lutte pour sauver l’humanité ne fait que commencer !

 

Entre le jeu de 1989, la première saison a connu un succès mitigé auprès de la communauté du 7e Art, cependant la série est tout de même parvenue à se faire sa part de fans. Naturellement il faut rien cacher, la seconde saison est attendue par les fans avec grande impatience, et pour les néophytes, voilà une série tout de même pas sans défaut, à découvrir.

 

La saison 2 de Castlevania sortira donc le 26 octobre 2018.

Laisser une réponse