civilization revolution 2

Civilization Revolution 2

Android iOS PS Vita Smartphone

Civilization Revolution 2 avait quelques idées bien originales à la base

civilization revolution 2
Civilization Revolution 2 fût dans l’ensemble bien accueilli. Cependant, certaines critiques lui reprochèrent d’être trop propre sur lui, de ne pas avoir de véritables nouveautés. Il est vrai que ce deuxième opus ressemble fort à un copié-collé de l’épisode console sortie en 2009. Pourtant Revolution 2 aurait pu être très original.

Avec les Civilization, Firaxis s’appuie sur un historique et sur des faits réels pour créer son 4X. Cependant, quelques éléments détonnent parfois avec cette réalité (comme le fait que l’on incarne un immortel chef de peuple). Même si Revolution va plus loin, en étant plus drôle, plus cartoon, le jeu reste encore dans une certaine réalité. Pourtant, Civilziation Revolution 2 a failli être loin de cela ! En effet, Sid Meier lui-même a raconté les débuts du développement du jeu :

Civilization Revolution 2 devait vraiment être cool parce qu’on devait avoir de nombreuses civilisations que l’on ne trouve pas dans un Civilization classique. On aurait pu avoir les Amazones, les Atlantes, les zombies et les aliens.

Si les civilisations Atlantes et Amazones ne sont pas si surprenantes que ça, les zombies et aliens, voilà qui est peu banal ! Ainsi, Cvilization Revolution 2 aurait pu être vraiment très original, et les développeurs auraient été forcés de créer de faux chefs et conseillers. Un épisode qui aurait pu donc être très drôle.

On aurait pu faire cela avec Civilization Revolution parce que c’est différent de Civilization en terme de design, de public, et parce que c’est une autre plate-forme.

Si tout cela semblait possible, pourquoi cela ne s’est-il pas fait ? Tout simplement parce que le développement a été interrompu par celui de XCOM et de Civilization 5. Une fois la reprise du développement de Revolution 2 (plusieurs années après), l’équipe avait changé, emportant avec elle les premières idées. Cependant, on ne désespère pas de voir arriver les zombies, en tout cas d’après les dires de Sid Meier :

Un jour, nous les ramènerons à la vie !

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse