Crackdown 3

Crackdown 3

PC Xbox One

Crackdown 3 précise sa date de sortie

Crackdown 3
Peut-être que certains d’entre vous ont oublié que Crackdown 3 est encore prévu. Et l’on ne vous en veut pas. Et pour cause, le jeu a été annoncé à l’E3… 2010. Finalement, un seul trailer présentait le jeu avant que celui-ci ne disparaisse des écrans radars. Finalement, il faudra attendre 2014 pour que le jeu revienne sur le devant de la scène, avant de disparaître encore aussitôt. C’est à la GamesCom 2015 que l’on retrouva brièvement le jeu, dans un prototype peu avancé. Plus d’un an après, qu’en est-il de Crackdown 3 ?

On avait tout de même appris à l’E3 2016, entre deux gros trailers, que le jeu ne sortirait pas avant 2017. Mais pendant un live sur ExtraLife, le directeur artistique Dave Johnson et le producteur exécutif Peter Connelly ont précisé la date de sortie. On sait désormais que Crackdown 3 sortira pendant la deuxième moitié de l’année. C’est notamment les fins de fin d’année qui sont visées (notamment novembre donc). Les deux intéressés avancent tout de même que le jeu pourrait arriver plus tôt dans l’année. Difficile de les croire, tant le jeu flotte comme un fantôme de l’actualité vidéo ludique.

Jusque lors, peu de visuels (vidéos comme captures d’écrans ou artworks) font état du développement du jeu. Impossible de savoir où en est la production du jeu. Pourtant le producteur et le directeur artistique mentionnent un jeu tournant en 4K, sur Xbox One Scorpio. Même si celle-ci est prévue en décembre 2017 seulement. Si le jeu a été reporté officieusement, c’est peut-être aussi parce qu’il utilise une technologie nouvelle. Le service cloud Microsoft Azure permettra en effet de gérer plus facilement la destruction de l’environnement. On verra cela en 2017, mais on a du mal à cerner ce nouvel opus. Se tournera-t-il à ce point vers la destruction ? On espère que cette fois-ci, les développeurs seront proposer un scénario plus élaboré et un gameplay plus intéressant que les deux premiers opus. Rajouter seulement de la destruction de masse ne suffira pas à rendre le jeu intéressant.

« Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière. »
August Strindberg

Laisser une réponse