Crash Bandicoot Nsane Trilogy

Crash Bandicoot Nsane Trilogy

PS4

Crash Bandicoot NSane Trilogy montre trois niveaux du troisième opus !

Crash Bandicoot NSane Trilogy est clairement l’un des jeux qui se montre le plus cette année. Et pour cause, sachant qu’il s’agit d’un remaster, l’effet de surprise est sans doute moins grand. Cependant, jusqu’alors, Activision ne présentait seulement que le premier et le deuxième opus de la saga. C’est désormais au tour de Warped in Time de se montrer.

Activision a sans doute bien compris son retard au niveau des trailers puisque l’éditeur nous livre une vidéo de trois niveaux du remaster. À l’occasion d’une présentation pour la presse, plusieurs vidéos de gameplay sont en effet arrivés sur Internet. Notamment celle du géant Polygon que l’on emprunte ici. Dans ce petit extrait (tournant sur une PS4 Pro), on découvre ainsi le niveau Big Header. Il s’agit d’une variante du monde médiéval, où l’on trouve quelques étranges mutants. On notera surtout les effets météo qui ont grandement été améliorés, et l’herbe, qui a été ajoutée. C’est également l’occasion de revoir le bazooka à pommes, que l’on gagnait vers la fin du jeu. Quittons le monde médiéval pour celui de la course. L’une des nouveautés Warped in Time était les différents véhicules à conduire. Dans Orange Asphalt, c’est l’occasion de faire de la moto. Difficile de savoir si l’effet de vitesse est là, mais les véhicules ont bien été upgradé visuellement. Enfin, Gone Tomorrow permet de faire un tour dans le futur. Toutes les couleurs du niveau sont bien présentes, et c’est sans doute celui qui a le mieux vieillit. On note surtout plus de volumes dans les décors.

À un mois de sa sortie, Crash NSane Trilogy nous rassure quant au troisième opus remasterisé. On a maintenant hâte de voir cela manette en main, pour comparer avec nos plus jeunes années. D’après les derniers retours, ces trois opus seraient étonnamment modernes. On ne demande qu’à voir.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse