De-formers dévoile enfin sa date et ses éditions

De-Formers

PS4 Xbox One

De-formers dévoile enfin sa date et ses éditions

Il y a quelques mois, nous vous annoncions que De-formers fût reporté. Le second jeu de Ready At Dawn devait, d’après les développeurs, être amélioré, notamment via des sessions de beta et d’alpha test. Après deux mois de retard, ce drôle de jeu vient de dévoiler sa date de sortie ainsi que d’autres détails.

Il ne faudra pas attendre très longtemps avant de se jeter dans la mêlée de boules ! De-formers est finalement attendu pour le 21 avril sur PS4, Xbox One et PC. Un peu plus d’une semaine à attendre pour les intéressés. Ce n’est pas tout, Ready At Dawn a également annoncé le prix, ou plutôt les prix. De-formers propose en effet plusieurs éditions. L’édition digitalisée est une édition normale coûtant 29 € ou 27, 99 € sur Steam. Cependant, on trouve également une édition collector à 39 €. Celle-ci se compose de la bande-son du jeu sur 4 vinyles, ainsi que trois stickers dans un steelbook. Ce n’est pas énorme, mais il faut garder en tête qu’il s’agit d’un jeu plus confidentiel que The Order 1886. Enfin, on peut également ajouter que toute précommande ou achat durant la première semaine de vente permettra de récupérer quatre autres « personnages ».

Concernant le jeu en lui même, il s’agit d’un smash’ em. C’est-à-dire un jeu où il faut éjecter ses adversaires de l’arène. Un peu comme Smash Brawl, excepté que l’on incarne ici des créatures en boules. Le jeu contient 36 personnages (plus quatre donc), et tous ont leurs spécificités. Ces derniers sont d’ailleurs divisés en cinq classes différentes. Concernant le jeu, il propose trois modes de jeu : Deathmatch, Teamdeathmatch ou FormBall. Le tout se joue dans 9 arènes différentes à travers 3 mondes. Enfin, le jeu est jouable autant en solo, en online ou en local. Une bonne chose pour un jeu qui se veut fun et convivial. D’autant plus qu’il devrait s’agir d’un multi local jusqu’à quatre joueurs.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse