Death Stranding – Pourquoi je suis sceptique ?

Death Stranding
Death Stranding, c’est un peu le jeu que beaucoup de personnes attendent juste parce qu’il va être signé Hideo Kojima. On peut également ajouter au tableau le casting assez impressionnant. Me concernant, je dois bien avouer être très sceptique sur les qualités du jeu.

Konami est le vilain petit canard

Il faut toujours un méchant dans une histoire. Sans Konami, Death Stranding n’aurait peut-être jamais existé. Après avoir licencié Hideo Kojima et annulé le projet Silent Hills, on se demandait ce qu’allait faire le créateur de Metal Gear. Le temps n’a pas tardé à nous apporter quelques réponses puisqu’on avait découvert un trailer hyper énigmatique qui en faisait saliver plus d’un.

Honnêtement, il était impossible de rester insensible à cette première vidéo. On y voyait Norman Reedus dans une situation assez incompréhensible avec un bébé. Le trailer laissait de nombreuses questions en suspend. Aujourd’hui, il faut bien avouer que malgré le temps, on y comprend toujours pas grand chose. Cela dit, le mystère donne envie d’en voir plus et surtout de savoir ce qui passe dans cet univers.

Un lien fort ?

Pour l’heure, ce n’est pas le gameplay que j’ai pu apercevoir dans les quelques vidéos qui peuvent rassurer. Le tout a l’air assez rigide, et la jouabilité hyper classique. Honnêtement, rien de fou n’a été montré dans les séquences de Death Stranding. La GamesCom 2019 permettra peut-être de faire un peu plus la lumière sur ce jeu énigmatique.

Il reste alors l’histoire du jeu. On sait que Hideo Kojima est un passionné de cinéma. Avec cette nouvelle licence, il va pouvoir se permettre des libertés qu’il n’avait peut-être plus avec Metal Gear. Bien que MGS 4 soit très axé sur les cinématiques contrairement au cinquième opus.

death stranding

Il semblerait que Death Stranding propose une histoire avec les « liens » ou plus précisément des « connexions ». Est-ce donc en rapport avec l’attachement qu’on peut avoir au fil du temps qui passe ? Si tel est le cas, il se pourrait qu’on vive une histoire riche en émotion. Ce que j’espère. Au vu du casting, il y a clairement de quoi proposer un titre avec une mise en scène et une trame au poil.

Au niveau du casting justement, je fais le point. On va retrouver l’incontournable Norman Reedus (The Walking Dead) dans le rôle de Sam Porter. Il sera le personnage qu’on va incarner dans cette aventure. Mads Mikkelsen (Hannibal) sera également de la partie. Lui sera dans la peau de Cliff. Il y a également la française Léa Seydoux (007 Spectre) dans le rôle de Fragile. On ne présente plus Guillermo Del Toro, le producteur, réalisateur et scénariste. Lui aura le rôle de Deadman. On retrouve également Margaret Qualley, Nicolas Winding, Tomi Earl Jenkins, Troy Baker, Lindsay Wagner et Emily O’Brien.

Un gros casting donc. A ce titre, Norman Reedus a annoncé que le jeu sera riche en émotion.

death stranding

De gros espoirs

Qu’on se le dise, Death Stranding suscite de gros espoirs. Comme indiqué un peu plus tôt, ce n’est pas forcément ce qu’on a vu en terme de gameplay qui intrigue, mais les cinématiques et tout le teasing autour du jeu qui donnent envie. Hideo Kojima a rarement déçu et on sait qu’il aime raconter des histoire. J’ai clairement hâte de voir ce que va donner le jeu. Est-ce que la GamesCom 2019 va apporter quelques réponses ? Il y a plutôt intérêt. Je vous rappel que la date de sortie de Death Stranding est prévue pour le 9 novembre 2019.

Article précédent : Grandia HD Collection – Switch : La saga culte fait son retour

Laisser une réponse