Destiny 2

Destiny 2

PC PS4 Xbox One
7

Bon

Destiny 2 ne sera ni sur Steam, ni sur Switch

Destiny 2
Si le premier Destiny était seulement disponible sur PlayStation 4, Xbox One (ainsi que sur des PlayStation 3 et Xbox 360 en fin de vie), Destiny 2 a l’intention de se rattraper. De nombreux joueurs n’avaient pas compris pourquoi le premier opus n’était pas sorti sur consoles. De ce fait, Destiny 2 arrivera bien sur PC, mais pas sur Steam.

Au premier abord, cela parait étrange, voire même dangereux pour les ventes sur PC. En effet, la suprématie de Steam n’est plus à prouver. Les ventes PC se font principalement sur cette plate-forme. Cependant, pour comprendre cette logique, il faut rappeler que Destiny 2 est édité par Activision… et Blizzard. Ainsi, Destiny 2 atterrira sur Battle.net, la plate-forme de Blizzard. C’est une première pour le studio qui n’avait jamais accueilli de jeux non développés par leurs propres soins. Les développeurs de Blizzard qu’il s’agira de la seule exception. Cependant, cette nouveauté confirme surtout une volonté de renforcer les liens entre Activision et Blizzard, deux studios qui semblent encore indépendants l’un de l’autre. Par ailleurs, les développeurs argumentent cette logique par une volonté de chouchouter le jeu plus facilement qu’à travers Steam :

En étant sur Battle.net Destiny 2 sera directement relié à notre réseau, permettant aux développeurs de Bungie de concentrer leur énergie et leur ressource pour réaliser le meilleur jeu le plus fun possible.

Ainsi, toutes les fonctionnalités Battle.net seront disponibles pour Destiny 2, comme streamer via Facebook par exemple. En revanche, les serveurs du jeu PC seront bien gérés par Bungie.

On profite également pour confirmer que Destiny 2 ne se jouera pas sur Switch. On imaginait difficilement le jeu sur la nouvelle console de Nintendo, tout comme Bungie apparemment :

Je pense que c’est assez invraisemblable, notamment parce qu’il s’agit d’un jeu uniquement online. […] Il n’y a actuellement aucun projet pour la Switch

On comprend tout à fait, sachant que la Wii U non plus n’avait eu le droit à Destiny premier du nom.

« Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière. »
August Strindberg

Laisser une réponse