Divide se date sur PS4

Divide

PS4

Divide se date sur PS4

Divide se date sur PS4
Décidément, les jeux de science-fiction en vue isométrique ont le vent en poupe. C’est surtout après le reboot de Shadowrun que le vent a tourné. On a pu voir rapidement une multiplication de ces titres, qui soient en temps réels ou au tour par tour. Durant le dernier PlayStation Experience, on a justement pu voir un nouveau jeu du genre pointer le bout de son nez. Divive s’annonce donc dans la veine d’un Shadowrun, Syndicate, et certains parlent même de Flashback ou Another World. Depuis le temps, Divide s’est trouvé une date.

Le studio au nom plutôt drôle d’Exploding Tuba Studios est fier d’annoncé que son jeu Divide sortira exclusivement sur PS4 le 31 janvier prochain. Le titre nous plonge dans un monde d’incertitudes, les développeurs ont voulu effectivement perdre le joueur, notamment quant au discernement entre mensonge et réalité. Une incertitude constante qui va avec le personnage que l’on incarnera : David, ayant perdu sa fille dans des circonstances très étranges. Il faudra donc lever le voile sur ce mystère. Côté gameplay, point de tour par tour ici. Il s’agit d’un twin-sticks shooters (un stick pour avancer, l’autre pour tirer). Mais le jeu sera bien plus complexe puisque science-fiction oblige, on pourra pirater un peu tout. Ce qui permettra d’autres stratégies ou tout simplement s’infiltrer dans les rangs ennemis. On le comprend aisément donc : Divide poussera le joueur à l’exploration, un peu comme Deus Ex par exemple.

Le titre devrait également sortir sur PC mais pour l’instant aucune date n’a encore été donnée. Le jeu d’Exploding Tuba Studios s’annonce en tout cas sympathique, et pourrait même offrir une bouffée d’air frais au twin sticks shooters. Quant à la musique du trailer, elle est chantée par Tori Letzler, et on peut la retrouver sur le Spotify ou sur le iTunes du jeu. Espérons que le reste de l’OST sera aussi bonne.

Photo du profil de Crocomiles
"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse