Dragon Ball – L’histoire en film – Part 1

Dragon Ball
La saga Dragon Ball est connue de tous et à travers les âges. La plupart d’entre nous connaisse les aventures de Son Goku, à travers les animes. Il faut dire qu’en ce moment, il y a de quoi faire… La pause de Dragon Ball Super, l’annonce du prochain film pour fin 2018. Quoi qu’on en disent depuis 1986, les aventures de Goku nous passionnes. Mais ce manga ne se résume pas qu’à des épisodes du club Dorothée… Oui Dragon Ball, c’est aussi des films. Des bons, des mauvais et des films épique. A travers ce dossier qui sera en quatre parties. Je vais vous faire découvrir ou redécouvrir les plus grands film de cette licence.

Dragon Ball – La Légende de Shenron

Dans ce premier film, nous allons suivre Bulma alors adolescente qui part à la recherche des Dragon Balls. Si elle souhaite réunir les 7 boules de cristal, c’est qu’elle a un vœu bien particulier en tête… Dans sa quête, elle va faire la connaissance de Son Goku un jeune garçon, qui va l’accompagner dans cette aventure. Ce qui va bien arranger notre Bulma, car le petit Goku possède une boule de cristal. Sur leur chemin, ils vont croiser Oolong le cochon anthropomorphe. Mais aussi Yamcha le célèbre bandit accompagné de Plume. Puis faire la rencontre très spéciale d’une petite fille, qui va leur demander de l’aide. En effet, son village est sous la menace d’un roi diabolique, qui lui aussi veut les Dragon Balls…

  1. Nom Original ドラゴンボール 神龍の伝説
  2. Nom Français Dragon Ball – La légende Shenron
  3. N° du film 01
  4. Date de sortie au cinéma 20 décembre 1986 (Festival Tōei Manga)
  5. Durée 45mn
  6. Bonus  Ce premier film réadapte les premiers tomes de Dragon Ball. Mais pour faire une différence avec  l’anime. Le roi Pilaf est remplacé par le roi Goumesse.

Dragon Ball – Le château du démon

Dans ce deuxième film de Dragon Ball, Son Goku une fois remis de sa première aventure part voir Kamé Sennin (tortue géniale) afin qu’il devienne son maître. Mais ce qu’il ne sait pas, c’est que Krilin va le rejoindre dans son entrainement.  Mais notre légendaire maître pervers, ne veut pas prendre d’élève aussi facilement. Du coup, il envoie les deux combattants récupérer une princesse dans un château lointain pour qu’elle devienne sa femme. Mais qui dit princesse dit méchant qui la retient.  En effet le vilain en question n’est autre que Lucifer, mais une version spéciale…

  1. Nom Original ラゴンボール 魔神城のねむり姫
  2. Nom Français Dragon Ball – Le château du démon
  3. N° du film 02
  4. Date de sortie au cinéma 18 Juillet 1987 (Festival Tōei Manga)
  5. Durée 45mn
  6. Bonus
  • La fameuse musique s’apparentant plus à un film d’horreur qui accompagne Lucifer et ses démons sera retenue par les fans des années plus tard comme étant le thème de la mort de Vegeta sur Namek.
  • Yamcha, Plume et Oolong  sont également de la partie et parviennent grâce aux transformations à s’infiltrer chez les démons. A noter que Yamcha arbore un costume inédit pour ce film qui ne sera plus revu par la suite.

Dragon Ball – L’aventure mystique

Dans ce troisième film sur Dragon Ball. Son Goku et sa bande ont réussis à trouver une femme pour Tortue géniale. Cette femme n’est autre que Lunch. Comme promis, Tortue géniale accepte de devenir le maître de Goku et Krilin. L’entraînement commence très rapidement, car le maître veut inscrire ses deux élèves au grand Tenkaichi Budokai organisé par l’empereur…  Une fois sur place, nos amis font la connaissance d’un jeune indien.Qui participe à ce tournoi pour délivrer son village d’un tyran. Goku va alors s’allier à Upa le jeune indien et va devoir affronter le grand Tao Paï Paï

  1. Nom Original ドラゴンボール 魔訶不思議大冒険
  2. Nom Français Dragon Ball – L’aventure mystique
  3. N° du film 03
  4. Date de sortie au cinéma 9 Juillet 1988 (Festival Tōei Manga)
  5. Durée 45mn
  6. Bonus
  • C’est la première fois que l’on voit Tao Paï Paï, un tueur froid et sans pitié.
  • Lors de sa commercialisation en France, ce film à été censuré au début et à la fin pour une raison inconnue.
  • On peut apercevoir Upa, qui est devenu adulte dans Dragon Ball GT.

Dragon Ball – Goku et la sécurité routière

Son Goku et la sécurité routière est un hors série. Chronologiquement je le place en 4ème mais ça n’engage que moi… Dans ce court métrage, Goku et ses amis donnent des conseils sur le code et la sécurité en ville. Ce petit hors série, a pour but de sensibiliser les jeunes et même moins jeunes,  sur les dangers de la ville et les risques possibles.

  1. Nom Original Gokū no kōtsū ansen
  2. Nom Français Goku et la sécurité routière
  3. N° du film Hors série
  4. Date de sortie 1988
  5. Durée 15mn
  6. Bonus

Destiné aux japonais, cet hors-série est forcément peu connu en France. Mais bonne nouvelle pour vous, je vous laisse le court métrage juste en dessous :

Dragon Ball – Goku le pompier

Son Goku revient encore une fois avec un second et dernier hors-série sur la prévention. Cette fois Goku et ses amis se transforment en soldats du feu. Car il n’y a pas que sur la route que le danger est présent.

  1. Nom Original Gokū no Shōbōtai
  2. Nom Français Goku le pompier
  3. N° du film Hors série
  4. Date de sortie 1988
  5. Durée 11mn
  6. Bonus

Comme le premier hors-série, Goku le pompier, ne sortit qu’au Japon. Mais devinez quoi ? Je vous laisse la vidéo juste là :

Dragon Ball – l’armée du ruban rouge

Ce quatrième et dernier film de Dragon Ball, est en fait un reboot de la légende de Shenron. Il a été fait pour fêter les 10 ans de la licence. Ce film fut autant critiqué, qu’apprécié. Il faut savoir que le style est clairement celui de Dragon Ball GT. Ce qui explique que Goku arbore exactement la même tenue que dans la suite de Dragon Ball Z. Personnellement je trouve ça dommage, je pense que Goku aurait dû avoir la même tenue que dans le premier film. En revanche ce qui est positif à mon sens. C’est que ce petit coup de jeune au niveau visuel, peut amener la jeune génération à s’intéresser plus facilement à Dragon Ball.

  1. Nom Original ドラゴンボール 最強への道
  2. Nom Français Dragon Ball – l’armée du ruban rouge
  3. N° du film 04
  4. Date de sortie au cinéma 4 Mars 1996
  5. Durée 80 minutes
  6. Bonus
  • Pour éviter des problèmes de droits avec la licence Terminator, le sergent Metallic change de design.
  • Dans l’un des premiers croquis publicitaires annonçant le film. Le Général Red avait des cheveux blancs, mais cette coloration ne fut pas reprise dans la version finale.

Voilà cette première partie est terminée. J’espère sincèrement, que vous prendrez autant de plaisir à lire ce dossier, que moi à l’écrire.

Dragon Ball c'est la vie et Mirai Trunks c'est le meilleur ( ^.^ )

Laisser une réponse