A-Plague-Tale

A Plague Tale Innocence

PC PS4 Xbox One

E3 2017 – A Plague Tale Innocence tease l’horreur

L’E3 2017 est certes fini, il reste encore bien des titres qui n’ont pas profité des gros plans de comm’ à plusieurs centaines de billets verts. Parmi ceux-ci, il y a A Plague Tale Innoncence d’Asobo Studio. Bien qu’édité par Focus Home Interactive, le jeu fait surtout parler de lui à travers ses (possibles) qualités.

Parmi ces dernières on retrouvera l’ambiance. En effet, A Plague Tale Innocence place son histoire à travers l’Inquisition ET la Peste Noire. Autant dire qu’il ne s’agit pas de l’époque la plus rigolote. C’est également une période assez peu représentée. Dans le titre d’Asobo, elle s’annonce plus dure que jamais. On y incarne Hugo et Amicia, deux frères et sœurs qui tentent d’échapper à l’Inquisition. Cependant, leur principal ennemi reste les rats, qui grouillent et s’attaquent au premier humain venu. Pour survivre, rien ne vaut la lumière. A Plague Tale Innocence jouera donc autour de celle-ci, et s’avérera aussi précieuse que dangereuse. L’autre point fort du jeu reste la gestion des rats, qui semble être une marée mortelle et vivante. Un peu comme si les Krills de Gears of War restaient uniquement sur la terre ferme.

On attend donc beaucoup de ce jeu qui semble avoir trouvé un bon terrain, un bon élément de gameplay et possède sans doute une bonne histoire. Le tout semble se répondre, mais cela, il faudra y jouer pour le savoir réellement. Pour le moment, A Plague Tale Innocence n’a pas encore de date de sortie précise. Néanmoins, on peut tabler sur une sortie fin 2017, voire 2018, sur PlayStation 4, Xbox One et PC.

« Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière. »
August Strindberg

Laisser une réponse