E3 2018 – Neil Druckmann revient sur la démo de The Last of Us Part II

The-Last-of-Us-Part-II-E3-PlayStation-4-Sony
Hier matin, lors de la conférence PlayStation à l’E3, Sony a présenté une nouvelle vidéo de The Last of Us Part II. Un début de conférence qui annonçait clairement la couleur d’un nouveau jeu sanglant, brutal, organique, mais aussi axé sur l’émotion. Des actions intenses qui ont été abordées par Neil Druckmann sur le salon au booth de PlayStation.

C’est par le biais de Kotaku que nous apprenons une série d’information sur le jeu, notamment sur sa démo présentée à l’E3. Malgré la beauté visuelle et technique du jeu, les joueurs ont douté des animations des personnages. En effet, il y avait un arrière-goût d’élément scriptés. Impossible donc de considérer l’élément comme purement vidéoludique. Neil Druckmann répond alors que, pour les besoins de la démo, tout été chorégraphié et mis en scène. Seulement, il précise aussi que « ce sont de véritables systèmes qu’expérimentera le joueur ». Ainsi, chaque partie sera différente de la précédente par le biais de nouvelles animations pour les personnages.

Le directeur créatif est aussi revenu sur sa conception de la violence, il l’a commente comme étant viscérale et organique, car étant nécessaire à l’aventure. Ce « cycle de la violence » met en avant le dégoût du joueur face à ses propres actions. Dès qu’il est maître de cette violence, elle en devient plus viscérale. Neil Druckmann précise que cette violence est nécessaire pour permettre à l’aventure d’être la plus réaliste possible.

Pour le moment, The Last of Us Part II ne dispose d’aucune date de sortie précise. Mais le titre sera disponible exclusivement sur PlayStation 4.

Ce n'est pas un lac, c'est un océan...

1 Commentaire

  1. en même temps 90% des gameplay présentés à l’E3 ne sont pas du gameplay « live » (par là je sous entends une simple capture d’une séquence de gameplay ) mais bien souvent soit du prérendu, soit du tool assisted.

Laisser une réponse