Elex, quand Risen rencontre la post-apo

Loin de vouloir rivaliser avec les grands RPG occidentaux du genre (Elder Scrolls pour ne citer qu’eux), la saga des Risen s’essayait à un autre terrain. Plus dur, plus complexe à prendre en main, mais aussi plus limité techniquement, Piranha Bytes excelle dans les RPG old-school. Les développeurs continuent sur cette lancée avec Elex.

Ce jeu au nom de Pokémon est en fait un Risen dans un tout autre univers. Exit l’héroïc-fantasy pure pour le post-apocalyptique fourre-tout. Dans Elex, il sera toujours possible de se battre à coups d’épée et de magie contre des sortes de golem. Mais il sera également possible de troquer son armure du moyen âge pour une véritable armure moderne, avec un fusil à pompe en plus. Il faut dire que le jeu se passe dans une époque relativement proche de la nôtre. Cependant, rien n’est plus comme avant, et les créatures les plus diverses habitent désormais notre monde, comme les mutants, robots et autres dinosaures. Du côté du gameplay, on retrouve plus ou moins Risen, avec un poil plus de souplesse notamment grâce à un mode de visée. On note également qu’un jetpack est de la partie.

Côté technique, on est également sur quelque chose de similaire à Risen. Le jeu semble être limité dans certains effets, mais propose de beaux panoramas variés. Pour faire (trop) simple, on est comme dans un Fallout 4 sauce vieux jeu de rôle. On a hâte d’en savoir plus, d’autant qu’Elex sort le 17 octobre prochain, sur PlayStation 4, Xbox One et PC.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse