for honor

For Honor

PC PS4 Xbox One
8

Super

For Honor voit fuiter deux de ses nouveaux personnages

for honor

Comme on le disait dans notre test, s’il fallait rapprocher For Honor d’un autre jeu, ce serait bien Rainbow Six Siege. Tous deux donnent un bon feeling avec pourtant un gameplay pointu. Ils abordent également la question du Season Pass de la même manière. Débourser quelques deniers supplémentaires permet de récupérer des personnages plus vite.

Les personnages à venir sont ainsi débloqués deux semaines à l’avance et sont directement disponibles. Les joueurs ne possédant pas le pass en revanche devront enchaîner les parties pour pouvoir enfin les débloquer, via de l’argent virtuel. Justement, deux des six personnes à venir viennent d’être leakées. Comme souvent, c’est sur Reddit que les images ont fuité. Les deux personnages seraient donc un Centurion et un Ninja. Si ce dernier s’intègre parfaitement chez les Samuraïs, on a plus de mal à comprendre que fait un Centurion romain dans le jeu. Dans la campagne solo de For Honor, les chevaliers précisent qu’ils ont été aidés par les Romains. De plus, peut-être qu’Ubisoft a voulu s’éloigner de ses trois factions pour réunir des héros plus exotiques. L’heure est donc seulement aux spéculations puisqu’Ubisoft ne s’est pas prononcé. Cependant, il faut bien dire que ces personnages ressemblent fort à ceux des silhouettes du season pass :

 

On pourrait d’ailleurs à des Spartiates et Persans, au vu des casques des autres silhouettes. Pour le savoir, il faudra attendre encore plusieurs mois. En effet, si Ubisoft se base bien sur le modèle de Rainbow Six, il faut attendre environ quatre mois entre chaque sortie de personnages. Peut-être qu’Ubisoft accéléra cette fois-ci la cadence puisque que les joueurs ont rapidement déserté For Honor dès les premières semaines. Un scénario qui rappelle celui de The Division, comme nous le rappelle les chiffre de Githyp. On verra si l’ajout de nouveaux héros changeront la donne, ou si les joueurs n’adhèrent juste pas à ce jeu.

« Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière. »
August Strindberg

Laisser une réponse