fortnite

Fortnite

PC PS4 Xbox One
6

Acceptable

Fornite ressort de l’ombre

On ne va pas se mentir, on connait surtout Epic Games pour Gears of War, son incroyable moteur graphique Unreal Engine, et le jeu qui s’en inspire : Unreal. Pourtant, le studio est à l’œuvre depuis plusieurs années sur un jeu bien différent, à savoir Fortnite. Et celui-ci vient tout juste de revenir d’entre les morts.

Fortnite fût en effet annoncé il y a déjà six ans. Cependant, le CEO d’Epic Games affirme que lorsque le jeu fût annoncé, en réalité, l’idée de base venait seulement de germer dans la tête des concepteurs. Rien n’était prêt, loin de là. De plus, le projet était développé par Epic Games et People Can Fly. Cependant, ces derniers sont redevenus indépendants, laissant quelque peu Epic dans l’embarras. Quoi qu’il en soit, Fortnite est de retour et en très bonne santé. À tel point que les développeurs proposent un trailer de gameplay de 4 minutes. Ainsi, on (re) découvre que Fornite est un jeu de gestion/action. Pour lutter contre une invasion de monstres, il faudra explorer les vestiges de la civilisation pour y trouver des ressources. Ces dernières permettront de créer de nouvelles armes, mais surtout de construire des bâtiments. Car l’intérêt de Fortnite, c’est de créer le meilleur fort défensif. On peut ainsi créer des murs et des pièges à la volée. On note également que le jeu est coopératif à quatre joueurs, et qu’il permet justement de choisir entre quatre classes (constructeur, soldat, ninja et aventurier).

Epic Games est tellement convaincu par ce retour, que les développeurs ont fait les choses en grand. Fortnite a déjà une date de sortie, à savoir le 21 juillet 2017, sur PC, PS4 et Xbox One. Celui-ci coûtera entre 40 et 140 €. Oui oui. Il faut dire que le dernier pack comporte tout un tas de personnages, armes rares, etc. La première édition comporte évidemment juste le jeu. D’ailleurs Gearbox publiera les versions PlayStation 4 et Xbox One en version boite.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse