friday the 13th

Friday the 13th

PC PS4 Xbox One
6

Acceptable

Friday the 13th annonce sa sortie

Les tueurs en série difforme sont en forme ! Ces cinq dernières années, on a pu voir Leatherface, Freddy Krueger, Jason Voorhees revenir sur nos écrans. Même de nouveaux boogey-men ont fait leur apparition, comme pour Dead By Daylight. Après la date de sortie de celui-ci sur consoles, c’est au tour de Friday the 13th de se dater.

S’il ne s’agit pas du tout des mêmes développeurs ou éditeurs, l’idée est sensiblement la même. Un joueur incarne un tueur (presque) increvable devant tuer les autres joueurs, pauvres petites victimes égarées. Celles-ci doivent bien évidemment tenter de fuir, ou de tuer la bête. Friday the 13th devrait arriver sur PC, PS4 et Xbox One le 26 mai prochain. Bien que le jeu fût déjà reporté une fois, il devrait s’agir ici de la véritable date de sortie. On croise les doigts pour mettre la main sur ce jeu, qui n’a pas forcément attiré que de bonnes critiques. En effet, là où Dead By Daylight propose un bon équilibrage, ici, Jason Voorhees serait trop fort. Cependant, les retours des joueurs ont sans doute été pris en compte. Rappelons également que le jeu est dans un premier temps uniquement multijoueur. Un mode solo devrait arriver quelques mois après la sortie du jeu. Il faudra compter sur l’été pour pouvoir y jouer.

Bien évidemment, on peut compter sur tout l’univers des films pour servir de décors. On retrouvera donc le Camp Crystal Lake, des victimes en maillot de bain, et des exécutions les plus violentes possible. Une feature sur laquelle GunMedia a d’ailleurs beaucoup communiqué. D’ailleurs, le nouveau trailer devrait rappeler quelques souvenirs à ceux qui ont vu tous les épisodes de cette franchise. Par ailleurs, cette vidéo nous permet de voir le système de personnalisation. En effet, Jason comme les survivants peuvent être personnalisés aussi bien cosmétiquement que sur leurs compétences.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse