gardiens de galaxie

Marvel’s Guardians of the Galaxy: The Telltale Series

PC PS3 PS4 Smartphone Xbox 360 Xbox One
7

Bon

Les Gardiens de la Galaxie (Telltale) dévoile son premier trailer

À quelques semaines de sa sortie, Les Gardiens de la Galaxie tente un sprint fulgurant. Le jeu semblait avoir fait la grève de l’information jusqu’il y a quelques jours. En effet, Telltale vient coup sur coup de dévoiler quelques images puis la date (ou les dates) de sortie. On attendait maintenant de véritables images du jeu, et les voici.

Presque deux semaines avant la sortie du premier épisode, on a enfin le droit à un véritable trailer. Les premiers screens que l’on avait semblaient bénéficier d’une meilleure technique, mais l’on voulait voir ça de façon animée. Effectivement le prochain Telltale s’est amélioré même si quelques textures sont assez grossières. Concernant l’histoire, on en sait davantage. Celle-ci concernera Thanos, le méchant que l’on attend depuis le premier film Avengers. Il semblerait que sa première apparition se fasse donc via un jeu vidéo et non par les films. On note par ailleurs que le design de Star-Lord ne ressemblera pas à celui de Chris Pratt, qui l’incarne dans le film Les Gardiens de la Galaxie.

Soyons francs, ce nouveau Telltale nous laisse perplexes. Tout d’abord parce que la recette du studio semble épuisée depuis Minecraft Story. Le studio qui avait renouvelé le jeu d’aventure et épisodique finit par être l’ombre de lui-même. On espère donc (comme on l’espérait pour Batman avant lui), que cette saga épisodique renouvelle la recette. Par ailleurs, le trailer semble très axé action et on se demande bien comment Telltale va réussir à traduire cela manette en main. Quoi qu’il en soit, l’ambiance des films semble, elle, très bien respectée. On retrouve le côté décalé, mais aussi la musique, condition sine qua non pour qu’il s’agisse bien des Gardiens de la Galaxie. On verra le résultat très vite, le 18 avril pour être précis. On rappelle qu’il s’agit de la date de sortie du premier épisode seulement.

« Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière. »
August Strindberg

Laisser une réponse