Grand Theft Auto V devient le jeu le plus vendu…aux Etats-Unis

GTA V

PC PS3 PS4 Xbox 360 Xbox One
9

JeuxCaptiens

Grand Theft Auto V devient le jeu le plus vendu…aux Etats-Unis

Grand Theft Auto V devient le jeu le plus vendu…aux Etats-Unis

Dire que Grand Theft Auto V est un euphémisme. Le jeu a reçu un accueil critique excellent, et a de toute façon fait un gros démarrage. Cependant, malgré un très bon succès les premières semaines, le titre de Rockstar s’impose encore aujourd’hui chez les joueurs. Finalement, Grand Theft Auto V devient le jeu plus vendu aux États-Unis.

Si dans le monde entier Tetris reste encore le jeu indétrônable, aux États-Unis, c’est le dernier venu de Rockstar qui mène désormais la danse. Take-Two vient en effet de communiquer son bilan financier, et NBA 2K18 et GTA V permettent à l’éditeur une année record. C’est donc du haut de ses 85 millions d’unités vendues que l’open-world de Rockstar juge ses concurrents. Notons pourtant que Grand Theft Auto V va souffler ses quatre bougies. Comment expliquer un succès sur un aussi long terme ? Tout simplement grâce au multijoueur. Celui-ci, déjà conséquent d’activités, n’a cessé d’être mis à jour. Les joueurs sont restés, et les derniers chiffres de GTA Online le prouvent. Take-Two annonce que le mode multijoueur a réalisé son meilleur trimestre cette année. D’ailleurs, l’éditeur se félicité également des microtransactions du mode multijoueur (de l’argent instantané). Take Two annonce d’ailleurs que d’autres microtransactions sont à prévoir dans leurs futurs jeux.

Si Grand Theft Auto V n’atteindra sans doute pas le niveau de Tetris, on peut toutefois se demander si le Red Dead Redemption 2 fera aussi bien que son grand frère. La réponse en 2022 !

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse