Green Mechanic Tome 1 – Critique

Green Mechanic tome 1
Disponible depuis le 8 juin chez les éditions Ki-oon, vous pouvez retrouver chez tous les libraires un nouveau manga. Green Mechanic est vendu au prix de 7.90€ l’auteur est la gagnante du concours organisé par l’éditeur. C’est la jeune Suisse Yami Shin qui livre sa première histoire au grand public. Le tome 2 est déjà attendu pour le 12 octobre.

Green Mechanic tome 1Synopsis :

Les êtres humains ont fait de leur planète un désert recouvert d’ordures. Le seul endroit habitable est la Mégapole, ville géante où s’entassent hommes et robots, ainsi que les mystérieux Ersatz, créatures monstrueuses pourchassées par la Milice. Dans ce monde en perdition survit Misha, jeune orpheline aux dons d’empathie surdéveloppés. Incapable de contrôler sa capacité à lire les émotions des autres, elle se tient à l’écart de ses semblables. C’est pourtant grâce à ce pouvoir qu’elle trouve Reborn, un robot morphing errant sans mémoire au milieu d’une décharge.

Cette merveille technologique est capable d’adopter n’importe quelle apparence. Sans hésiter, la jeune fille lui fait prendre la forme de Mickael, son meilleur ami, dont elle est sans nouvelles depuis qu’il a été enlevé par un groupe d’Ersatz il y a dix ans. D’où viennent ces créatures ? Que deviennent ceux qu’elles capturent ? Nul ne le sait… Pour retrouver son compagnon, Misha rejoint les Renforts, un groupe de guerriers et d’enquêteurs hors pair ! En échange de leur aide, elle met à leur service ses capacités psychiques et son aptitude à faire de Reborn une armure surpuissante. Le combat pour la vérité commence !

Critique :

Green Mechanic propose de nombreux genres. Si le manga est présenté comme un Shonen, il va vraiment toucher à plusieurs styles. On ne va pas pour raconter l’histoire, le synopsis est suffisamment étoffé. On va donc se retrouver avec un personnage simple comme souvent dans le genre, mais qui va rapidement se découvrir des capacités qui vont lui permettre de combattre les fameux Ersatz. La jeune Misha ne sera pas seule, elle va découvrir un robot qui a la capacité de se transformer en ce qu’elle souhaite. Elle lui demandera alors de prendre l’apparence d’un ami disparu. C’est à l’aide de ce robot qu’elle aura la capacité de se transformer afin de luter contre ses puissantes créatures. Ce n’est bien évidemment pas de tout repos et dans ce tome 1, Misha se cherche encore. Elle fera alors plusieurs connaissances qui l’aideront d’une manière ou d’une autre.

Green Mechanic est assez mature, mais il propose également quelques notes d’humour. Avec un robot qui à l’apparence d’un humain et qui n’a pas forcément de bonnes manières, on peut se retrouver face à des situations cocasses. Rester face à Misha tel un pilier alors qu’elle est en train de se changer est un exemple de ce que vous pourrez retrouver dans ce tome 1. Cet aspect cependant en retrait, et c’est bien l’action qui domine ce premier tome. En un volume, il se passe beaucoup de choses qui vont vous pousser à poursuivre l’aventure. Difficile de vous en dire plus sans prendre le risque de vous spoiler. On vous invite donc à vous intéresser à Green Mechanic qui s’annonce prometteur. On espère juste qu’on ne tombera pas trop dans le classique.

Critique précédente : Street Fighting Cat – Les chats passent à l’attaque

Green Mechanic

Laisser une réponse