Grip, le jeu de courses nerveux arrivera sur PS4

Grip

PC PS4

Grip, le jeu de courses nerveux arrivera sur PS4

Grip, le jeu de courses nerveux arrivera sur PS4
Joueurs des années 90, vous avez peut-être essayé ou connu Rollcage. Il s’agit d’un jeu de courses très nerveux, avec quelques power-up et des tracés très acrobatiques. Les véhicules permettent d’ailleurs de retomber sur leur toit et de continuer leur route. Mais après un deuxième épisode, la licence s’est arrêtée. Il faudra 16 ans aux créateurs pour récidiver grâce au successeur spirituel : Grip. Le jeu reprend clairement l’ambiance et le gameplay de Rollcage en le remettant au goût du jour. Notamment graphiquement, puisque ce le jeu s’en tire très bien de ce côté.

Déjà en accès anticipé depuis février 2016, le jeu de Cage Elements Inc. propose donc de disputer des courses sept pistes et quatre véhicules. Le jeu propose également six modes jeux pour ceux qui ne veulent pas faire seulement de la course. Quant aux power-up, on trouve quatre différentes et trois upgrades temporaires, permettant de se la jouer plus défensif. Le contenu reste encore un peu trop faible, et pourtant, les développeurs promettent bien une sortie prochaine sur PS4. La date de sortie est encore inconnue, puisqu’un simple 2017 a été mentionné. On espère tout de même des nouvelles assez rapidement et surtout du nouveau contenu.

On notera d’ailleurs que les jeux de feu Psygnosis ont de plus en plus de successeurs spirituels. Les créateurs de WipeOut ont en effet lancé Formula Fusion, un jeu qui reprend les bases de leur ancien jeu. Il est intéressant de voir que ses jeux se remettent au goût du jour. Peut-être que d’autres jeux Psygnosis finiront aussi par ressortir sous une version un peu plus moderne. On pense à des titres comme G-Police, Colony Wars ou encore Destruction Derby. Des titres qui manquent tout de même à l’heure actuelle et qui proposaient des gameplay assez rares. Il n’y a qu’à voir Rollcage pour s’en rendre compte.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse