H.P. Lovecraft – N’est pas mort ce qui à jamais dort

H.P. Lovecraft – N’est pas mort ce qui à jamais dort
Voici une liste non exhaustive des opus directement inspirés par un auteur du siècle dernier, je cite H.P. Lovecraft, dont les œuvres universelles traversent les époques sans prendre une ride. Maintes fois adaptées  au cinéma, ce qui a donné lieu entre autre à des titres florissants comme Ré-animator ou encore From Beyond, c’est dans la culture vidéoludique que les adaptations sont les plus fidèles.

Lovecraft, une figure « canonisée » de l’horreur

Howard Phillips Lovecraft est un écrivain né le 20 août 1890 et décédé le 15 mars 1937 à Providence dans le Rhode Island. Il est connu pour ses écrits fantastiques, d’horreur et de science-fiction. Il s’est surtout inspiré de l’horreur cosmique basé sur l’idée selon laquelle un être humain ne peut appréhender la vie et que l’univers lui est inconnu.  Dans ses créations, si un protagoniste raisonne profondément, ils mettent en péril leur santé mentale.  Lovecraft est surtout connu pour son célèbre mythe de Cthulhu, avec une expression d’August Derleth : l’ensemble des mythes de l’univers de Lovecraft constituaient pour l’auteur une sorte de « panthéon noir », « une mythologie synthétique » ou un « cycle de folklore synthétique ».  Lovecraft va en effet démontrer que l’homme n’est pas au centre de l’univers ni de la chaîne alimentaire parmi la hiérarchie des formes de vie existantes.  Ses recherches encrées intensément de pessimisme et de cynisme ont balayés le Siècle des Lumières, le romantisme ou encore l’humanisme chrétien. Les personnages principaux de l’auteur ont généralement des sentiments à l’opposé de la gnose *1 et du mysticisme à l’instant où ils ont vus de leurs propres yeux l’horreur de la réalité. Les lecteurs ne s’intéressèrent qu’à lui posthume et il est aujourd’hui encore considéré avec Edgar Allan Poe comme l’un des plus écrivains d’horreur du XXe siècle.  Stephen King a d’ailleurs manifesté son admiration :  » le plus grand artisan du récit classique d’horreur du vingtième siècle. »

*1 Gnose: Concept philosophique et religieux qui implique que le salut de l’âme passe par une connaissance directe de la divinité et donc par une connaissance de soi.

Bibliographie

Lovecraft, le souffle  vidéoludique

Call of Cthulhu

Jeu développé le studio Cyanide sous Unreal Engine sortira le 30 octobre 2018 sur PS4, Xbox One et sur PC.  Il s’agit d’un mélange entre survival horror et jeu de rôle. Vous êtes sur les pas d’Edward Pierce, détective, qui enquête sur le décès de famille Hawkins. L’affaire se déroule en 1924 sur une île reculée, Darkwater,  au large des côtes de Boston, dans un immense manoir.

Le jeu promet de montrer des horreurs cosmiques, repris très largement des écrits de H.P.Lovecraft.

 

Call of Cthulhu: Dark corners of the earth

Call of Cthulhu : Dark Corners of the Earth a été développé par Headfirst Productions et édité par Bethesda Softworks en 2005 sur Xbox et en 2006 sur PC.

Jack Walkers, détective privé en 1915 est le survivant d’une expérience choquante dans une maison habitée par les membres d’un culte bizarre. Six ans plus tard en 1922, Jack sort alors d’un asile psychiatrique avec certains souvenirs effacés de sa mémoire et décide de reprendre sa veste et son chapeau de détective en partant pour Innsmouth sur les traces d’une personne disparue. Il va y combattre des sortes d’hommes poissons, et découvrira les profondeurs d’Innsmouth plus étranges encore. L’opus s’inspire très directement de la nouvelle « le Cauchemar d’Innsmouth » de H.P. Lovecraft.

 

 

World of Warcraft

World of Warcraft est un MMORPG développé par Blizzard Entertainment annoncé le 2 septembre 2001. Le jeu est sorti aux États Unis le 23 novembre 2004. Abrégé « WoW », son histoire se déroule en Azéroth près de quatre années après son prédécesseur Warcraft III : The Frozen Throne.  La saga comprend sept extensions à ce jour : The Burning Crusade en 2007, Wrath of the Lich King en 2008, Cataclysm en 2010, Mists of Pandaria en 2012, Warlords of Draenor en 2014, Legion en 2016, et enfin Battle of Azeroth prévu le 14 août 2018.

WoW s’inspire depuis sa sortie initiale des œuvres de H.P. Lovecraft par rapport notamment aux dieux très anciens.  Dans Wow, ils ont été crées par les Seigneurs du vide dans le but de corrompre un « monde-âme titan » et de les métamorphoser en une créature sombre.  Si les dieux très anciens arriveraient à leur but, ce même titan corrompu consumerait toute énergie et matière dans les mondes connus, remettant alors la compète existence sous la volonté des Seigneurs du Vide.

Alone in the dark

Alone in the Dark a été développé et édité par Infogrames et est sorti en 1992 sous DOS, puis en 1993 et 1994 sur Mac OS et 3DO.  C’est un jeu vidéo d’aventure de type survival horror, en 3D, qui fut le premier opus de la saga Alone in the Dark.

Vous évoluez dans l’étrange demeure de Derceto qui est envahit de monstres ténébreux. Vous êtes au choix dans la peau d’Edward Carnby ou dans celle d’Emily Hartwood, nièce du propriétaire. Le but du jeu est de lever les mystères du mystérieux manoir. L’histoire prend place en Louisiane en 1924.

Le jeu est largement inspiré  par les réalisations de George A. Romero et des nouvelles de H.P. Lovecraft .

 

 

Eternal Darkness: Sanity’s Requiem

Eternal Darkness : Sanity’s Requiem fut développé par la firme canadienne Silicon Knights et édité par Nintendo en 2002 uniquement sur Game cube. Jeu vidéo de type suvival horror, il est directement repris dans œuvres d’H.P. Lovecraft sans être nécessairement une adaptation.

Alexandra Rovias enquête sur le meurtre de son grand père, Edward Rovias.  Elle explore la demeure de ce dernier, à Rhode Island, et trouve un passage secret, où elle découvre un livre fait de peau et d’os humains.  Et lorsqu’elle commence la lecture du « Livre des Ténèbres éternelles » (Référence au Necronomicon de Lovecraft),  elle a alors une vision d’un lointain passé, de la vie d’un certain Pius Augustus, un centurion romain.  Celui ci est orienté par des voix chaleureuses jusqu’à un temple souterrain, endroit où il fait le choix d’un artefact parmi trois. Pius le métamorphose en un sorcier mort-vivant et le rend esclave de l’un des trois Anciens,  d’extraordinaires entités dont les pouvoirs sont si puissants, qu’elles sont comparables à des dieux dont « l’Essence » est maintenue dans les artefacts précédemment trouvés.

 

Amnesia the Dark Descent

Amnesia the Dark Descent est un jeu culte de type survival horror en vue à la première personne, développé par Frictionnal Games. Disponible depuis 2010 en téléchargement sur PC et OS X et depuis 2016 sur PSN.

Vous êtes dans la peau de Daniel, un homme qui se réveille dans un château vidé de toute présence humaine, qui ignore comment il s’est retrouvé ici. Tout commence lorsqu’il tombe sur une note, qu’il aurait apparemment lui même écrite : il doit trouver un certain Alexander, le propriétaire des lieux et le tuer. Daniel aurait perdu la mémoire volontairement.  Au fil de son exploration dans cette immense bâtisse, il en apprend davantage sur lui et sur l’homme qu’il doit tuer, en récupérant les notes, les souvenirs  refont surface. Daniel pensait que le château était désert, mais non, il tombe nez à nez, avec une sorte de fantôme, qui le poursuit à travers les corridors sombres des lieux.

Daniel ne possède pas d’arme, juste une lampe à pétrole qu’il doit ravitailler pour que celle ci fonctionne. Et lorsque le fantôme le  poursuit ou que des phénomènes étranges se produisent, il peut mourir en perdant de la vie, mais surtout de prime à bord, perdre la fameuse santé mentale.  Pas de référence à Lovecraft ici mais uniquement des clins d’œil sur le plan visuel, ambiance et décor, et enfin sur le plan narratif.   

 

 Bloodborne

Bloodborne est un jeu de Dark fantasy / action-RPG développé par From Software et Japan Studio, et édité par Sony Computer Entertainement. Sorti uniquement sur Playstation 4 le 4 mars 2015.

L’histoire commence dans la ville en ruines de Yharnam qui abriterait un puissant remède médical. Depuis  des années maints voyageurs se sont rendu en pèlerinage dans le but de le trouver afin de guérir leur maladie. Vous incarnez l’un de ces voyageurs. En arrivant sur place, les habitants sont frappés par une mystérieuse maladie  qui les as transformé en créatures bestiales. Afin de survivre, vous devez parcourir les rues de la cité envahit par ses habitants métamorphosés et une multitude de monstres.

C’est Lovecraft qui a crée le Dark Fantasy avec des histoires dont les protagonistes font face à des entités sombres, ces héros sont souvent éreintés, quand l’apocalypse frappe à leur porte.  La finalité est liée à la folie ou à la mort et les fins sont rarement positifs.  C’est la seconde partie du jeu qui est fortement inspiré à la sauce lovecraftienne, depuis le livre entre autre du Cauchemar d’Innsmouth. Dans Bloodborne, les monstres marins énormes sont comparables aux dieux anciens de Lovecraft. Ces créatures ne sont pas sans rappeler le fameux Cthulhu.   Le jeu comporte également des Shoggoths, ces chimères que Lovecraft décrit comme des formes d’amas flasques aux yeux multiples avec des dents pointues. Enfin le thème de la folie est très présent dans Bloodborne, il ne faut pas regarder les anciens sous peine de devenir fou.

The Secret World

The secret world est un MMORPG développé par Funcom qui avait été annoncé le 6 mars 2007 et sorti le 3 juillet 2012. Mais le titre final a été confirmé sorti le 11 mai 2007 sur PC.

Il est composé par des décors contemporains, vous devez aller dans des cités réelles comme Londres, ou bien explorer l’Égypte ou encore la Nouvelle Angleterre. Dans des univers ésotériques et horrifiques vous allez avoir le choix parmi trois classes  : les Illuminati, les Dragons ou les Templiers et vous rencontrerez de nombreux créatures sur votre chemin.

The Secret world est directement teinté de Lovecraft, par exemple certains endroits paraissent tout droit sortis du roman de l’auteur posthume comme celui de la zone de départ, Kingsmouth où les habitants deviennent fous parce qu’ils ont vu des monstres parcourir la ville.  Les références à Cthulhu y sont également nombreuses.

 

Edge of Nowhere

Edge of Nowhere est un jeu de réalité virtuelle à la troisième personne et d’aventure et de plate-forme ,développé par le studio indépendant Insomniac Games.

Vous incarnez Victor Howard,  parti à la recherche d’une expédition échouée dans le grand froid de l’Antarctique . Hélas la missive de sauvetage tourne vite à l’horreur lorsque de mystérieuses créatures apparaissent, teintés du roman de Lovecraft.  Le jeu s’inspire donc des « Montagnes Hallucinées » de Lovecraft.

 

Conarium

Conarium est un jeu d’aventure en vue subjective , dont l’histoire se déroule en Antarctique.  le jeu est disponible sur Steam, PS4 et Xbox One depuis juin 2017, et a été développé par Zoetrope Interactive et édité par Iceberg Interactive. Ce survival horror, principalement narratif, est une adaptation libre du livre « les Montagnes Hallucinées » de Lovecraft, et vous fait voyager pendant plusieurs heures dans une expédition scientifique riche en surprise et inquiétante. Le protagoniste met à jour d’anciennes civilisations sous les glaciers et que celles ci sont à l’aube de leur réveil…

 

 

Shadow of the Comet

Shadow of the Comet est un jeu d’aventure sorti en 1993 sous MS-DOS, développé et édité par Infogrames. L’opus s’inspire de l’univers du « Mythe de Cthulhu » de Lovecraft.

Vous incarnez John T.Parker, photographe en 1910 missionné de récupérer des clichés du passage de la comète de Halley.  Il voyage d’abord jusqu’à Illsmouth en Nouvelle Angleterre (on reconnaît la ville de Innsmouth tiré de l’auteur Lovecraft).  Mais la comète s’approche étrangement et frôle le ciel.  Phénomène que Lord Boleskine, savant, avait essayé de comprendre 76 ans plutôt  lors du précédent passage de la comète en 1834. Ayant de nombreuses connaissances dans l’occulte, on pensera au livre maudit le Necronomicon et les rites liés à Cthulhu , il se rend à Illsmouth mais fini dans la folie au fil de ses recherches.

Cthulhu Saves The World

Cthulhu Saves the world est un RPG de 2011 développé par  Zeboyd Games. Le jeu est disponible sur Steam.

Le but du jeu est simple et déjà vu maintes fois : sauver le monde. Pour y parvenir il faut faire un long voyage et briser le sortilège qui pèse sur le seigneur de la démence : ce dernier avait des pouvoirs qui ont étés scellés par un grand sorcier car Cthulhu était prêt était prêt à détruire le monde. Il faudra également  en venir à bout.

On retrouve naturellement le fameux Cthulhu issu du Monde de Cthulhu de Lovecraft. Parodie humoristique et déjantée, blindée de références à l’auteur.

Darkness Within: in Pursuit of Loath Nolder

Darkness Wihtin : In pursuit of Loath Nolder est un jeu de type aventure sur PC développé par Zoetrope Interactive le 6 novembre 2007 et édité par Iceberg Interactive, Lighthouse Interactive.

Ce point & click nous emmène dans la peau d’un inspecteur, Howard E. Loreid, qui doit résoudre le meurtre de Clark Field. Clark Field s’intéressait de près à tout ce qui touche l’occulte.  Le jeu est constitué de puzzles, d’énigmes et d’autres mystères. Le but du jeu est naturellement de résoudre l’enquête en cours.

Cet opus est directement inspiré de la nouvelle de Lovecraft, le Cauchemar d’Innsmouth et reprend des thèmes lovecraftien comme la folie et l’occulte.

Alan Wake

Alan Wake est un jeu d’action-avenutre et survival horror à la troisième personne sorti 2010 sur Xbox 360 et en 2012 sur PC. Il a été développé par le studio Remedy Entertainment (Max Payne) et édité par Microsoft Game Studios.  Ce thriller psychologique mélange habilement des séquences d’action de suvival horror et des éléments d’aventure.  Il n’ y a pas de référence directe à Lovecraft mais indirecte, l’écrivain est cité plusieurs fois dans l’histoire.

Alan est un romancier de thriller américain à succès. Hélas depuis les deux dernières années, Alan souffre du syndrome de la page blanche*2. Son épouse, Alice, l’emmène alors dans la petite ville de Bright Falls pour qu’il puisse retrouver l’inspiration. Mais un jour cette dernière disparait, et Alors Alan, qui se trouvait sur l’écriture d’un roman d’horreur dont il n’a pas de souvenir,  le livre devient vivant et une force sombre envahit la population locale. Alan décide de partir à la recherche d’Alice. La journée tout se passe bien, mais la nuit … tout est diabolique, il y a beaucoup de souffrances.

*2  syndrome de la page blanche : Ce phénomène peut toucher tous les artistes, on l’appelle aussi leucosélophobie :  peur due à la volonté de créer une œuvre parfaite et par conséquent que toute idée qui vient à l’esprit du créateur donné lui semble mauvaise, de telle manière qu’il est impossible pour lui de commencer ou de compléter son œuvre.  Ce syndrome peut aussi se manifester dans le fait que l’auteur aurait mis ses protagonistes dans une situation complexe de laquelle il ne peut en sortir. Les conséquences sont multiples, cela peut être une période de dépression ou une perte de confiance en soi.

Sherlock Holmes : La nuit des Sacrifiés

Sherlock Holmes : la nuit des des Sacrifiés est un jeu sorti en France en 2006 sur PC, développé par Frogwares et édité par Focus Interactive.

L’histoire commence de septembre à décembre 1894 et s’inspire de deux univers : Sherlock Holmes et celui du Mythe de Cthulhu.

Sherlock Holmes, célèbre  détective privé, mène un existence un peu trop paisible à Baker Street  : le docteur Watson lui fait part soudainement d’un étrange problème d’un de ses abonnés. Le capitaine Stenwick, le serviteur aborigène a disparu. Les investigations de Holmes le poussent à penser logiquement à un enlèvement ; il arrive ainsi vers les quais de la Tamise.  Il découvre un jeune népalais aurait aussi disparu, et qu’un marin est impliqué dans des histoires bizarres car c »est lui qui a recruté l’équipage quelques temps juste avant.  Dans les  souterrains sombres d’un entrepôt  désaffecté, les deux inspecteurs y découvrent les traces d’une secte ayant servit de sacrifice, dû à un trafic humain. Les derniers survivants étaient endormis sous narcotiques.  Amos Cosby gît dont la dépouilles repose non loin de là et sera découverte par deux hommes.  Holmes et Watson enquêtent alors, après avoir appris la nouvelle, vers un hôpital  psychiatrique de  Bâle en Suisse, lequel aurait fourni des drogues à la secte.

Necronomicon : L’Aube des ténèbres

Necronomicon : l’Aube des Ténèbres est un  jeu d’aventure de type point & click sorti sur PC et Psone en 2000. Titre développé par Wanadoo, le jeu tire son inspiration de la nouvelle L’Affaire Charles Dexter Ward de Lovecraft.

Vous incarnez William H. Stanton qui bascule soudain dans l’angoisse la plus terrifiante. Que cachent les mystères ésotériques de l’alchimiste Herschel? Le Necronomicon, recueil des plus hauts secrets occultes vous ouvre les portes du monde des défunts ! Hantez des lieux étranges, interrogez de personnages saisissants de réalisme, découvrez les précieux indices pour surmonter les épreuves de votre enquête au cœur du mystère.

 

Sinking city

The Sinking City est un jeu en développement de type aventure,  développé par Frogwares et qui sera édité le 21 mars 2019 par Bigben Interactive sur PC, Playstation 4 et Xbox One. Cet opus à monde ouvert sous  forme d’enquête, est clairement inspiré par Sherlock Holmes et surtout par l’univers d’H.P. Lovecraft.

 

 

H.P. Lovecraft, tout comme le posthume Picasso, a épousé maintes périodes : les Histoires Macabres (1905-1920) qui correspond à sa phase sombre, le cycle des rêves (1920-1927) qui est finalement son influence « bleue »  et enfin la plus connue, le mythe de Cthulhu ( 1927-1935) qui est certainement son époque la plus mystérieuse., c’est sa genèse.  Je me garde ici d’aborder les penchants et déboires de l’artiste tourmenté (racisme exposé, rapport avec les nazis) . Ceci pourrait fortement faire le point de cible d’un prochain article.   Le cinéma est la porte encore fermée en vue d’une popularisation possible de ses créations, sans doute, trop complexe à concrétiser pour l’instant. Personnellement et cela n’engage que moi, je ne vois que Christopher Gans suffisamment aguerrit , de part ses adaptations plus que fidèles via différents supports (Crying Freeman, Silent Hill) pour réaliser quelque chose qui ressemble à  de l’art Lovecraftien. Je reprends une célèbre citation d’Égard Allan Poe, prédécesseur de Lovecraft, et sa muse depuis l’aube de ses 14 ans,  « Est-il imaginable que Dieu ait pu, par rancune, créer l’homme à son image dans le seul but de le rendre fou ? » .  Ici écho à la période Lovecraftienne qui se réverbère telle une pierre jetée dans un lac, à la « santé mentale » mesurée comme une échelle de Richter, que l’on retrouve dans Amnesia Dark Descent, The Haunting Ground et enfin World of Warcraft et bien d’autres encore.  On peut remarque l’importance de la période sombre avec des opus vidéoludiques qui se déroulent entre 1920 et 1924 ; Tout comme Molière, Lovecraft a poussé son dernier souffle en vivant son art. Enfin dernier soulignement, dans World of warcraft pour vaincre Yogg Saron, dans sa dernière phase à Ulduar, il ne faut par moment pas le regarder au risque de voir sa santé mentale augmenter subitement. Ceci n’est pas sans rappeler le mythe de Sodome  et Gomorrhe où les fugitifs se retournant se changeaient en statue de sel, cité dans le livre de la Genèse.  Attendons de pieds ferme Call of Cthulhu !

Dans les jeux  cités voici des jeux de ma collection personnelle :

 

Laisser une réponse