Hacktag

Hacktag

PC

Hacktag se dote d’une date de sortie et d’une bêta !


La GamesCom 2016, ce n’était pas qu’Overwatch, Injustice 2 ou encore Gears of War 4. Il y avait de nombreuses pépites indés venues grignoter des parts de communication. Les récents Shiness et Little Nightmares y étaient présents par exemple. Tout comme Hacktag, qui nous intéresse particulièrement aujourd’hui.

Le titre paraissait clairement prometteur et nous allons pouvoir le vérifier. Piece of Cake, un studio français, est fier (on l’imagine), d’annoncer une date de sortie pour son jeu. Ainsi, Hacktag sortira très prochainement, le 18 mai et uniquement sur Steam. Pour l’instant, aucune sortie consoles n’a été annoncée. Cependant, les joueurs curieux ou ceux qui attendaient le jeu depuis longtemps pourront l’essayer avant. En effet, Piece of Cake lancera une bêta fermée le 11 mai prochain. De quoi essayer le jeu quelques jours avant sa sortie et aides les développeurs.

Tout ceci est très bien, mais vous n’avez peut-être jamais entendu parler de Hacktag. Il s’agit d’un jeu d’infiltration uniquement coopératif. Ainsi, un joueur s’occupe d’infiltrer un bâtiment, pendant que l’autre joueur s’occupe de pirater les différents systèmes. Portes, caméras, tout y passe ! Hacktag se repose autant sur l’infiltration classique (avec des rondes de gardes ayant des cônes de vision), et des mini-jeux. On ne dénombre pas mal de ces petits jeux pour pirater les différents systèmes. Visuellement, le jeu propose une vue isométrique pour les deux joueurs. Les personnages sont quant à eux des animaux anthropomorphiques. Par ailleurs, le personnage qui s’infiltre est entièrement personnalisable. La race, les vêtements et autres accessoires peuvent être changés (et achetés ?). La durée de vie du jeu semble donc assez bonne, d’autant que Hacktag propose diverses compétences passives et actives à débloquer. De plus, les niveaux sont procéduraux (aléatoires). De quoi jouer pendant pas mal de temps, avec un ami de préférence. On termine d’ailleurs sur le fait que le jeu est jouable également en coop locale.

« Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière. »
August Strindberg

Laisser une réponse