Des infos sur Anthem et Dragon Age !

Anthem

PC PS4 Xbox One

Des infos sur Anthem et Dragon Age !

Des infos sur Anthem et Dragon Age !

À l’E3 2017, beaucoup de joueurs n’ont retenu du bal des conférences qu’Anthem. Le jeu développé par Bioware (Mass Effect, Baldur’s Gate, Kotor) est pourtant très mystérieux. Sa longue production n’a pas réussi à filtrer, du moins jusqu’à aujourd’hui, tout comme celle du prochain Dragon Age.

L’information ne vient pas de Bioware ou d’Electronic Arts, mais de Kotaku, et plus particulièrement Jason Schreier. Ce dernier a enquêté sur les projets présents et futurs du studio. Actuellement, une équipe réduite s’active toujours autour de Star Wars : The Old Republic, mais le plus gros des effectifs sont sur Anthem et Dragon Age dans une moindre mesure. D’après Schreier, ce prochain opus tiendrait du reboot. Les développeurs s’orienteraient d’ailleurs vers des composantes dites « live ». Le mot est un peu vague, mais l’on pense évidemment aux games as service, soit des jeux qui se développent (et se vendent) sur la longueur. On imagine donc un jeu façon The Division par exemple, ou Destiny. Évidemment, cette annonce a surpris les joueurs, et Casey Hudson a dû intervenir pour calmer le jeu. Pour lui, la définition de « live » irait dans le sens où « la narration continue au-delà du scénario principal ». Ce qui n’éclaircit pas vraiment les choses.

Concernant Anthem, les choses sont aussi sombres. En effet, d’après Kotaku, le jeu tant attendu arrivera chez nous au début de l’année 2019. Bioware joue gros avec cette cartouche qu’il prépare depuis huit ans déjà, et qui s’oriente vers un terrain inexploré pour Bioware, à savoir une sorte de MMO d’action. Les développeurs sont d’ailleurs conscients de deux problèmes. Tout d’abord, il y a la colère des joueurs face aux lootboxes et contenus trop espacés (notamment Destiny 2). De plus, les développeurs craignent également que la gestation du projet soit anormalement longue et secouée, notamment par des problèmes graphiques. Les développeurs évoqueraient en effet des difficultés avec le moteur Frostbite, plus taillé pour les FPS.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse