injustice 2

Injustice 2

PS4 Xbox One
8.5

Super

Injustice 2, c’est l’heure des méchants !

Depuis son annonce, Injustice 2 aime à montrer tous ses personnages à travers différents trailers. Une technique comme une autre pour ne pas se faire oublier devant toutes les sorties. Cependant, on avait tout de même l’impression que plus de héros que de méchants avaient été présentés.

Si vous pensiez cela, vous allez être servis. NetherRealm propose un trailer pour trois méchants, rien que cela ! Si l’on savait déjà qu’il était présent dans le jeu Gorilla Grodd se montre un peu plus. Sans surprises, il s’agira d’un monstre de corps-à-corps, n’hésitant pas à attraper son ennemi pour le jeter sur le sol. Mais le primate saura aussi mettre de la distance entre lui et ses adversaires. En effet, Gorilla Grodd dispose de quelques attaques mentales. Autre colosse au programme : Bane. Là aussi, l’ennemi de Batman sait se défendre avec des attaques dévastatrices au corps-à-corps. Le catcheur ne devrait pas avoir d’attaques à distance, bien que l’on note des dégâts de zones et un lancer de jambes dévastateurs. En revanche, Captain Cold aura lui un bon nombre d’attaques à distance. Considérez-le comme le Subzero du jeu. Ses attaques au pistolet à glace permettent de figer l’ennemi pour mieux l’attaquer. Une vraie petite plaie, qui devrait en faire rager plus d’un. Enfin, finissons ce tour d’horizon des méchants par Scarecrow. Si ce personnage était visible dans les décors du premier Injustice, cette fois-ci il est bien jouable. Il a d’ailleurs subi un petit lifting qu’on ne saurait juger. Celui-ci dispose d’une faucille reliée à une chaîne. Il lui est ainsi possible d’agripper les ennemis de loin et de faire pas mal d’attaques à longue distance. Son spécial permet également d’entrer dans le royaume des cauchemars. On espère que chaque ennemi aura son propre cauchemar, même c’est sans doute rêver un peu trop…

On rappelle qu’Injustice 2 sortira le 18 mai sur PC, PS4 et Xbox One

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse