Test – Kingdom Hearts : Melody of Memory

Nintendo Switch PS4 Xbox One

Kingdom Hearts : Melody of Memory est un jeu d’action-rythme développé et édité par Square Enix. Il est, ainsi, disponible, sur PS4, Xbox One et sur Nintendo Switch. Cette aventure musicale vous fera revivre les plus grands moments des licences de Kingdom Hearts.

Un scénario à demi-mesure

Kairi Kingdom Hearts : Melody of Memory

Le scénario est centralisé sur Kairi après la fin de Kingdom Hearts 3 : Re Mind. Ainsi, en parcourant les différents mondes de Disney et Kingdom Hearts, vous retraverserez les moments clé de la franchise, d’où le Memory. Cette initiative est un bel hommage à la Saga et un beau clin d’œil à Yoko Shimomura, pour ses compositions. Au fur et à mesure de l’aventure, l’importance de chaque personnage emblématique sera mise en lumière pour une meilleure compréhension scénaristique. Car oui, il faut l’admettre, parfois, les histoires de Kingdom Hearts sont, assez, complexes.

Pour cette partie scénaristique, c’est plutôt réussi. Par contre, pour ce qui concerne la nouveauté de l’histoire, il n’y a pas grand chose. En sachant que si vous n’avez pas suivi un minimum, la série, vous ne pourrez pas tout comprendre. Il est possible que peu de contenu soit dévoilé pour développer une suite. Car, en effet, il n’est pas question de spoiler la fin de ce jeu, mais il est fort à parier qu’il y ai une suite à cet opus au vu de cette fin.

Du combat oui ! Mais en rythme s’il vous plaît !

Gameplay : Kingdom Hearts : Melody of Memory

Le gameplay de Kingdom Hearts : Melody of Memory est, plutôt, sympa et amusant et la prise en main, assez, simple. Pour combattre les ennemis, vous devez, donc, faire appel à votre sens du rythme. Mais pas que, puisque des indicateurs et le visuel peuvent vous aider. En effet un indicateur, sous forme de cercle, vous permettra de savoir à quel moment appuyer sur vos touches. Mais aussi, les ennemis ont des postures bien particulières qui vous permettront de détecter à quel moment frapper. Donc, pas de crainte, si vous n’avez pas spécialement l’oreille musicale, vous pourrez vous en sortir avec un peu de concentration et d’observation.

La mémoire des touches et l’entraînement seront vos alliés.

Ici, il sera question des actions de Nintendo Switch pour notre test. Ainsi, pour comprendre ce gameplay, vous aurez à disposition 5 boutons à retenir et 3 personnages à « gérer ». Par ailleurs, vous aurez un choix de 4 équipes, qui se débloqueront au fur et à mesure : Sora, Donald et Dingo / Roxas, Xion, Axel / Riku, Miaou waou, vampory / Aqua, Ventus et Terra.

Les 4 équipes

Ainsi, vous aurez le L, R et A pour les notes ciblées rouges. Il suffira de presser l’un des boutons pour que l’un des héros, face au danger, attaque. Ensuite, il y a le X qui vous permettra d’actionner des sorts en détruisant les cristaux sur votre passage. Et, enfin, le B, qui lui, vous permettra de sauter pour les ennemis volants, éviter une attaque ou, encore, pour les notes vertes en lévitation. Pour ces notes vertes en hauteur, il suffit de sauter et maintenir sa position, en gardant la touche enfoncée. Pour conclure sur les touches, le Stick vous servira, aussi, essentiellement, pour les notes en suspensions jaunes. Ainsi, il suffit, juste, d’orienter votre stick selon la direction des flèches. Une fois la maîtrise de ces cinq boutons et le stick, il va falloir ajouter les enchaînements.

Faites place aux enchainements

Par conséquent, vous pourrez être confronté à d’autres types de notes. Dans un premier temps, vous pourrez croiser des mobs plus costauds qui vous obligeront à taper plusieurs fois dessus, et tout cela en rythme bien sûr ! Ainsi, sur l’indicateur de ces ennemis, vous aurez un petit chiffre qui vous indiquera le nombre de fois à taper dessus pour le battre. Dans un deuxième temps, vous avez les notes simultanées rouges. Pour cela, il faudra actionner les attaques de 2 ou 3 personnages en même temps. Ensuite, il y a les notes tenues vertes. Il faudra, ici, attaquer, au moment venu, et maintenir la touche jusqu’à la prochaine note verte. Attention, il est possible qu’elles soient doubles ou qu’elles soient consécutives.

Pour réussir tout cela, le code couleur peut être utile : le vert = X ou maintien L B ou A et le vol = B + maintien, le rouge = L B et A unique ou multiple et le jaune = Stick. Ainsi, le but sera de franchir la ligne d’arrivée en évitant de perdre ses PVs et enchaîner les points de rythme pour battre des records. Donc, évitez de rater les notes au risque de casser votre chaîne et perdre vos HP. Sachez, également, qu’il existe des barils et caisses sur votre chemin. Il faudra, les taper, également, pour ne pas briser la chaîne de rythme. Mais, à la différence des monstres, ils ne vous feront pas perdre de vie.

Une difficulté qui monte crescendo

Au départ, la difficulté est accessible à tous. Même pour ceux qui n’ont pas le rythme dans la peau. En effet, le mode débutant vous permet de finir, tranquillement, le jeu sans trop de difficulté. En sachant que la durée du jeu est, relativement, courte, en débutant. Bien sûr, ce jeu ne cherche pas à avoir un temps conséquent malgré le fait qu’il y ai, énormément, de niveaux. Le but, est plutôt de titiller les collectionneurs et les virtuoses pour réussir tous les exploits du jeu.

Car, en effet, les difficultés suivantes : standard et expert, demandent, beaucoup plus, de concentration avec plus de vitesse et plus de combinaisons. Par exemple, il est possible qu’un des persos vole pendant que les autres attaquent. Il faudra, donc, réussir à synchroniser le cerveau pour faire les deux en même temps. Tout comme on pourrait retrouver cette difficulté à jouer des deux mains sur un piano. De plus, dans les paramètres, vous pourrez modifier la difficulté en ajoutant des boutons. Il y en a , donc, pour tous les goûts, à ce niveau.

Les modes de jeux disponibles

Menu de Kingdom Hearts : Melody of Memory

Le mode principal : Tour des mondes

Le tour des mondes de Kingdom Hearts vous emmènera tout droit vers le mode histoire. Vous traverserez les différents mondes à bord de votre Gummi. Dans chaque monde, vous pourrez effectuer 3 missions, plus ou moins faciles, afin de récolter des objets, des étoiles et des clés pour avancer dans votre aventure. Dans ces objets, vous aurez, notamment, des utilitaires : Potions, Méga potions pour vous healer en cas de coups durs, des booster Xp et objets, pour gagner plus d’XP et plus d’objets et des étoiles d’intervention pour faire intervenir Mickey pour vous healer et vous donner des bonus de rythme. Ainsi, lorsque vous arriverez sur un monde, vous pourrez choisir la difficulté et les objets pour vous aider. En les choisissant, une aura jaune vous confirmera leur sélection.

Aussi, dans ce mode, vous aurez, également, des combats de boss, où, ici, il n’y aura pas de mobs, mais les notes arriveront d’un autre point de vue et il faudra réaliser les enchaînements. Il faudra, par ailleurs, bien prêter attention aux notes, avec une aura sombre, car celles-ci correspondront à une attaque spéciale de boss. Rien d’alarmant dans tous les cas.

Enfin, vous aurez, également, les modes « Plongées mémorielles » où vous serez en vol avec une cinématique en arrière-plan. Il faudra redoubler d’efforts pour ces niveaux car la visibilité peut être, assez vite, perturbée par les actions en arrière-plan. Le principe reste, toutefois, le même à la différence, comme pour les boss, qu’il n’y a pas d’ennemis.

Combat de bossPlongée mémorielle

Ainsi, grâce à ce mode, vous pourrez débloquer des morceaux, des cartes et bien plus pour remplir votre galerie. Mais aussi revivre les jeux de la franchise.

Le mode « Morceaux au choix »

Le mode « Morceaux au choix » est plus ou moins, un mode de challenge ou d’entraînement. Ici, vous êtes libre de choisir vos morceaux favoris, un morceau en particulier ou encore de vous défier sur le mode aléatoire. Vous revivrez, ainsi les morceaux en essayant d’améliorer vos scores sur les 3 niveaux de difficultés avec la possibilité d’utiliser des objets.

Le mode Duel

Le mode Duel vous permet, quant à lui, d’affronter des joueurs en ligne, une IA ou, encore, un ou des joueurs en local. Pour le local, il faudra un jeu par personne. Ainsi pour gagner votre battle, vous pourrez remplir une barre de ruse, en réussissant les enchaînements de votre parcours. Une fois, cette barre remplie, la ruse sera lancée, automatiquement, pour mettre des bâtons dans les roues de votre adversaire. Celui qui obtiendra le plus de points remportera la victoire. Alors, Attention au Pv qui joueront, aussi, dans la balance.

Sachez qu’il n’est pas possible de jouer un duel sur le même jeu. Par contre, grâce au mode Coop, vous pourrez jouer à deux, sur le même jeu, en vous aidant chacun avec un personnage à manier.

Dans ce mode, vous pourrez, également, mettre la main sur des cartes et modifier votre carte de profil en ligne. Ainsi, vos adversaires pourront consulter et recevoir automatiquement votre carte d’identité du jeu. Il est d’ailleurs possible de la personnaliser avec les cartes gagnées et changer la couleur, l’icône et arrière plan de celle-ci.

La galerie et les paramètres

La galerie n’est plus à présenter. Elle vous permettra de voir où vous en êtes dans votre quête aux trésors. Ainsi, vous retrouverez vos cartes Or et platine, vos vidéos, les cinématiques, les musiques, et vos records. Ainsi, dans les records, vous aurez la liste de vos exploits accomplis. En bref, une réelle boite aux trésors.

Par ailleurs, chaque carte obtenue (et autres) vous fera monter en niveau de collectionneur. Ainsi, ce niveau permettra de gagner des bonus tels que des pourcentages de drop d’objet ou xp en plus, par exemple.

Collection

Les paramètres, quant à eux, vous permettront de régler votre jeu, ajouter de la difficulté avec les touches ou encore revoir les différents tutoriels.

De plus, il existe les paramètres annexes qui apportent plus de possibilités. Dans ce menu, vous pourrez changer vos équipes, synthétiser des objets, voir vos objets et accéder aux paramètres du jeu. Ainsi, en synthétisant des objets avec le célèbre Mog, vous augmenterez ses niveaux. Par conséquent, plus son niveau sera élevé, plus il débloquera de nouvelles formules craftables pour la collection.

Une conclusion plutôt positive

Pour mettre un point sur la dernière note de l’orchestre, Kingdom Hearts : Melody of Memory est sympa. Relativement addictif, il donne vraiment envie d’avancer et réussir les exploits. La 3D passe bien malgré le fait que la visibilité s’en voit, parfois, altérée. Le jeu peut, clairement, être accessible à tous, en débutant. Aussi, le jeu à une durée de vie courte, mais il y a un contenu important et beaucoup de missions, exploits et objets à collectionner. Et, enfin, l’hommage à la franchise est vraiment agréable. Bref, un jeu sympathique pour occuper le temps, mais peut-être un peu cher.

Kingdom Hearts : Melody of Memory

Retrouvez Kingdom Hearts : Melody of Memory : ICI

Article précédent : Lego Colisée 10276 devient la plus grande construction officielle

Points positifs

  • Les sublimes compositions de Yoko Shimomura
  • UN Jeu addictif dans l'évolution
  • Une 3D plutôt sympa sur un jeu de rythme
  • Un contenu riche
  • Un gameplay agréable avec différentes difficultés

Points négatifs

  • Une lisibilité parfois compliquée
  • Un manque de personnages "annexes" et une non exploitation de ceux-ci
  • Un nouveau scénario peu développé (sous réserve d'une suite)
8

Super