TEST – L’aventure Layton : Une quête en demi-teinte

Vendue par millions à travers le monde, la saga Professeur Layton a eu son heure de gloire sur Nintendo DS et 3DS avant de tirer sa révérence. Sans jamais attendre de suites particulières, Level-5 dévoile une nouvelle saga nommée L’aventure Layton : Katrielle et la conspiration des Millionnaires. Un titre s’inscrivant dans la suite des aventure du Professeur où le joueur y contrôle sa fille Katrielle Layton en charmante détective d’un Londres uchronique. Le titre arrive-t-il à la cheville de ses aînés ?

L'aventure Layton : Katrielle et la Conspiration des Millionnaires TestTout n’est qu’une question d’intuition…

Aventure Layton : Katrielle et la Conspiration des MillionairesKatrielle Layton, jeune fille du Professeur Layton, ouvre son cabinet de détective au cœur de Londres. Suivie de son assistant et d’un chien, qu’elle nommera Sherl O.C. Kholmes, elle enquête dans diverses affaires à l’intérieur de la capitale de l’Angleterre. Seulement, elle doit faire face à plusieurs problèmes qui touchent un à un les personnalités les plus riches de la ville. Katrielle, Olivier et Sherl vont tout mettre en œuvre pour sauver la haute société de Londres.

Cette nouvelle aventure de la saga Layton est particulière concernant le déroulé du récit. En effet, nous avons régulièrement été habitués à suivre un scénario ayant un prologue, son histoire et son épilogue. Une histoire linéaire qui permettait à Level 5 de surprendre et d’émouvoir le joueur. Ici, nous faisons face à différentes enquêtes n’ayant aucun rapport entre elles qui vont constituer la base du jeu. Malheureusement, il s’agit du point le plus faible du jeu. Sans accroche particulière, le joueur parcourt Londres par une série d’enquêtes. Certaines d’entre elles arriveront à surprendre avec un dénouement bienvenu, d’autres seront plus prévisibles et beaucoup moins intéressantes à suivre. Nous ne pouvons pas nous empêcher de penser à la structure d’un Ace Attorney, dont le succès résonne dans une écriture maline des enquêtes et des personnages. Level 5 semble avoir été peu convaincue par le parcours de Katrielle et nous donne une narration morcelé et décevante.

L’écriture des personnages laisse à désirer, même s’ils se révéleront touchant à la fin de l’aventure. Nous nous attachons difficilement à eux, car ils se retrouvent mal écrits ou mal caractérisés. Ils paraîtront archétypaux, un piège que le studio avait souvent réussi à éviter avec la saga. Les personnages manquent de saveur, même si certains arrivent à faire sourire via quelques jeux de mots et références. Toutefois, la dernière affaire nous a convaincus pour une probable suite et Level 5 arrive à faire planer le mystère sur certains éléments autour de Katrielle. D’ailleurs, le comble étant que le titre possède une mise en scène réussit avec une bonne intégration des cinématiques. Elles arrivent à nous convaincre par le biais d’une réalisation de haute volée. Elles arrivent aussi à nous faire voyager dans ce Londres inconnue du public. Loin d’être une aventure originale comme Level 5 sait le faire, L’aventure Layton : Katrielle et la conspiration des millionnaires possèdent un scénario décevant qui nous entraîne sur des sentiers déjà foulés. Les affaires se révèlent quelconques et nous aurions aimé une histoire globale mieux écrite qu’un ensemble de petites affaires.

God save the Queen !

L'aventure Layton : Katrielle et la Conspiration des MillionnairesPour cette nouvelle aventure, le studio japonais nous entraîne dans le cœur de Londres. L’esprit anglophone de la série domine cette « suite » de la saga. En effet, nous prenons plaisir à évoluer dans les différents environnements toujours bien modélisé et surprenant à bien des niveaux. Si nous éprouvons du plaisir à parcourir le cœur de la ville anglaise, c’est surtout pour ses ambiances et son décors particulier. Les développeurs présentent un Londres loin de toutes conventions que peut connaître le joueur, bien que son aspect traditionnel soit toujours conservé. Il arrive que l’on nous rappelle les uses et coutumes particulières de la ville. Ils accordent du crédit à l’univers et arrivent à le faire vivre. La modélisation des différents décors nous rappelle n’importe quelle aventure du Professeur. Peu de surprise sur la technique qui est toujours de qualité. De plus, les lieux sont toujours aussi détaillés. Qui n’a jamais rêvé de visiter l’université de Gressenheller avec le Professeur ou encore de voir l’intérieur de Scotland Yard. Chaque lieu est toujours dessiné à la main, en haute résolution, et s’adapte parfaitement au format mobile.

Il est utile de rappeler que l’aventure sort d’abord sur nos téléphones avant d’arriver sur les Nintendo 3DS. Level 5 arrive à optimiser le titre au format mobile. Le joueur peut jouer en mode vertical pour l’exploration des lieux et la résolution des énigmes, tandis qu’il passe au format paysage pour découvrir la richesse des cinématiques. L’aventure est fluide et nous entraîne assez facilement. Sa particularité étant que nous pouvons y jouer n’importe où et n’importe quand, ce qui permet aux joueurs d’exercer une grande liberté dans la résolution des énigmes et de sa manière de progresser dans l’histoire. Malheureusement, le titre possède quelques défauts notables, notamment dans sa direction artistique.

La particularité des Professeurs Layton était de proposer un dépaysement avec une direction artistique propre à chaque jeu. Ici, nous regrettons d’y voir régulièrement les mêmes environnements. Un sentiment de répétition domine l’aventure qui perd de sa pertinence par ce défaut. Il manque aussi l’exotisme des précédentes aventures qui arrivaient à faire voyager le joueur. Certes, les ambiances changeront qu’un lieu passe nuit ou de jour. Cela ne change rien à la répétition du décor et l’impression de vagabonder dans les mêmes quartiers. Cet ensemble dessert totalement la dynamique de l’aventure.

Des énigmes à tout va !

L'Aventure Layton : Katrielle et la Conspiration des MillionnairesLe cœur du gameplay se trouve inchangé : le joueur doit examiner une succession de lieux pour trouver des informations et résoudre l’affaire. Pour ce faire, Level 5 nous laisse le contrôle d’une loupe pour examiner chaque parcelle de l’écran. Le joueur peut trouver les pièces SOS, les énigmes ou les informations qui lui manquent pour mieux cerner l’univers qui l’entoure. Le gameplay est intuitif et nous prenons plaisir à découvrir ce qui se cache parmi les éléments du décor. Si la loupe a tendance à trop aider le joueur, c’est surtout pour ses énigmes que l’on attend le jeu au tournant. Ces dernières sont toujours intéressantes et il faut parfois faire travailler sa matière grise. Vous aurez de quoi faire, car le titre compte 170 énigmes aux règles différentes.

Malheureusement, elles pourront parfois manquer de saveur. Les résumés seront toujours réussis, n’hésitant pas à utiliser l’humour, mais certaines pourront vous paraître trop simples. Est-ce dû au décès brutal d’Akira Tago ? Il est trop tôt pour se prononcer, surtout que certaines énigmes se révèlent intéressantes. L’aventure Layton : Katrielle et la Conspiration des Millionnaires a ses bons et ses mauvais côtés. De l’histoire à son gameplay, dans sa direction artistique également, mais on prend plaisir à évoluer dans cet univers particulier et l’on éprouve quelques moments de réflexion pour réussir à progresser. Le gameplay trouve une connotation singulière, car Katrielle se base sur ses intuitions. Pour représenter cela à l’image, les développeurs ont donc pensé un système d’indice qui s’accumule en continuant l’histoire principale. Une fois les six indices réunis, vous pourrez clore l’enquête et passer à la suivante.

Comme dans chaque aventure Layton, vous aurez accès à des mini-jeux. Ces derniers sont au nombre de trois et proposeront un challenge supplémentaire. Le premier vous permet de gérer un restaurant et de créer le menu parfait pour chacun des clients. En choisissant l’entrée, la soupe, le plat et le dessert, vous devrez mener l’enquête pour connaître les goûts de vos clients et gagner leur respect. Le second mini-jeu, quant à lui, vous laisse à la direction d’une boutique de bijou. Vous devrez en placer des vitrines afin que chaque client passe les prendre jusqu’au dernier pour accomplir votre mission. Le dernier vous mets au contrôle de Sherl qui doit aller d’un point A à un point B. chaque action vous permet de vous déplacer de case en case et vous pourrez lui bloquer l’accès en utilisant différents murs de couleurs. En somme, les mini-jeux ne sont pas d’une complexité folle, mais rallongent la durée de vie du titre. Vous pourrez, en bonus, personnaliser votre agence de détectives. Du mur au sol, tout pourra être changé pour correspondre à votre goût, mais vous pourrez également passer pour un double de Cristina Cordula en changeant la garde-robe de Katrielle, si vous le souhaitez.

Une bande originale répétitive

Là où L’aventure Layton s’avère le moins inspirée, c’est dans l’utilisation de sa bande originale. Si de nouveaux thèmes font leurs apparitions, ils sont trop mis en retrait par rapport aux restes. En soi, ils n’apportent rien de plus puisque le studio se contente des anciennes bandes-orignales. Une déception pour l’OST qui a toujours su surprendre.

Le doublage s’avère de bonne facture proposant des voix collant parfaitement bien aux personnages. Il faudra adhérer à ces choix artistique, mais le jeu des doubleurs est en surjeu constant à l’image des personnages hauts en couleur du récit. Une aventure intéressante donc, mais répétitive jusque dans sa bande originale.

Le trailer de L'Aventure Layton : Katrielle et la Conspiration des Millionnaires

Conclusion

L’aventure Layton : Katrielle et la Conspiration des Millionnaires est un titre intéressant, intrigant, mais bien décevant pour ce qu’a déjà fait Level 5. Il y manque la patte du studio pour maintenir en haleine le spectateur avec son récit. Celui-ci est morcelé en plusieurs enquêtes sans aucun lien et qui ruine le rythme du jeu. Un comble pour les fans de la licence qui ont l’impression d’être trahis par leur propre famille. Néanmoins, le titre bénéficie d’une direction artistique soignée, de cinématique toujours aussi réussie et d’un univers haut en couleurs qui permet de redresser l’aventure. On ressort déçu dans l’ensemble, mais le titre se laisser jouer. On aura juste l’impression que Level 5 ne sait pas encore où aller avec cette nouvelle saga. Espérons qu’il trouve une bonne direction pour une hypothétique suite.

Jeu testé sur une version envoyée par l’éditeur, sur un Huawei P9 Lite

Points positifs

  • Une nouvelle aventure Layton
  • Des énigmes quotidiennes et une aventure prenante
  • Un twist intéressant
  • Des personnages hauts en couleurs
  • Bien adapté aux mobiles
  • Le doublage

Points négatifs

  • Une progression lente et difficile à suivre
  • Le système d'enquête nuit au récit
  • Des personnages pas toujours très intéressants
  • Un manque de renouvellement dans les énigmes
  • Une aventure qui peine à trouver de vraies conclusions
6

Acceptable