Un Lapins Crétins RPG et un Rayman Legends sur Nintendo Switch en vue

nintendo switch
Décidément, Ubisoft semble être à fond sur la Nintendo Switch. Le studio français avait en effet déclaré supporté la future console de Nintendo, mais on était loin de se douter que c’était un euphémisme ! Entre le prochain Assassin’ s Creed, les Just Dance, c’est au tour de la licence Rayman d’arriver sur Nintendo Switch. Ubisoft utilisera donc ses licences principales et surtout très faciles d’accès pour se faire un trou sur la Switch. Une logique implacable au vu de la console qui se veut très accessible. C’est donc Rayman Legends et Rabbids Kingdom Battle qui devraient être bientôt annoncés.

Si l’on parle beaucoup d’Ubisoft avec la Switch, on lie également beaucoup cette console et la journaliste Laura Kate Dale. Celle-ci a à son actif un bon nombre de leaks sur la console. Hélas pour le moment, on ne peut vérifier ses dires puisque rien n’a encore été annoncé. On imagine qu’au vu du nombre de déclarations qu’elle a faites, celle-ci doit bien avoir un contact chez Nintendo. Quoi qu’il en soit, la journaliste freelance a annoncé qu’un Rayman Legends aura un portage sur la Switch, et qu’il sera annoncé le 12 janvier (le 13 pour nous), lors de la conférence nintendo. Le jeu sortirait quant à lui le second trimestre 2017.

Le second jeu basé sur Rayman sera Rabbids Kingdom Battle, soit un Lapin Crétin RPG, comme le fait Super Mario RPG. Il avait déjà été annoncé par Laura Kate Dale, mais aussi par Unseen64. Cependant, la date de sortie aurait été repoussée. La journaliste annonce en effet une sortie en septembre, et non pas lors de la sortie de la Switch.

Beaucoup de leaks et de rumeurs sur cette console, mais pas beaucoup d’informations officielles finalement. Et pour cause, il faudra encore attendre neuf jours avant de vérifier la plupart, sinon la totalité, de ces informations. La prochaine conférence nintendo risque d’être la plus palpitante du constructeur !

Photo du profil de Crocomiles
"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse