L’Ataribox se précise

ataribox
Cela fait déjà plusieurs mois qu’Atari tease du hardware. Une décision qui avait suscité la curiosité puisque l’entreprise a risqué la faillite plusieurs fois. Après une restructuration, l’Ataribox a pu être lancé sans que l’on sache vraiment à quoi servira cette imitation de l’Atari 26000. Il est temps d’en savoir plus.

Atari ayant enregistré plus de 90 000 inscriptions sur son site ataribox.com, la firme en dévoile davantage. La fameuse Ataribox est en fait ni plus ni moins qu’un ordinateur Linux avec un processeur AMD (personnalisable) et une carte graphique Radeon. Vendue entre 250 et 300 dollars selon la configuration, la machine n’est finalement pas loin de l’intérêt des SteamBox, à savoir faire tourner du jeu PC sur télévision. Bien évidemment, avec l’Ataribox, on pourra compter sur les jeux de la firme, avec tout de même la possibilité de faire tourner des jeux d’ailleurs. On vise bien sûr Steam, Gog, etc. Atari n’oublie pas les fonctions multimédias propres à notre époque. Il faudra cependant attendre pour connaitre le nom des partenaires.

Le projet commence donc à se préciser doucement. Cependant, Atari va sans doute accélérer les choses puisqu’un Indiegogo est attendu en octobre. Quand à la console, elle devrait sortir au printemps.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse