Left Alive, un survival-action développé par un casting de rêve

À l’occasion de la conférence de Sony au TGS, il y eut quelques surprises. Localisation du studio oblige, beaucoup de jeux paraissaient être des jeux de niche pour nous occidentaux. Cependant, il y a tout de même des titres qui marquent, ou plutôt, des annonces. Notamment celle de Left Alive.

Depuis plusieurs jours, les rumeurs s’intensifiaient à propos d’une annonce par Square Enix. Il n’a pas fallu bien longtemps pour que l’éditeur sorte officiellement le grand jeu. Pour l’heure, il de s’agit encore que d’un teaser, mais quel teaser ! Une vidéo léchée qui nous apprend vaguement plus sur le contexte du jeu. Il semblerait que le joueur soit lâché après pendant une guerre. En tout cas, l’heure est à la désolation la plus complète, ce qui va de pair avec le genre survival-action. De plus, cette guerre futuriste nous rappelle pas mal de jeux et c’est bien normal puisque Yoji Shinkawa (Metal Gear Solid) travaille sur le character-designTakayuku Yanasa (Xenoblade et Ghost in the Shell) est mech-designer et le tout est dirigé par Toshifumi Nabeshima (Armored Core). Du lourd donc, pour un jeu dont on ne sait pas grand-chose. Tout ce que l’on peut dire, c’est qu’il s’agit d’un spin-off de Front Mission, se déroulant ainsi dans même chronologie. On y incarnera trois personnages, et il sera évidemment question de monter dans des mécha. Précisons d’ailleurs que le célèbre Wanzer n’est pas personnalisable, mais on pourra se faire la main sur d’autres machines.

Ce que l’on peut dire, c’est que Left Alive sortira sur PlayStation 4 et PC en 2018. D’ici là, gageons que Square Enix saura nous proposer de pus amples informations.

"Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière." August Strindberg

Laisser une réponse