Lego Worlds

LEGO Worlds

PC PS4 Xbox One
5

Moyen

5.1

JeuxCaptiens

LEGO Worlds se date et sort également sur consoles

Lego Worlds
Quoi qu’on pense du jeu, Minecraft aura laissé une trace dans le monde vidéoludique. Nombreux sont les jeux à l’avoir imité, plus ou moins grossièrement. Certain avec plus de légitimité que d’autres, comme LEGO Worlds par exemple. Sortie en early-access en juin 2016 dernier, il s’agit d’un jeu de création dans un monde entièrement fait de LEGO. Le paradis du collectionneur de briques en somme. Le joueur peut créer son propre monde en modifiant le tout brique par brique. Un mode multijoueur a même été intégré par la suite. Si le jeu était encore en accès anticipé, LEGO Worlds vient de se dater.

On ne l’a pas vu venir, mais LEGO Worlds débarque ainsi avec un trailer pour sa sortie le 24 février 2017. Mais ce n’est pas tout, le jeu sortira également sur PlayStation 4 et Xbox One. Tout ce qui était déjà là sera présent, mais un mode coopératif en écran partagé sera même de la partie ! Une bonne nouvelle pour les fans qui pourront créer en coopération (ou pas).

Là où le jeu est intéressant, c’est qu’il ne permet pas de créer juste des structures fixes. En effets, on peut y construire des voitures, des avions, des bateaux et toutes sortes d’objets mouvants. Une bonne chose pour les amateurs de création qui s’ennuient un peu sur Minecraft & co. D’autant plus qu’avec le monde online et le split-screen, beaucoup de possibilités sont à prévoir. Le jeu pourrait bien devenir le LEGO ultime, ou tout l’inverse. Cela dépend uniquement de la capacité de Warner Bros. et TT Games a dynamisé sa création avec du nouveau contenu régulier. Et les développeurs semblent s’y être déjà mis puisqu’un DLC exclusif et temporaire à la PS4 est déjà dans les cartons. On annonce donc de nouveaux véhicules, personnages, armes… bref des pièces LEGO à rajouter dans le coffre à jouets !

« Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière. »
August Strindberg

Laisser une réponse