L’Oculus Rift baisse de prix

oculus rift
La guerre pour la réalité virtuelle est rude. Et difficile de voir les résultats sur la longueur. Si Sony a bien annonce ses chiffres, encourageants de surcroit, il est bien le seul. Oculus Rift comme HTC Vive reste muet à ce sujet. Pourtant ils ne baissent pas les bras, et réagissent même à la baisse de prix du PlayStation VR.

Avis aux amateurs, l’Oculus Rift passe de 699 € à 589 €. Tandis que les Oculus Touch passent de 199 € à 119 €. Il aura donc fallu attendre un peu près un an avant que le messie (celui qui a fait replonger le monde dans la VR) ne baisse de prix. Pourquoi cette baisse de prix soudaine ? Est-ce en rapport avec le PlayStation VR ? En partie, oui. Dans un communiqué, Oculus explique défendre à fond la réalité virtuelle, mais qu’il reste un seul problème : le prix. En baissant le prix, la société espère toucher plus de joueurs, ce qui a pour but de créer les prochains gros hits de la réalité virtuelle. L’idée est d’arriver cette année à faire des jeux proches des AAA. Si la croisade d’Oculus semble noble et surtout passionnée, il faut pourtant dire qu’il est en dernière position sur le marché, d’après SuperData. Cependant, l’achat de plusieurs exclusivités pourrait bien changer la donne dans le futur.

Car comme l’explique l’entreprise, pour tenir sur la longueur, il va falloir des jeux. Et si PlayStation VR est en tête actuellement, ce n’est pas vraiment pour cela. Oculus VR s’avoue bien vaincue par le casque de Sony, mais annonce qu’un casque console est bien moins cher à produire, et donc à vendre, qu’un casque PC. Il faut en effet se baser sur une architecture de machine, et non plusieurs centaines. On verra donc cette année si la stratégie d’Oculus Rift remporte sur celle de PlayStation VR. Ou peut-être qu’HTC Vive sortira de son silence, pour mieux nous laisser bouche bée.

« Je suis le destructeur, le démolisseur, l’incendiaire du monde, et quand le monde sera réduit en cendres, je me promènerai, affamé, parmi les décombres, joyeux de pouvoir dire : c’est moi qui ai fait cela, moi ; c’est moi qui ai écrit la dernière page de l’histoire du monde, vraiment la dernière. »
August Strindberg

1 Commentaire

  1. C’est pas demain la veille que je vais passé à l’oculus vivement que ça passe en dessous de la barre des 100 xD

Laisser une réponse