metal-gear-solid-big-boss

Metal Gear Solid V : The Phantom Pain

PC PS3 PS4 Xbox 360 Xbox One
7.3

JeuxCaptiens

Lumière sur Big Boss – Metal Gear Solid

metal-gear-solid-big-boss

Big Boss est de retour avec la sortie de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain, la licence s’est trouvée de nombreux nouveaux fans, mais il n’est pas toujours facile de se plonger dans un univers aussi riche que celui de MGS. Pour combler vos quelques lacunes, nous vous proposons donc aujourd’hui un Lumière sur Big Boss, le meilleur soldat de tous les temps, qui est aussi le héros de ce nouvel épisode. Qui est vraiment Big Boss ? Pourquoi cette appellation ? Quelles sont ces origines ? Tant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre avec vous.

Malheureusement, les origines de John (aussi appelé Jack durant ces premières années) sont assez floues, le peu que nous savons c’est que ce dernier est né en 1935 et qu’il a des origines japonaises. A l’âge de 15 ans (1950) il commence sa carrière militaire en participant à la Guerre de Corée. La même année, il fait la connaissance de The Boss et devient son apprenti. John la considéra plus tard comme sa mère spirituelle. Avec elle, il développera un nouveau système de combat le Close Quarter Combat (CQC). Le 1er mars 1954, alors qu’il se situe sur la base américaine de Kwajalein, il est exposé aux radiations de la plus puissante bombe hydrogène (Castle Bravo) jamais testée sur le sol américain qui explose sur l’atoll de Bikini. Cet événement va rendre notre héros complètement stérile. En 1959, le 12 juin pour être précis, The Boss abandonne son apprenti considérant que son entraînement est arrivé à son terme. Par la suite, John rejoindra les Bérêts Verts, puis plus tard la CIA dans la fameuse unité FOX (Force Operation X).

D’ailleurs en parlant de ça, il effectue le 24 août 1964 sa première mission au sein de cette unité appelée : Mission Vertueuse. En pleine Guerre Froide, son objectif est de s’infiltrer sur le territoire soviétique afin d’exfiltrer le scientifique Nikolaï Stephanovitch Sokolov qui est retenu en otage. Pour cette mission, il n’aura le droit qu’à très peu d’équipement, c’est pour cela que son commandant, le Major Tom (alias Major Zero), lui donne comme nom de code Naked Snake. Afin de ne pas se faire repérer dès son arrivée, il effectue également le premier saut HALO (High Altitude Low Opening) de l’histoire. Lorsqu’il rejoint enfin le scientifique, il est stoppé par une unité de Spetsnaz avec à sa tête un certain Ocelot (le fils de The Sorrow et The Boss). Une fois la confrontation terminée, Sokolov lui explique qu’un groupe antigouvernementaliste (GRU), mené par le Colonel Volgin, tente de s’emparer de l’arme qu’il a été contraint de construire pour l’URSS, le Shagohod (l’ancêtre du Metal Gear). Un tank bipède capable de lancer un missile nucléaire depuis n’importe quel point. Arrivée au point d’extraction, Snake fait face à son ancien mentor, The Boss. Avec elle, sa nouvelle unité nommée Cobra qui comprend Volgin, The Pain, The Fear, The End et The Fury. Cobra kidnappe Sokolov, ainsi que sa maîtresse Tatyana. Il vole par la même occasion le Shagohod. Ensuite The Boss engage le combat contre son ancien disciple. Elle prend rapidement le dessus en lui cassant le bras et le laissant pour mort. Avant de partir, le Colonel Volgin prend  soin de lancer l’un des deux Davy Crockett (missile américain à tête nucléaire) sur l’ancien centre de recherche du scientifique.

Après son sauvetage, il subit des soins intensifs et est interrogé au sujet de la trahison de The Boss. Suite à l’explosion du missile américain en URSS, Khrouchtchev, alors chef de l’Union Soviétique, décide de poser un ultimatum aux USA. Afin d’éviter une troisième guerre mondiale, l’Amérique n’a pas d’autre choix que d’accepter. C’est alors qu’une semaine plus tard, le gouvernement américain décide de renvoyer Snake en mission afin de sauver Sokolov, récupérer le deuxième Davy Crockett, puis d’éliminer son ancien mentor et Volgin, jugé responsable de l’explosion. C’est ainsi que commence l’Operation Snake Eater.

Il retourne donc à Tselinoyarsk via un drone D-21. Pour cette mission, il est une nouvelle fois assisté via Codec du Major Zero, de Para-Medic (Dr. Clark) et de Sigint (un expert en armement, équipement et haute technologie). Une fois sur place, Naked Snake se rend au point de rendez-vous pour rencontrer ADAM (qui s’avéra finalement être Ocelot), un agent infiltré. Cependant, celui-ci ne vient pas, et c’est EVA (plus tard c’est elle qui deviendra la mère porteuse de Solid et Liquid Snake) qui est chargée de l’accueillir. Elle lui apprend quelle est elle aussi un agent de la NSA infiltrée dans l’unité Cobra, puisqu’elle se fait passer pour la maîtresse de Sokolov, Tatyana. En réalité ses intentions sont toutes autres, mais nous verrons cela plus tard. Grâce au costume de scientifique que lui fournit EVA, Snake réussira à s’infiltrer dans le complexe pour prendre l’apparence du Major Raikov. Cependant avant d’arriver dans ce complexe, il lui est arrivé moults péripéties. En effet, sur le chemin, il a dû faire face à une grande partie de l’unité Cobra (Ocelot, The Pain, The Fear et The End), qu’il réussira tant bien que mal à neutraliser. Une fois à l’intérieur du complexe, sous les traits du Major Raikov donc, il rentre en contact avec Sokolov. Tout se passe comme prévu jusqu’au moment ou Volgin entre dans la salle et découvre la supercherie. Snake est alors fait prisonnier et torturé. C’est d’ailleurs à ce moment là où il perd son oeil droit, brûlé par le feu de bouche du revolver d’Ocelot. Fait une nouvelle fois prisonnier, il réussit à s’échapper et décide de se rendre à l’endroit où est enfermé le Shagohod pour le détruire. Alors qu’il avait déjà posé les charges de C3, il rencontre The Boss au cours duquel il a une petite altercation. Ocelot et Volgin viennent rapidement se joindre à la conversation, et l’on découvre par la même occasion que la couverture d’EVA est compromise. Effectivement, Volgin nous explique qu’elle a tenté de dérober… l’Héritage des Philosophes. [Pour faire simple, il s’agit d’un microfilm contenant des richesses mises en commun par les USA, l’URSS et la Chine durant les deux guerres mondiales. D’après les estimations, cet héritage s’élèverait à environ 100 milliards de dollars. Cette somme était destinée au profit d’un idéal de paix, avant que celle-ci ne soit dérobée à la fin de la guerre par le père de Volgin, Boris Volgin.] Après avoir terminé son explication sur l’Héritage des Philosophes, Naked Snake tente d’en terminer avec Volgin, ce qu’il parvient à faire avec l’aide de « l’esprit » de The Sorrow qui le foudroie. Il ne reste plus qu’une tâche à faire pour que sa mission soit terminée, éliminer son mentor. Alors qu’il se rend sur le point d’extraction, il fait face à The Boss. C’est ici qu’aura lieu leur dernière rencontre puisque Snake réussi, à contrecoeur, à tuer The Boss. Avant de mourir, elle lui confie l’Héritage des Philosophes. Le lendemain de la confrontation, Snake découvre un message d’EVA lui révélant ses véritables intentions, ainsi que la vérité sur The Boss. Il découvre donc qu’EVA travaillait finalement pour la République Populaire de Chine, pour qui elle devait voler l’Héritage des Philosophes et éliminer tous ceux qui étaient au courant de son existence. Concernant The Boss, elle n’a en réalité jamais trahi son pays, sa mission était d’infiltrer l’équipe de Volgin pour détruire le Shagohod, seulement suite au missile lancé par Volgin en URSS, la tête de The Boss avait été mise à prix. Elle décida donc de sacrifier son honneur pour sauver son pays sous l’ordre de la CIA. Lors de son retour au pays, Snake est décoré comme il se doit pour avoir mené sa mission à bien, et reçoit également un nouveau nom de code. Big Boss est né !

Snake face à The Boss (Metal Gear Solid 3)

Toutefois, Big Boss a beaucoup de mal à se remettre des événements de l’Operation Snake Eater, il a découvert que la soit-disant trahison de son ancien mentor était une ruse orchestrée par son gouvernement pour éviter une attaque nucléaire, et qu’à cause de cela elle a été contrainte de se sacrifier. Il prend donc la décision de quitter l’unité FOX.

En 1970, l’Amérique décide de construire un Metal Gear grâce aux plans qu’Ocelot avait rapportés six ans plus tôt à la CIA. Alors qu’il est en phase de test, la garde de ce nouveau bijou est confiée à la nouvelle unité FOX. Seulement, au cours des tests, cette même unité s’est emparée du Metal Gear, décidant en même temps de s’affranchir de la CIA. Le gouvernement américain prend pour responsable de la rébellion le Major Zero et Big Boss. En novembre, ce même Big Boss se réveille emprisonné dans une cellule à San Hieronymo, en Colombie, où il est sévèrement interrogé par le Lieutenant Cunningham (un rebelle de l’unité FOX), plus connu sous son nom de code Boa, pour découvrir où se cache la seconde moitié de l’Héritage des Philosophes. Dans la prison, il fait connaissance avec un Béret vert du nom de Roy Campbell, seul rescapé de son commando qui était chargé de stopper cette rébellion. Peu de temps après, Big Boss et Campbell parviennent à s’échapper de leur cellule avec l’aide d’anciens coéquipiers Para-Medic et Sigint. Ils décidèrent par la suite de monter leur propre armée afin de déjouer les plans de FOX et de son leader Gene, aussi appellé Viper.

Durant son périple, Snake fait connaissance avec Elisa, la médecin des rebelles. Bien que cette dernière ne soit pas du bon côté de la barrière, elle ne partage pas les plans de son leader Gene, qui sont de lancer des ogives nucléaires. Toutefois, elle est reconnaissante envers Viper puisque c’est grâce à lui qu’elle et sa soeur jumelle, Ursula, sont aujourd’hui en vie. Dans leurs jeunesses elles ont effectivement été séquestrées dans un laboratoire afin de subir des tests à cause de leurs pouvoirs télékinésiques qu’elles ont acquis suite aux radiations d’une explosion nucléaire. Elisa apprend également à Snake l’existence d’un soldat parfait, né du « Projet Soldat Parfait » dirigé par la CIA. Ce soldat serait dépourvu d’émotions, et de mémoires, il vivrait dans un seul but : effectuer sa mission. A chaque nouvelle mission, son cerveau serait réinitialisé. Son nom ? Null.

Pendant sa mission, un personnage secret répondant au nom de Prividyenie (fantôme en Russe) lui livre quelques informations précieuses sur le Metal Gear. Sur son chemin Snake rencontre un ancien frère d’armes présumé mort, Python. Lors de leur affrontement, Big Boss prend le dessus, et Python décide de rejoindre les rangs de son ancien ami. Naked Snake à une seconde altercation avec le fameux Null. Il lui faut peu de temps pour reconnaitre son ami Frack Jaeger, orphelin de guerre, qu’il a connue en 1966 durant la guerre d’indépendance du Mozambique. Ce face à face fut de courte durée puisque Cunningham intervient et capture Snake. A ce moment, Gene lui explique qu’il est l’expérience du Projet Successeur qui consiste à créer le commandant parfait et que son objectif était de voler le Metal Gear afin d’empêcher la CIA de le livrer à l’Union Soviétique. Les soldats qu’a secourus Snake précédemment viennent le libérer de sa prison. Ils se dirigent ensuite vers l’emplacement du Metal Gear pour détruire ses ogives nucléaires.

Ils sont une nouvelle fois stoppés par Cunningham qui tente par tous les moyens de découvrir ou se cache l’Héritage de Philosophes. Cependant cette fois Snake et ces hommes sont secourus par Elisa. Avec Campbell, ils se dirigent désormais vers le Metal Gear. Arrivé sur place Gene est là pour les attendre et décide de réveiller Ursula qui s’avère être la seconde personnalité d’Elisa. Désormais du côté de Gene, Ursula monte à bord du Metal Gear et Big Boss n’a d’autres choix que de le faire exploser, tuant ainsi Elisa. Alors que la principale menace semblait écartée, Sokolov apparaît et fait comprendre à Snake qu’il ne s’agissait pas du bon Metal Gear, celui n’était qu’un prototype du nom Metal Gear RAXA, le véritable Metal Gear porte le nom de Metal Gear BIC. Il confit également que c’est lui Prividyenie et qu’il a décidé de l’aider depuis que Gene lui a appris qu’un missile nucléaire était destiné a être lancé sur la Russie, son pays d’origine. Gene prend la fuite poursuivie de Big Boss. Durant la poursuite, Snake rencontre de nouveau Null (qui deviendra plus tard Gray Fox). Après un rude combat, Null lui révèle qu’il a de vagues souvenirs de son passé, et rejoint ainsi l’armée de Big Boss.

naked_snake_vs_gene

Big Boss confronté à Null (Metal Gear Solid : Portable Ops)

Arrivé au silo ou se trouve le Metal Gear BIC, Snake est confronté pour la troisième fois à Cunningham. Toutefois, il prend le temps de lui expliquer qu’il travaille en réalité pour le Pentagone. Ces derniers lui ont effectivement ordonné de voler le Metal Gear à la CIA, car ils se sentent menacés par l’ampleur que prend cette agence. Ainsi, si Gene lance un missile nucléaire en URSS la réputation de la CIA en prendrait un sacré coup, et cela permettrait au Pentagone de reprendre le contrôle des décisions stratégiques pour les Etats-Unis. Cunningham tente alors de rallier Big Boss à sa cause, mais sans succès. Le combat s’engage et Snake finit vainqueur. Il se rend donc dans la salle où se situe le Metal Gear BIC et Gene. C’est à ce moment précis que Gene lui révèle que les événements de la Mission Vertueuse et de l’Operation Snake Eater avaient été mis en scène par un seul homme, il refuse d’ailleurs de lui révéler son identité (nous saurons plus tard qu’il s’agissait du Major Zero). Au long d’une grande bataille, Big Boss se débarrasse de Gene qui, dans un dernier souffle, lui donne un micro-film contenant toutes les informations de sa future armée : personnels, fonds et matériel. Par la suite, Snake met fin à la menace en détruisant le Metal Gear BIC.

A plusieurs kilomètres de là, Ocelot alors en possession de la seconde partie de l’Héritage, décide de tuer le Directeur de la CIA, sous les ordres du Major Zero, afin de posséder l’intégralité de l’Héritage, ainsi que tous les noms des Philosophes pour s’en débarrasser. Une fois les Philosophes neutralisés, Major Zero dissout l’unité Fox et change le nom des Philosophes pour les Patriotes, aussi surnommé La-Li-Lu-Le-Lo. Pour l’heure les Partiotes sont composés du Major Zero, d’Ocelot, Sigint et Para-Medic. Pendant ce temps, Big Boss avec l’aide de Roy Campbell et les soldats recrutés pendant les évennements de San Hieronymo forment une nouvelle unité FOX Hound. Snake rejoint un court moment les Patriotes, et retrouve EVA qui rejoint également leurs rangs.

A partir de 1971 Fox Hound est composé de Zero, Big Boss, Para-Medic, Sigint, Ocelot, Franck Jaeger et Roy Campbell. En 1972, voyant que Big Boss commence peu à peu à lui échapper, le Major Zero lance secrètement le projet « Les Enfants Terribles » afin de préserver le code génétique de Snake. Suite à ce projet naitront Solide Snake, Liquid Snake et plus tard Solidus Snake. Lorsque Big Boss découvre ce projet, il quitte immédiatemment les Patriotes et FOX Hound pour créer les MSF (Militaires Sans Frontière). Pour le seconder, un soldat qu’il a accompagné et sauvé, Kazuhira Miller.

En 1974, un certain Ramón Gálvez Mena accompagné de Paz Ortega Andrade engage les MSF pour se débarrasser d’une arme militaire située au Costa Rica. Ils emmènent avec eux un enregistrement, sur celui-ci Snake reconnait nettement la voix de son ancien mentor, The Boss. Ramón leur offre également une base au coeur de la mer des Caraïbes, qu’ils appelleront Mother Base. Sur le terrain, Big Boss rencontre le leader des Sandinistes (groupe révolutionnaire) Amanda Valenciano Libre, ainsi que son petit frère Ricardo Valenciano Libre, alias Chico. Plus tard, Snake fait connaissance avec un ingénieur mécanique dénommé Huey Emmerich (le père de Hal Emmerich plus connu sous le nom d’Otacon). Après une longue conversation, Big Boss découvre que Huey est le concepteur d’une nouvelle sorte de Metal Gear, le Metal Gear Peace Walker. Emmerich demande alors à Snake de détruire l’Intelligence Artificielle (développé par un certain Dr. Strangelove) de ce tank bipède. Huey rejoint par la suite l’armée de Snake. Lorsqu’il fait enfin connaissance avec ce Dr. Strangelove, elle lui révèle qu’elle est sur le point de ressusciter The Boss, ou du moins l’esprit de The Boss, à travers une I.A extrêmement développée ayant la même psychologie que cette dernière. Quelque temps plus tard, Snake réussit, au terme d’un combat acharné, à détruire le Metal Gear Peace Walker ainsi que son I.A. C’est seulement à ce moment précis que Snake accepte de porter le nom de Big Boss, jugeant jusqu’alors qu’il ne le méritait pas. Entre temps sur la Mother Base, Snake, avec l’aide de Miller, Huey et le reste de son équipe, décide de construire eux-même une arme nucléaire, qu’ils appelleront Metal Gear ZEKE. Cependant, lors de son retour de mission, Big Boss découvre que sa base a été infiltrée et que le Metal Gear est en train d’être dérobé. L’agent double n’était autre que Paz Ortega qui a été envoyée par Cipher, alias Major Zero. Suite à ces révélations et afin d’éviter que le Metal Gear ZEKE ne finisse entre les mains de Cipher, Snake prend la décision de détruire sa propre arme. Malgré la puissance de l’explosion Paz réussit à survivre et est projetée dans l’océan. Cet événement majeur marque le début d’une grande animosité entre Cipher et Big Boss.

metal-gear-zeke

Le Metal Gear ZEKE (Metal Gear Solid : Peace Walker)

En 1975, Cipher capture Paz pensant que cette dernière est désormais du côté des MSF. Retenu prisonnier au Camp Omega, une base navale à Cuba, Chico ayant des sentiments pour elle décide d’aller la délivrer. Malheureusement, l’enfant soldat se fait prendre. A ce moment Big Boss décide d’aller les secourir. Après les avoir sauver, Snake découvre bien trop tard que tout cela était une ruse de Cipher, lui permettant d’infiltrer et de détruire la base des MSF, la Mother Base. Réussissant tant bien que mal à s’extraire des griffes de Zero, Snake découvre que Paz renferme une bombe qui endommagera gravement l’hélicoptère et s’échouera en pleine mer, laissant Snake une nouvelle fois pour mort. C’est comme cela que Venom Snake est né !

[EVENEMENT DE PHANTOM PAIN]

A partir de 1995, Big Boss est à la tête d’un groupe de mercenaire qui se fait appeler Outer Heaven qui s’oppose royalement au pouvoir des Patriotes. Il ordonne à ses hommes de construire un Metal Gear TX-55 afin de posséder un sérieux avantage militaire. Bien entendu, tout ceci n’est pas légal et le problème c’est que Big Boss dirige également secrètement la nouvelle unité FOX Hound (CIA). Les Etats-Unis, découvrant qu’un Metal Gear est en construction décide de faire appel à FOX Hound. Dans le plus grand secret, Big Boss décide donc d’envoyer son meilleur agent (qui est aussi son fils spirituel) Frank Jeager, alias Gray Fox, infiltrer sa propre base en Afrique du Sud. Comme prévu, Gray Fox se fait capturer. Toutefois, Big Boss n’en reste pas là puisqu’il prend la décision d’envoyer un second soldat sur place, qui n’est autre que son « propre » fils Solid Snake afin de gagner du temps auprès du gouvernement pour terminer son Metal Gear. C’est le moins expérimenté de l’unité FOX Hound et Big Boss est certain qu’il se fera tuer avant d’accomplir son objectif. Une nouvelle fois, rien ne se passa comme prévu, car Solid Snake réussi à déjouer tous les plans de Big Boss et arrive enfin au Metal Gear TX-55. Là, il trouve Big Boss qui lui révèle ses véritables intentions. Un combat s’engage par la suite entre les deux hommes auquel Solid Snake ressortira vainqueur. La forteresse explose et Big Boss réussit in extremis à s’en échapper avant son auto-destruction.

Quatre ans plus tard, après avoir pris le contrôle de Zanzibarland, un état lourdement armé situé en Asie Centrale. Big Boss fait enlever le Dr. Kio Marv suite à ses découvertes. Big Boss parvient à rallier à sa cause Gray Fox et ordonne une nouvelle fois à ses hommes de construire un Metal Gear qu’il surnomme Metal Gear D. Solid Snake, envoyé par Roy Campbell, et chargé de récupérer le Docteur et de contrecarrer les plans de Big Boss. Malheureusement, il ne découvre que trop tard que le Dr. Kio Marv est décédé. Par la suite, il fait face à Gray Fox qu’il réussit à tuer au terme d’un long combat. ll se retrouve à nouveau confronté à Big Boss qu’il neutralisa une bonne fois pour toutes. Juste avant de mourir, Big Boss lui fait une dernière confession en lui avouant qu’il est son père. Le corps de Big Boss est ensuite remis entre les mains des Patriotes, et donc du Major Zéro, qui le cryogénise, afin d’utiliser ses gènes pour améliorer les performances des soldats. Ocelot n’étant pas vraiment en adéquation avec les plans de Zero, décide de se révolter contre les Patriotes.

Il faudra attendre quasiment 20 ans avant de revoir Big Boss sur pied (2018). Celui-ci surprend Solid Snake (alors devenu Old Snake suite à son vieillissement accéléré) voulant mettre un terme à sa vie. Big Boss, alors accompagné du Major Zero complètement paralysé, révèle à Snake que le corps qu’a brulé Liquid Ocelot était en réalité celui de Solidus Snake (le troisième clone). Pendant ce temps, son corps était toujours entre les mains des Patriotes, plongé dans un coma profond, jusqu’au moment ou EVA décide de leur voler le corps. Cette dernière parvient à le reconstruire à partir des restes de Solidus et Liquid et à lui faire retrouver connaissance. Désormais, étant donné que tous les membres fondateurs des Patriotes sont morts (Para-Medic, Sigint, Ocelot), il explique à Snake qu’il ne lui reste plus qu’à couper la tête du serpent. Bien qu’il n’ait déjà plus conscience dans le monde dans lequel il vit, Big Boss s’approche du fauteuil roulant de Zero et ferme sa bouteille d’oxygène, mettant définitivement un terme au Major Zero. Big Boss confie à Old Snake qu’il a un profond respect envers le soldat qu’il est et la personne qu’il est devenu…

Suite à cette conversation, Big Boss s’éteint à cause du virus FOXDIE, sur la tombe de The Boss, lui rendant ainsi un dernier et ultime hommage…

la-mort-de-big-boss

La mort du célèbre Big Boss (Metal Gear Solid 4)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz