lumiere-sur-mass-effect-1

Mass Effect

PC PS3 Xbox 360
8.3

JeuxCaptiens

Lumière sur David Anderson – La Génèse

lumiere-sur-mass-effect-1

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour un nouveau « Lumière Sur » qui sera consacré à un personnage issu d’un des univers les plus grands du monde des jeux vidéo, Mass Effect. Comme vous avez pu le voir, le personnage choisi est David Anderson, bien connu de tous les joueurs ayant fait la série. Si notre première rencontre avec ce personnage a lieu dans Mass Effect premier du nom à bord du SSV Normandy, son histoire commence bien avant les événements du jeu vidéo (qui débute en 2183 et se termine en 2186). Dans cette biographie, nous allons donc savoir ce qu’a amené Anderson à gravir les échelons un à un pour terminer en tant qu’amiral et conseiller militaire. Avant toute chose, il est important de signaler que cet article peut contenir quelques petits spoilers pour les personnes n’ayant pas fait la trilogie. Pour les autres en revanche, cela vous aidera à en apprendre plus sur ce personnage.

lumiere-sur-david-anderson

D’origine amérindienne, David Edward Anderson est né à Londres en 2137 (Remarque : à cette époque, l’humanité n’avait toujours pas trouvé les ruines prothéennes sur Mars, cette découverte fût faite qu’en 2148). En 2157, Anderson, jeune soldat de l’Alliance interstellaire, passa un entretien avec l’amiral Jon Grissom, ce dernier est considéré comme une véritable légende au sein de l’humanité. La flotte de Grissom fut le premier vaisseau à voyager à travers le premier relais cosmodésique Charon, faisant de lui une véritable légende vivante. Durant l’entretien, Grissom et Anderson s’échangèrent quelques paroles, à peine 20 ans et David fût le premier diplômé du programme d’entraînement N7, et également promu lieutenant en second dans la foulée. Anderson confie à l’amiral qu’il est marié à une femme civile se prénommant Cynthia Barris, vivant sur Terre. Lors de leur face à face, Jon explique qu’il y a exactement 12 jours, un vaisseau de colons de la planète Shanxi a traversé le relais Shanxi Thêta, les personnes présentes sur place se sont retrouvées dans un endroit de la Voie lactée encore inconnu. À leurs arrivées, la flottille humaine eut une surprise de taille, puisqu’ils ont été confrontés à une race extraterrestre… La guerre du Premier Contact venait alors de débuter.

Huit ans passèrent, après qu’Anderson fût recruté directement par l’amiral Grissom. Depuis ce temps-là, David est devenu le commandant en second du SSV Hastings, et la guerre du Premier Contact avec les turiens n’était plus qu’un mauvais souvenir, contrairement aux autres guerres, celle-ci ne fît que très peu de victimes (623 pour être précis). À bord du vaisseau, le commandant reçoit un signal de détresse, la base de l’Alliance située sur la planète Sidon venait d’être attaquée. La base contenait tout de même 15 gardes armés, 12 chercheurs et 6 techniciens. Anderson devina rapidement que cela n’était pas l’oeuvre de simples pillards, étant donné que la base possédait une protection pour le moins renforcée, enfin comparée aux autres cibles habituelles des pillards. Le commandant est donc chargé de se rendre sur place pour comprendre ce qui a pu se passer, mais également faire un état des lieux des dégâts. Lorsque le SSV Hastings s’approcha de la planète, l’équipage fût obligé de constater que les assaillants qui avaient mis à mal Sidon, avaient déjà quitté les lieux. David Anderson, ainsi que son équipe constituée de l’artilleur Jill Dah, du caporal Ahmed O’Reilley et de deux soldats de deuxième classe, Indigo et Dan Shay, s’apprêtent à poser les pieds sur Sidon.

Une fois sur place, l’équipe eut quelques querelles avec le peu de mercenaires restant, mais rien de bien insurmontable. Seul deux d’entre eux réussirent à s’échapper. Par la suite, Anderson et son commando concluent que l’attaque de Sidon fût orchestrée par un des techniciens ou chercheurs qui travaillaient dans la base, ils avaient donc affaire à un traitre. Il ne fallut pas longtemps pour qu’ils découvrent que tous les membres (ou presque) présents dans la base avaient été abattus, tous saufs celui qui avait trahi les siens. Lorsque le commandant Anderson découvrit une bombe au sous-sol, il décida de mettre les voiles avec son équipe.

De retour à la Citadelle, David décide de s’accorder un peu de repos après la mission sur Sidon. Les mauvaises nouvelles semblent s’accumuler puisqu’il reçoit un message d’un avocat, Ib Haman, lui annonçant que sa femme Cynthia a décidé de demander le divorce, en raison de ses longues journées d’absences. La première réaction d’Anderson à cette annonce fût la même que la plupart des humains : se rendre dans un bar et boire jusqu’à tout oublier. Il prend donc la décision d’aller dans l’Antre de Choras pour noyer son chagrin. Le lendemain matin, il se rend au Presidium pour rencontrer l’ambassadrice Anita Goyle. Cette ambassadrice décide de mettre Anderson dans la confidence, en lui révélant que la base secrète sur Sidon était en fait un centre de recherche illégal de l’Alliance sur les I.A (Intelligences Artificielles). Notons que le développement d’une I.A est formellement interdit par les Conventions de la Citadelle, et est quasiment considéré comme un crime contre toute la galaxie (il faut croire qu’ils ont moyennement apprécié l’incident avec les Geths). Goyle chargea le commandant de retrouver le docteur Qian, un véritable expert sur le développement des I.A. De plus, l’ambassadrice lui confie que la traite pourrait bien se trouver sur Elysium, et répondrait au nom de Kahlee Sanders. Cette mission est néanmoins un petit peu plus différente que les précédentes, puisque cette fois-ci, Anderson sera totalement seul, la mission étant classée top secret, dans la foulée, il fût promu lieutenant.

lumiere-sur-mass-effect-1

Deux jours, c’est le temps qu’a passé David à éplucher le dossier de Kahlee Sanders. Toutefois, quelque chose le chiffonnait, si Kahlee était réellement la traite, pourquoi avait-elle quitté la base une journée avant l’attaque ? Ses tests de personnalité et d’évaluations psychologiques faisaient état d’une jeune femme très intelligente et sûre d’elle. Par conséquent, elle aurait deviné que si elle quittait la base avant l’attaque, elle aurait été la première cible de l’Alliance. Tout cela n’avait aucun sens. Ses premières recherches se portèrent sur le père de Kahlee, ce dernier était en effet inconnu, comme si quelqu’un avait supprimé toutes les informations le concernant. Il décida donc d’engager une courtière galarienne pour découvrir la moindre information sur le père de Kahlee Sanders. Après avoir ratissé littéralement l’Extranet (une sorte d’internet à l’échelle interstellaire), la courtière apprend à Anderson que le père de Sanders n’est autre que Jon Grissom ! Il décide donc de partir à la rencontre de Grissom sur Elysium. Arrivé à destination, le contre-amiral lui explique que sa fille se trouve désormais dans les systèmes Terminus, après cette révélation, Aderson prit la décision de partir. Cependant, la réponse de Grissom n’a pas eu l’air de le convaincre, le lieutenant resta donc dans les alentours pour observer l’appartement du contre-amiral. David avait vu juste, un mercenaire Krogan, Skarr, à la recherche de Kahlee venait d’entrer chez Grissom. Au moment où, Anderson fait irruption dans l’appartement pour secourir Jon, il voit Kahlee Sanders, et comprend rapidement qu’on lui a menti. Même s’il prit par surprise le Krogan, cette race est extraordinairement résistante et reprend assez vite le contrôle sur nos 3 compères. Fort heureusement pour eux, un Spectre (agent du ministère des Affaires Spéciales et Tactiques de Reconnaissance) vient à leur rescousse, il s’agit de Saren Arterius. Ce turien n’apprécie pas tellement l’humanité, ni même les autres races d’ailleurs. Malgré tout, Saren fut le premier Spectre turien à être accepté par le Conseil. Une fois l’attaque de Skarr déjouée, Saren commença à interroger Kahlee, évidemment celle-ci ne dit pas toute la vérité sur ce que faisait l’Alliance sur Sidon, mais sur le moment, Saren n’y voit que du feu, et lorsqu’il eût assez d’informations, il partit. Kahlee expliqua à Aderson qu’elle n’avait pas trahi la base sur Sidon, qu’elle s’était enfuie, au vu du comportement du docteur Qian qui était devenu insupportable. De plus, il travaillait sur un projet mystérieux, qui mettait en scène un ancien artefact extraterrestre. Sanders avait jugé cette situation dangereuse et décida donc de partir. Entre temps, Grissom a réussi à dégoter une nouvelle identité à sa fille qui finit par prendre la route avec Anderson pour retrouver ce fameux Qian, direction Dah’ Tan Manufacturing Company sur la planète Camala.

Arrivés sur la planète, ils n’eurent d’autre choix que de constater que le complexe Dah’ Tan Manufacturing Company était déjà en flamme, il ne restait plus rien ! Sur les lieux, le lieutenant rencontra pour la seconde fois Saren, à une différence près, cette fois-ci le Spectre savait sur quoi portaient les recherches sur Sidon. Inutile de préciser que le turien n’a que très peu apprécié le mensonge, et conseilla à Anderson de ne surtout pas faire confiance à Kahlee. De retour à l’hôtel, la jeune femme profita de ce face à face avec Anderson pour lui avouer qu’elle lui avait menti, qu’elle connaissait le traitre de Sidon… le docteur Qian lui-même. Anderson stupéfait de cette annonce ne comprenait pas pourquoi Qian aurait pu trahir son équipe, lui qui était l’un des scientifiques les plus influents et respecté de l’Alliance. Sanders lui explique par la suite que Qian avait peur que son projet soit abandonné, et qu’il craignait également que Kahlee le dénonce. Il a donc sûrement pris la décision d’orchestrer une attaque sur Sidon, afin de continuer ses recherches sur ce mystérieux artefact extraterrestre. C’est comme si cette chose avait réussi à l’hypnotiser, « il n’était plus lui-même » révéla Kahlee. Assez perdu de temps, Sanders décida de donner la preuve de la trahison de Qian à Anderson (avant de s’enfuir, elle avait pris soin de faire des copies de ses fichiers personnels). David ne perdit pas un instant pour transmettre ses informations à l’ambassadrice Goyle. Cette dernière réussit à avoir l’autorisation du conseil pour faire évacuer Kahlee Sanders de Camala. Elle profite également de cette occasion pour demander au Conseil de la Citadelle d’étudier la candidature d’Anderson au statut de Spectre (ce qui ferait de lui le premier Spectre humain). Le turien, l’asari, et le galarien décidèrent que le lieutenant Anderson ferait prochainement équipe avec Saren, afin qu’ils puissent évaluer ses compétences. Selon le résultat, le Conseil promet d’observer plus sérieusement sa candidature en tant que Spectre.

Retour sur Camala pour l’évacuation de Kahlee. L’atterrissage de la frégate de l’Alliance fut rapidement compromise par des mercenaires, ils ne voulaient vraisemblablement pas que Sanders quitte Camala. Leurs voeux furent exaucés lorsqu’ils kidnappèrent la jeune femme. Le moment était venu de travailler en collaboration avec Saren, tous deux appréhendaient cette mission, étant donné que le Spectre n’apprécie pas spécialement le lieutenant, et vise versa. Quoi qu’il en soit, ils devaient se rendre dans une raffinerie où se cachaient Qian et Kahlee. Pour la technique d’approche, Aderson proposa à Saren de lui laisser le temps de s’infiltrer dans la base afin de sauver Kahlee, car soyons honnêtes, la jeune femme était loin d’être une priorité pour le Turien. Le Spectre accepta cette proposition, et arrivé à destination, ils décidèrent de se séparer. Le lieu grouillant de Soleils bleus, il ne fallait surtout pas que l’alarme retentisse, sous peine d’avoir de sérieux ennuis. David réussit à pénétrer dans le bâtiment sans trop d’encombres, seulement en entrant dans la pièce où était retenue Kahlee, il fît face à quatre butariens et un Krogan Skarr. Il décida premièrement de s’en prendre à Skarr, puis aux Soleils bleus. Après avoir fait sauter la porte où était retenue Kahlee, le Krogan se releva malgré les multiples impacts de balles que son corps avait reçues. Cependant, la jeune femme réussit à mettre la main sur un fusil d’assaut et mit définitivement un terme à la vie de Skarr. Pendant ce temps, Saren fit exploser le coeur du générateur de la raffinerie pour semer la panique. Cette explosion n’était que le début d’une longue série, et l’alarme ne tarda pas à se déclencher. Bien que ce soit littéralement le chaos dans tout le complexe, Anderson, Saren et Kahlee se retrouvèrent à l’extérieur de la raffinerie, à côté du véhicule dans lequel ils étaient venus. Il est temps de partir.

Le retour à la Citadelle fut un peu moins joyeux que l’eût espéré Anderson. Alors que l’affaire de Sidon est bel et bien terminée, David vient d’apprendre que le conseil venait de lui refuser le statut de Spectre. Saren avait en effet accusé à tort Anderson de tous les dégâts faits à la raffinerie, par conséquent, à cause de tous les innocents qui ont péri dans cet incident, le Conseil n’avait pas d’autre choix que de refuser la demande de l’ambassadrice. Malgré leur attachement commun, Anderson et Sanders finirent par se séparer. David reprit sa vie de militaire, tandis que Kahlee reçut une promotion de l’Alliance et fut réaffectée à un autre poste de recherche.

lumiere-sur-mass-effect-2

Voilà donc la première partie de ce « Lumière Sur » terminée, bien sûr nous allons très prochainement poursuivre les périples de notre cher David Edward Anderson. Pour information, l’artefact extraterrestre que l’on cite souvent dans cet article n’est autre que Sovereign (« personnage » qui fera sans doute office d’un dossier à part entière), les joueurs de la série doivent d’ailleurs bien le connaître. Comme d’habitude, si vous avez une idée de personnage pour les prochains « Lumière Sur », nous restons à votre écoute.

Laisser une réponse